페이지 이미지
PDF

Et par la regle comme cy-dessus on trouvera 13" horaires; qu'il faudra ajouter au temps pour lequel on fait le calcul, ce qui donnera la Syzygie ou le temps de la vraye nouvelle Lune en 1705 années & Avril complet 10j 21h 45' 40" de temps moyen, mais de temps vrai à l'Observatoire le 12e May 1706 à 9h 54' 1" du matin à cause de l'équation du temps de 8' 21" qu'il faut ajouter pour réduire le moyen au vrai, & à Bologne qui est plus oriental que l'Observatoire de 38' qu'il faut encore ajouter, ce sera le 12 May 1706 à 106 32' 1* du matin.

Pour ce qui est du lieu du Soleil & de la Lune réduite à l'Ecliptique dans ce temps-là, nous avons trouvé 13“ de difference pour le temps de leur conjonktion, & pour lesquelles on n'aura pas seconde du mouvement horaire du Soleil qu'il faudroit ajouter à son lieu pour avoir la position de ces deux Astres, mais on la néglige ; on aura donc leur position à 1$ 210 6'52", ou à 2106' 52" dans le point de leur conjonction.

Exemple d'une pleine Lune. Pour l'année 1703 le 29 Juin à 1b 16' o“ du marin, ou bien le 28 Juin à 13h 16'0" après midy de temps apparent ou vrai à l'Observatoire, qui est le temps à peu-près d'une moyenne pleine Lune. Ce temps étant converti en moyen accompli par les Préceptes précedens, sçavoir 1702 années May 27jo 136 14' 18" on trouvera Le vrai lieu du Soleil

35 80 200 37" Et son opposé qui est le centre de l'ombre

9.6 26 37 L'Anomalie vraye du Soleil

ni 28 16 35 Le vrai lieu de la Lune dans son orbite ou

corrigée Et ce lieu réduit à l'Ecliptique

2 6 25 13 L'Anomalie vraye de la Lune . 6 17 47 17 Le mouvement horaire du Soleil . . . 2 23 Le mouvement horaire de la Lune réduit 35 36

Ce qui étant connu, on trouvera par la regle 2' 32" de temps qu'il faut ajouter au temps proposé pour avoir celui de

de la Teie vraye du Solos fon Orbite ou

[ocr errors]

la Syzygie, à cause que la Lune fuit le Soleil. On aura donc la Syzygie en 1702 May 27j 13h 16' 5o" de temps moyen accompli, ou de temps vrai en 1703 le 29 Juin à ih 18' 31" du matin.

Et pour avoir le lieu des deux Aftres au temps de leur opposition, il faudroit prendre le mouvement horaire du Soleil répondant à 2' 32"; & l'ajouter au lieu du Soleil ; on aura donc le vrai lieu du Soleil & de la Lune dans le temps de leur opposition, à 39 6° 26' 43", ou à 6° 26' 43" , & fon opposé avec celui de la Lune à 60 26' 43" yo.

PRE CEP TE X I.
Prévoir si dans une nouvelle Lune ou une pleine Lune il

arrivera une Eclipse.
I la somme de la Parallaxe de la Lune dans l'horizon & du

demi - diametre de la Lune dans le temps de la nouvelle * Lune ou pleine Lune proposée est égale ou plus grande que la latitude de la Lune dans ce même temps, il pourra y avoir une Eclipse , mais dans la pleine Lune on doit ôter de cette fomme le demi-diametre du Soleil, sinon il pourra arriver que l'Eclipse de Lune ne sera faite que par la penombre de la Terre.

Quoique ce Précepte soit assez für pour la prédiction des Eclipfes , il n'est pourtant pas sans exception, ce qui paroîtra dans le Précepte suivant.

Mais voici une autre méthode par le moyen de laquelle, fans le secours des Tables, on peut representer assez justement les Eclipses de Soleil & de Lune.

On demande si dans une nouvelle Lune proposée il y aura une Eclipse. Il faut compter le nombre de toutes les lunaisons entieres qui se sont écoulées depuis celle qui a commencé le 8e jour de Janvier 1701 suivant le Style nouveau Gregorien jusqu'à la nouvelle Lune dont il est question, & ce nombre étant multiplié par le nombre 7361 qui est toujours le même,

-- * F iij

[ocr errors]

Exemple d'une Eclipse de Lunc. S'il est question de la pleine Lune du 27 Mars 1717, on aura 200 lunaisons accomplies depuis la nouvelle Lune qui est arrivée le 8 Janvier 1701. jusqu'à celle du 13 Mars qui a précedé la pleine Lune proposée, c'est pourquoi par la regle on doit multiplier 200 par 7361, ce qui donnera le nombre 1472200, & ayant ajouté à ce nombre celui de 37326, on aura 1509526, lequel étant divisé par 43200,il restera après la division 40726, sans avoir égard au quotient, mais ce nombre est plus grand que 2800, mais ayant ôté ce reste 40726 du diviseur 43200, il restera 2474 qui est un nombre moindre que 2800 ; c'est pourquoi il y aura Eclipse dans la pleine Lune proposée.

DES ECLIPS E S. Les Eclipses ne sont qu'un défaut apparent du corps lumineux du Soleil, ou de la lumiere apparente du corps de la Lune qui est éclairé par le Soleil. Le Soleil nous paroît être quelquefois caché en partie ou tout-à-fait, par le corps de la Lune qui passe pardevant, & c'est ce qu'on appelle Eclipse de Soleil; mais les Eclipses de Lune arriyent quand la Lune rencontre dans son chemin l'ombre de la Terre qui lui ôte la lumiere du Soleil ou tout-à-fait ou en partie. Ainsi l'on voit qu'il ne peut y avoir d'Eclipfe de Soleil que dans les nouvelles Lunes , où la Lune se trouve entre la Terre & le Soleil, & au contraire, qu'il ne peut y avoir d'Eclipse de Lune que quand la Terre se trouve entre le Soleil & la Lune, ce qui arrive toujours dans les pleines Lunes, où la moitié du corps de la Lune qui est tourné vers la Terre , paroît tout éclairé, & par conséquent l'ombre de la Terre qui s'étend au-delà de la Lune, & qui est toujours à l'opposite du Soleil par rapport à la Terre, peut rencontrer la Lune. . Mais le corps de la Terre étant beaucoup plus gros que celui de la Lune, & la Lune paroissant de la Terre à peu-près de même grandeur que le Soleil., & érant fort proche de la Terre par rapport au Soleil qui en est très éloigné; il arrive que dans un endroit de la surface de la Terre, on verra que la Lune cachera le Soleil , ou tout-à-fait, ou en partie, & dans un autre endroit elle ne paroîtra pas le rencontrer : c'est pourquoi les Eclipses de Soleil paroissent differemment aux differens habitans de la Terre; ce sont ces differences d'aspects que les Af tronomes appellent Parallaxe. Il s'ensuit aulli de là que tous les differens endroits de la Terre que l'ombre de la Lune couvre dans son chemin, fouffrent une Eclipse de Soleil, puisque dans ces endroits le corps de la Lune doit cacher quelque partie du Soleil , & même tout le Soleil quelquefois, si ces endroits de la Terre se rencontrent dans le milieu de l'ombre,

examinera dans la suite. Pour ce qui est des Eclipses de Lune , comme c'est un accident qui arrive à son corps par l'ombre de la Terre, il est évident que l'Eclipse sera visible dans tous les endroits d'où on la pourra voir , & pendant toute sa durée. Si la Lune se mouvoit sur l'Ecliptique où sont toujours le Soleil & laTerre, il est évident qu'il y auroit des Eclipses de Soleil dans toutes les nouvelles Lunes, & des Eclipses de Lune dans toutes les pleines Lunes ; mais à cause que l'orbite de la Lune fur las quelle elle se meut, décline de l'Ecliptique d'environs de, grés d'un côté & d'autre, & qu'elle la coupe en deux endroits, il ne pourra pas y avoir d'Eclipses que vers ces endroits là, qui sont ses nõuds où elle revient à peu-près de 6 mois en 6 mois étant nouvelle & pleine, mais alternativement au næud ascendant & descendant ; & comme ces næuds font une révos. lution en 18 années environ, il arrive aussi que les Eclipses reviennent aussi à peu-près dans les mêmes temps après cette révolution ; mais le calcul fera connoître de combien cela s'écarte du vrai dans la suite des temps.

On pourroit regarder les Eclipses de Soleil comme des Eclipses de Terre, en les comparant aux Eclipses de Lune; car comme l'ombre de la Terre passe pardessus le disque apparent de la Lune, & qu'elle en couvre & en découvre fucceffivement dans son mouvement les taches ou parties obscures & claires qui y paroissent , aussi de même l'ombre de la Lune passe par les differens lieux de la Terre qu'on verroit du Soleil dans le temps de l'Eclipse, ce qui feroit une Eclipse de la

Terre

« 이전계속 »