페이지 이미지
PDF

tiré ainfi que l'Arlequin des ancien» Mimes latins; les Napolitains en ont deux, l'un fourbe & l'autre ftupide; & ce font eux qui font les rôles du Scapin & de l'Arlequin, quoiqu'ils portent le même maïque & le même habit. Le Pierrot eft encore un perfonnage

?ui a pris naiflance fur le théâtre de aris, & qui a fervi à remplacer le rôle de l'Arlequin balourd, dont il a adopté le caractere, lorfque Dominique pour complaire à la nation, qui a toujours demandé de l'efprit par-tout, eût mis dans fon perfonnage & fe fût permis les

E ointes & les faillies, dont il fit un trèseureux ufage : un nommé Jareton fut, le premier qui fe chargea du rôle dé Pierrot, il en compofa l'habit fur celui du Polichinelle; & s'en étant fort bien acquitté, ce cara&ere qui manquait au, théâtre, y refta depuis, & pafla même enfuite fur celui de l'Opéra-Comique»

tome L ft

. JJes anciens Acteurs.,

Les Acteurs qui fe distinguerent le plus dans ces difterens rôles fur l'ancien théâtre Italien , furent: . >

Ifabelle Andreirii.excellente Comédienne; elle était de l'Académie des Intenti de Florence, & compofa plufïeurs ouvrages. Depuis , fon mari qui n'avait pas moins de talent, joua les rôles de Capitan fous le nom de Spayento.

Il y eut auffi un autre Capitan célébre , nommé Spezzafer, qui mourut à Paris en i6p6 : comme on parlait de fa mort à Verfailles, M**. Médecin prétendit qu'il lui reflemblait; mais le Prince de.... l'aflura du contraire , parce que le Capitan n'avait jamais tué perfonne. Ce Spezzafer était marié à une femme d'une conduite allez équivoque; & lorfqu'il venait dans la Comédie d'Arlequin Roi par hasard, lui demander le gouvernement d'une place frontiere; Arlequin lui répondait, comment feras-tu pour la garder, toi qui depuis vingt acs ne fçaurais venir à

bout de garder ta femme? Cette plaifanterie ne manquait pas fans doute de faire rire le public; mais elle devait .être bien amere pour celui qui en était l'objet.

Le fameux Tiberio Fiurilli eut auflî de grands fuccès dans le rôle de Scaramouche, dont il était l'inventeur ; il était fort aimé de Louis XIV qu'il avait amufé dans fon enfance, & qui le combla de bienfaits; il joua la Comédie jufqu'à l'âge de 8 3 ans; & il avait encore tant d'agilité, que dans quelques fcênes pantomimes, il donnait un foufflet avec le pied: il avait fait plufîeurs voyages en France, & mourut à Paris, âgé de plus de quatre-vin ^t-huit ans: on lit ces vers au bas de fon portrait:

Cet illuftre Comédien,
De fon art traça la carriere;
11 fut le maître de Moliere,
Et la nature fut le fien.

Aurelia Bianchi, femme Me Romagnefi, jouait les premiers rôles amoureux fous le nom d'Aurelia , & compofa la Comédie de l'Inganno Fortunato, ( 1 )

(1) L'heureufe furprife, par laquelle la Troupe qui vint en i716, commença fon dé-: but fur le théâtre du Palais Royal.

qu'elle dédia à la Reine; elle mourut I Paris ( 1703 ) âgée de quatre-vingtdix ans.

Dominique Locatelli, connu fous le nom de Trivelin, jouait avec beau=» coup de fuccès le rôle de premier intriguant fous l'habit & le mafque d'Arlequin; mais il ne portait point de batte; il compofa l'argument de la Rofaura Imperatrice de Confiantinople, qui fut repréfentée fur le théâtre du petit Bourbon en 1658, & il mourut à Paris en 1671.

Jofeph-Dominique Biancolelli n'aquit à Boulogne en 1640, & était à peine forti de l'enfance , qu'il jouiflait en Italie de fa plus grande réputation; il quitta Vienne en 1660, pour fe joindre à la Troupe que le Cardinal Mazarin avait fait venir à Paris, où il débuta avec le plus grand fuccès; il n'eut cependant que l'emploi de fecond comique; & ce ne fut qu'à la mort de Trivelin qu'il» prit le premier emploi : fa carriere fut brillante, mais de peu de durée, il mourut en 1688 d'une fluxion de poitrine qu'il gagna en danfant devant le Roi, & fut enterré à Saint Euftache derriere le chœur; on trouve dans le Mercure du mois d'Août de la même iniiée, ces vers qui furent faits fur fa mort. / .'.--..

Le» plaifirs le fuivaient fans cefle, Il répandait par-tout la joie & l'allégreffe.' Les jeux avec les ris naîffaient deffus fes pas; .On ne pouvait parer les traits de fa fatyre'

Loin d'offenfer, elle avait des appas; Cependant il efé mort, tout le monde en

foupire: Qui l'eût jamais penfé, fans fe défefpérer; Que l'aimable Arlequin qui nous a tant fait rire, Dût fitôtnou» faire pleurer?

Les camarades de Dominique furent £ fenfiblement touchés de fa perte , qu'ils fermerent leur théâtre pendant un mois, ce qui ne leur fit pas moins d'honneur qu'à la mémoire de leur illuftre compagnon.

Angelo Conftanti , connu fous le nom de Mézétin , remplaça Dominique, & dans une fcêne faite exprès, reçut l'habit d'Arlequin des mains de Colombine; il continua cet emploi jufqu'à la fuppreffion du théâtre; mais il le joua toujours fans mafque , parce qu'il était d'une figure très - gracieufe , & qu'il

« 이전계속 »