페이지 이미지
PDF
[ocr errors]
[graphic]

PREFACE

\J N Ouvrage qui rappelle au Public fes amufemens, n'en peut être que bien reçu. Le plaifir a cet avantage, que le fouvenir le repréfente auffi agréablement dans le palTé, que le defir le montre favorablement dans l'avenir : foit par anticipation , foit par retour, l'imagination peut en fixer continuellement la jouiflance.

Il n'eft donc pas impoffible de préfenter cet Ouvrage avec quelqu'agrément, quoiqu'il foit difficile d'y placer de l'intérêt. Il ne peut être que découfu & fans fuite, mais non pas fans ordre & fans effet; c'eft un fimple tiflig Tome I. A

fur lequel ôïi àttachef'.queîque* tableaux repréfentant des points de vue agréables. On y trouvera des efquiifes & des plans qui pourront être utiles à ceux qui fe diftifigueàç au TjtéltjreÇ & des anecdotes intérefîantes pour ceux qui fertçpnpen.ten^derefr^

[ocr errors][merged small][merged small]

aufli étranger en, France par la forme de fes Pièces, que par les différences deTon langage, femble s'y être haturalifé par les peintures qu'il a faites de nos mœurs ,. par les. diverfes critiques de nos Ouvrages, & furtout par fes foins à fixer l'attention^du Public : un travail confiant, une variété, .continuelle, un zèle infatigable-iui ont toujours mérité les applaudiffemens dont il jouit plaque jamais.

Les, Ipié.cçs ^fançaifes avec "des -diV.erti$emçns . fuccéderent

.1 .:'• '2

aux Scènes impromptu, & furent remplacées par les Comédies morales de Delile & de Marivaux, les Parodies en vers de Dominique & Romagnefî , les Comédies ingénieufes de MM. de Saint-Foix «Se Boifly , les Balets héroïques ou Pantomimes , les Feux d'artifices , les Paftorales, les Intermèdes, les Parodies en mufique, enfin l'Opéra-Comique exécuté par ua Orqueftre excellent & par des Acteurs idolâtrés du Public. C'eff ainfi qu'un fils adoptif par fes manières carreflantes & empref. fées, enleve fouvent l'affe&ion paternelle au fils légitime, qui néglige de la mériter.

L'hiftoire de la Comédie Ita-* Henne peut être divifée en quatre' âges comme celle du Monde. Les excellens Cannevas & les Pièces écrites de Riccoboni le peré, les Comédies morales & intéreflantes de Delile & de Marivaux, en feront l'âge d'Or; les bonnes Parodies de Dominique &Romagnefi, les Pièces Epjfodiques de BoifTy, les Feux d'artifices & les Balets-Pantomimes feront le fiécled'Argçnt;(carils en donnèrent beaucoup : )le régne de M, Favart deviendra nécefïàirement le fié-, de de Cuivre; mais en fes heureufes mains, le cuivre devient or, Et l'Opéra-Comique fera juftement comparé au fiécle de Fer pour leftyle dur & froid de plufieurs Pièces de ce temps.

Le Plan que je me propofe efl; chronologique & tracé d'après les regiftres des Comédiens Italiens; je parlerai de leurs Réglemens ce de leurs ufages, de leurs droits & de leurs privilèges ; je rappellerai lés révolutions ;je marquerai les époques ; j'expolerai les rivalités & les querelles des différensThéâtrès ; & je rendrai compte de tous

« 이전계속 »