페이지 이미지
PDF
ePub

21.091

L'ARITHMETIQUE.

13
DU SR BARREME,
OU LE LIVRE FACILE
Pour apprendre l'Arithmétique de

soi-même , & sans Maître.
OUVRAGE TRES-NECESSAIRE A TOUTE
Sorte de Perfonnes : aux unes , pour apprendre l’Arith-
mérique , à ceux qui la favent , pour les aider à
rappeller dans leur mémoire quantité de Regles

qui s'oublient facilement, faute de pratique.
NOUVELLE EDITION.
Augmentée de plus de 190. pages, ou

Regles différentes, de la Géométrie,
servant au Mesurage,& à l’Arpentage,
& du Traité d'Arithmétique nécessai.
re à l’Arpentage & au Toisé.

PAR N. BARREME.

A PARIS,

CHEZ

GANDOUIN, Quay des Aug. Didot, Quay des Auguft.
NYON , Quay de Conty: ARMAND , ruë S. Jacques,
DAVID, Quay das Auguft. SAVOYE ruë S. Jacques.
DAVID, ruë de la Harpe. DAMONNEVILLE, Quai Aug.

[ocr errors]

M. DCC. L V.
AVEC PRIVILEGE DU ROI.

t,

AVIS AU LECTEUR.

N se croit obligé d'avertir le Public,

1. Que pour retirer le fruit de ce Traité, & acquérir une intelligence parfaite des Regles qui y sont contenues, il ne faut point en interrompre l'ordre mais le lire tont de suite , tel qu'il a été composé ; les Sciences abstraites telles que l'Arithmetique , confiftent dans un enchaînement de proportions fortifiées l'une par l'autre. La seconde est la fuite de la premiere , & sert en même tems de principe à la troisiéme, ainsi des autres..

II. Qu'on ne fait aucun changement à l'ancien Traité d'Arithmérique du feu Sr. Barrême, on le donne tout entier; mais on a fait quelques additions dans les en droits qui n'ont pas parus traités assez amplement : on ne s'est pas contenté de cette augmentation , le Lecteur verra à la suite du Traité de l'Arithmetique , un grand nombre d'observations nouvelles qui composent presque les deux tiers du Livre ; on a expliqué plus particulierement en quoi consistoient ces observations dans un avertisement qui est à la tête, page 213

III. Le Lecteur sera peut-être surpris de

ce que l'on a seulement indiqué à la fin de ce Livre plusieurs regles très-curieuses & méthodes infiniment abrégées pour exécuter les Regles ordinaires, sans qu'on ait expliqué en quoi elles consistent. Deux raisons ont porté l'Auteur à en user ainfi: en premier lieu il eut été impossible de les comprendre dans un même Volume avec ce que l'on donne déja au Pu. blic, elles demanderoient pour être traitées dans une juste étendue , un Volume aussi considérable que celui ci. En second lieu , il y en a plusieurs qui sont de naru. re à ne pouvoir être enseignées que de vi. ve voix : il en est de même des raisons , & pour ainsi dire des démonstrations des Regles.

On espére néanmoins que les Lecteurs qui voudront bien s'appliquer pendant quelque tems , apprendront plus aisément en ce Livre que dans aucun de ceux qui ont paru jusqu'à présent : on le dit avec d'autant plus de confiance , que l'on a vů quantité de personnes apprendre par eux-mêmes dans ce Traité tout le courant de l'Arithmetique, & c'est principalement sur cette heureuse expérience que l'on a fondé tout le fuccès.

« 이전계속 »