페이지 이미지
PDF
ePub

IMPRIMERIE LANGE LEVY ET COMPAGNIE,

RUE DU CROISSANT, 16.

REVUE

DE LA SCIENCE SOCIALE

LA SÉBIE DISTRIBUE LES HARMONIES, LES ATTRACTIONS SONT PROPORTIONNELLES

AUX DESTINÉES,

XV. ANNÉE.

Ite SÉRIE IN-8. TOME IV.

DEUXIÈME SEMESTRE 1846.

PARIS
AUX BUREAUX DE LA PHALANGE,

RUE DE SEINE, 10,

DES CINQ PASSIONS SENSUELLES.

SOMMAIRE.

Notice tre, - Du luxe externe. CHAP. I. L'arbre passionnel, sa dualité et ses subdivisions en séries nuan

cées et puissancielles. CHAP. II. Des passions en échelle puissancielle. CHAP. III. Classement des sens en actif, passif et neutre, en simple, composé

et ambigu, ei en mode majeur et mineur. Chap. IV. Des cinq anti-luxes, ou essor subversif des sens. CHAP. V. De la pauvreté composée subversive.

Notice 24. – Du laxe interne. CHAP. I. De la dépravation des sens, ou échelle subversive de nos facultés

matérielles. CHAP. II. État subversif de la vue en accord de 0, 4 re, 2e puissances. CHAP. III. État subversif de la vue en accords cardinaux de 34, 49, 59, 6e

puissances.

Intramède. De la progression en accords libres et mesurés.
CHAP. VI. Des accords visuels de septieme, ou somnambulisme.
CHAP. V. Appendice sur l'exception et l'obscurantisme.

Notice 34. — Complément sur le luxe interne en sens de la vue.
CHAP. I. Accord visuel d'octave en unité directe ou positive.
CHAP. II. Accord visuel d’octave en unité inverse ou négative.
CHAP. III. Éclaircissement sur deux problèmes d'unité visuelle.
Chap. IV. Complément sur l'analyse du sens de la vue.

Appendice.
Chap. V. Application à tous les sens en parallèle de goût et tact.
CHAP. VI. Accords transcendants du tact.
Chap. VII. Conclusions sur les gammes passionnelles.

Citerlogue. — Récréation de correspondance sidérale.
Postienne. — Perspective du sort des âmes. Rôle de la matière

dans le système de l'univers. Nécessité du bonheur matériel en

harmonie générale. TOME IV.

NOTICE PREMIÈRE. — DU LUXE EXTERNE.

[15°, cote 9; 2e rose vis piqueté.]

CHAPITRE PREMIER.

L'ARBRE PASSIONNEL. SA DUALITÉ ET SES SUBDIVISIONS EN SÉRIES

NUANCÉES ET PUISSANCIELLES.

Il est peu de questions plus embrouillées que celle de l'analyse des passions. L'on n'est pas même d'accord sur leur nombre, encore moins sur les classements d'ordre, genre, espèce, etc. Les uns, embarrassés d'établir ces distinctions, et voulant esquiver le problème du classement, ramènent tout à deux rameaux primitifs, qui seraient l'Ambition et l'Amour. D'autres , pour éluder encore mieux la difficulté, n'admettent que 2 modes ou exercices qui, selon l'Encyclopédie méthodique, seraient le Désir et la Crainte.

L'ancienne Encyclopédie les rapporte à deux sources : la Douleur et le Plaisir ; en d'autres termes, la dualité d'essor. Toutes ces divagations prouvent qu'on échoue sur ce problème.

On voit des analystes admettre volontiers une vingtaine de passions, d'autres une cinquantaine; mais sans partir d'aucune règle fixe dans le classement en genres ou espèces. D'autres se croient plus judicieux en disant vaguement que nos passions sont en nombre infini.

Lesquels ont raison ? Ni les uns ni les autres. Voici le secret de leurs incertitudes : ils ignorent que les passions sont distribuées comme un arbre qui, à partir de la tige ou foyer, donne des subdivisions progressives en nombre. Une tige d’arbre ou faisceau de réunion donne, en 4 er échelớn , 3 ou 4 branches primaires, lesquelles, se subdivisant, donneront en 2e échelon une dizaine ou douzaine de branches secondaires ; celles-ci, à leur tour, donneront en 3e échelon des rameaux tertiaires, dont le nombre sera d'une trentaine au moins; et, si on passe au dénombrement des subdivisions plus élevées, on trouvera, en le échelon, une 100e de rameaux, en 5e 3 ou 400, etc.

Et si parmi les observateurs l'un dit que l'arbre n'a qu'une seule branche, l'autre qu'il en a 3, l'autre qu'il en a 12, l'autre qu'il en a 30 ou 100, ou 400, ou 1,500, tous auront raison, selon le degré qu'on envisagera dans l'échelle des subdivisions. Raisonnons sur cette échelle ou arbre des passions.

Si on ne considère que la base, il est clair qu'elle est unique sous le nom de tige; si on regarde le fer degré, la division primaire, celui qui

« 이전계속 »