La bigarure, ou, Meslance [sic] curieux, instructif et amusant: de nouvelles, de critique, de morale, de poesies et autres matiéres de littérature, d'evénements singuliers & extraordinaires, d'avantures galantes, d'histoires secrettes & de plusieurs autres nouveautés amusantes, avec des réflexions critiques sur chaque sujet, 3-4권

앞표지
Se vend chez Pierre Gosse, junior, 1750

도서 본문에서

다른 사람들의 의견 - 서평 쓰기

서평을 찾을 수 없습니다.

선택된 페이지

기타 출판본 - 모두 보기

자주 나오는 단어 및 구문

인기 인용구

127 페이지 - Versailles, il reçut cet éloge de la bouche même de Louis XIV: Mon Père, quand j'ai entendu les autres Prédicateurs , j'ai été très-content d'eux. Pour vous , toutes les fois que je. vous ai entendu , j'ai été très — mécontent de moi-même.
79 페이지 - Le fage compas d'Uranie , Donnent le charme des couleurs Au pinceau brillant du Génie. Enfeignent la route des cœurs A la touchante mélodie , Et prêtent des charmes aux pleurs Que fait verfer la Tragédie. Malheur à tout efprit greffier, A l'ame de bronze & d'acier Qui les méprife & les ignore. Le cœur qui les fent , les adore, Et peut feul les apprécier.
78 페이지 - L'heureux chantre de Ménélas Et le tendre amant de Lesbie. La mort n'épargna dans Varron Que le titre de savant homme : Mais les graces de Cicéron Tirèrent des cendres de Rome Et ses ouvrages et son nom.
78 페이지 - N'a point encore enveloppé Leurs chansonnettes immortelles. Le seul esprit et les talents N'éternisent pas nos merveilles ; L'oubli, qui nous suit à pas lents, Fait périr le fruit de nos veilles. Rien ne dure que ce qui plaît : L'utile doit être agréable; Un auteur n'est jamais parfait Quand il néglige d'être aimable.
75 페이지 - N'ont qu'un empire limité, Si vous ne les fuivez fans cede. L'AMOUR, à travers fon bandeau, Voit tous les défauts qu'il nous cache ; Rien à fes yeux n'eft toujours beau ; Et quand de vos bras il s'arrache, Pour chercher un objet nouveau , Vos mains rallument fon flambeau, Et ferrent le nœud qui l'attache.
91 페이지 - L'Opéra n'était qu'un désert Avant votre régence; On ne le prendra plus sans vert, Grâce à votre prudence, Car vous en avez mis partout. En vous nous admirons le goût De Jean de Vert, de Jean de Vert en France. En paraissant à l'Opéra, On fera votre éloge ; A ce monument se lira, Gravé sur chaque loge : Les vieux échafauds ont été Récrépis sous l'édilité De Jean de Vert, de Jean de Vert en France.
74 페이지 - Ces enfans si vifs et si doux Dont le front innocent déploie La candeur qu'ils tiennent de vous, Et tous les rayons de la joie : Vous aimez à vivre avec eux ; Vous vous jouez dans leurs cheveux Pour en parer la négligence. Compagnes de l'aimable enfance, Vous présidez à tous ses jeux ; Et de cet âge trop heureux Vous faites aimer l'ignorance.
75 페이지 - Tous les instans sans les compter : Vous seules lui faites goûter Le besoin qu'il a d'être sage. Partout où brille votre image Le goût le force à s'arrêter, Et la constance est votre ouvrage. Sans vous que...
74 페이지 - Venez dans mon humble réduit , Vous n'y ferez point étrangères. Rien ne peut y blefler vos yeux : Votre frère eft le feul des Dieux Dont vous verrez chez moi l'image. Dans fon carquois brille un feul trait , Et dans fa main eft le portrait De celle qui fut votre ouvrage. ; Venez donc, fœurs du tendre...
77 페이지 - L'enjouement fans étourderie , Enfin la douce volupté Et la touchante rêverie , Un gefte , un fourire , un regard , Ce qui plaît fans peine & fans art, Sans excès , fans airs , fans grimaces , Sans gêne , & comme par hafard , Eft l'ouvrage charmant des Grâces.

도서 문헌정보