페이지 이미지
PDF
[graphic]

Briguelle avertit le Docteur de cette partie; mais le Docteur ne veut pas l'entendre, parce qu'il faut qu'il donne fa leçon à fes Ecoliers. Il leur propofe pour fujet la mort de Lucrece , & fï elle fit bien de fe.tuer,>après l'accident qui lui arriva. Deux Ecoliers -difputenc l'un pour & l'autre contre. Le Docreusfort. Les jeunes gens laifiènt là l'ou-r vrage, & danfent. Ils croyent entendre le Docteur, & fe mettent.au trarvailavec. une,précipitation aïïez. comique. Ce n'eiiipoptant. qu'un. Ecolier ^ui chante cette:savot^'rL;

: , qîii |

Quel foin VOUS intéïe/fe
Dans, ee bifàrre entrerien i -
Eh ! Qu'importe que Lucrèce ,
En mourant, fit mal ou bien.
De cette rertu farouche ,.
Tout le mondt fc Tira.
Ou fr cet exemple touché ,

Honni foit qui le fuiTra.

"i

u - z .. -.. [

Dans ec&'elc ptiSjfrakable* F ;i)

Certc mort a. le. crédk t

De quelque hcroïqie Fable, ' .n.i s

Qui peut uiitr^irc l'efprit S .,"' i

Et

[ocr errors]

La Demoifelle fe retire r & le Marquis, de Sbrofadel paraît en habit d'Arlequin , pour aller au bal, comme il l'a promis au premier a<5te.

Diamantine voyant qu'Eularia fe tourne d'un côté de fa chaife à l'autre, croit qu'elle eft réveillée, laifTe entrer. Sbrofadel, & fe retire.

Sbrofadel appercevant E'jlaria profondément endormie, veut profiter de l'occafion. ll regarde de tous côtés (î perfonne ne peut l'appercevoir. O ciel! s'écrie-t-il enfuite ; qu'elle eft belle ! le beau front ! C'eft une naple blanche que l'honneur a mis fur la table de ce beau vifage. Ses fourcils font deux archetsv dont l'amour fe fert pour jouer fur ce beau nez, la farabande de mes foupirs. Oh ! les belles perles, dont lablancheur eft effacée par celle de fon col ! Ces yeux fermés font deux petits fripons qui jouent à colin maillard, pour anraper mon cœur. Cette belle bouche eft l'image de la porte d'une fortereflè par laquelle entrent les n unifions & les vivres, & ce joli menton en eft le pontlevis. Ce beau portrait eft la place d'ar-mes, & ces peiles qui font autour du. col, lont les foldats avec leurs, armes blanches , placés pour la défenle fis

[graphic]
[ocr errors]

ACTE II h

Scaramouche choifit des herbes pour {aire une médecine, & raifonne-fur leur propriété. Briguelle vient Kii recommander de faire la médecine biea forte; & Scaramouche lui fait emporter ce qu'irapréparépour cela. Sbrofadeî a déja rendu trente perles, & Scaramouche va préparer un reméde pour les deux autres*

On veut donner un lavement à Sbroufadel pour les deux dernieres perles t il le jette au nez du garçon Apothicaire. Pendant que Scaramouche lui fait préparer une feconde médecine, il prie le Docteur de faire venir un- No*taire pour faire fbrv teftament.. C'eflr Tartaglia qui joue, en bégayant A /tro/fc dit Notaire

TARTAGLIA* éerivantL'

L'an > an , an» an-...

'"»'- ARLEQUIN, -'—

Que l'on mené cet ane'3 l'é'curîës. Ecrivez Notaire. Jekifle cette maifoa au Doâeur.,

« 이전계속 »