페이지 이미지
PDF

tonte de fe voir condamnée à un éternel filence , defcend au Royame fombre; elle trouve d'abord Caron, qui, furpris de voir une ombre fi gaie dans les Enfers, s'informe du fujet qui l'y a fait defcendre : la Foire fatisfait à fes demandes, & prie de l'introduire chea Pluton, pour fçavoir du moins à quoi elle doit s'en tenir.

Minos pareillement étonné de vok Une fi plaifante figure-, lui fait à peu près les mêmes queftions que Caron, 8f elle lui répond fur fon ton ordinaire» ce qui indifpofe tellement contr'elle le Juge infernal, qu'il lui refufe impitoyablement une place dans les. Champs Elifées, malgré l'offre qu'elle fait d'y établir un Opéra-Comique pour divertir Pluton & toute fa Cour; elle fe confole cependant d'être exclue de ce lieu, parce qu'elle pourrait y trouver les ames de quelques anciens Comédiens Français, qui la chicanneraient encore.

Enfin Minos lui ordonne de retourner fur la terre, parce qu'en y corrorn?ant les mœurs par la licence de fes iéces & le libertinage de fon Specta» cle, l'Enfer ne pourra manquer d'ea profiter.

Elle fort, en proteftant de n'épargner perfonne dans fes couplets mordans , ni fes amies , ni fes ennemies » ni Minos, ni l'Enfer même.

Cependant les Comédiens Italiens qui avaient appris fa mort précipitée » fe réjouiflent d'un fr heureux événement; & pour mieux faire éclater leurjoie, ils avaient fait élever un arc de triomphe où la Foire paraît terraffée par un Acteur héroïque & par Arlequin : Pantalon, le Do&eur & Scaramouche viennent voir fî l'exécution du trophée répond à leur intention; pendant qu'ils le confidérent, des cris de joie fe font entendre, Flaminia arrive plongée dans la triftefle, & leur fait en ftyle tragique un récit de la renaiflance de leur commune ennemie \ cette nouvelle commence à les attrifter; mais l'arrivée de la Foire acheve de les accabler; elle vient » conduite par l'Opéra , dont la fuite chante en chœur:

( \ ) La Foire a vaincu le Trépas t L'Enfer ne lui refifte pas.

[ocr errors]

Envain les Italiens tâchent de ht fléchir, elle eft trop fiere de fon retour; & ce n'eft qu'au nom de l'Opéra fon Coufin, qu'elle veut bien iè relâcher de fes droits de vainqueur : on aurait pu même efpérer une paix entiere , fi en fe retournant, elle n'eût apperçue l'arc de triomphe; à cette vue, fon courroux fe rallume ; &. reprenant toute fon infolence, elle ordonne à fà fuite d'abattre & de réduire en poudre cetinfolent trophée ; on obéit, l'arc tombe, & la Foire s'avance au fon des trompettes, fur un Char orné de drapeaux; elle y fait attacher les quatre Acteurs Italiens qui ont été témoins de fe honte, &elle chante:

la Foire fort enfin de la nuit du tombeau v Ou. Thalie en courroux, la força de defeendre. #Juel retour glorieux ! que fon triomphe cil beau! •

Qu'il doit aujourd'hui vous furprendre! ta Foire eft un Phénix qui renaît de fa cendre»

Mais Leîio & Mario voyant leurs Camarades enchaînés, fondent l'épéft à la main fur la cohorte foraine , la mettent eu fuite» & rompent les chair *ies de leurs compagnons qu'ils délivrent.

VAUDEVILLE:
La FOIRE.

Te reparaîtrai fur la fcéne;
Mon coeur gonflé de vanité,
Goûte cette félicité.
Autant qu'une Aétricc Romaine,.
Digue don, digue don , dondaine j:
J'ai de l'orgueil, de la fierté.

La COMÉDIE ITALIENNE.

Notre efpérance était donc vaine ,

Nous nous flattions d'un plus doux fort;

Nous avons fait naufrage au Port>

Adieu Thalie & Melpomenc,

Digue don, Sec.

La Poire vit après fa mort.

S IL VI A.

Qu'ici le bon goût vous entraîne »
Nous vous en prions inftamment i
Venez nous voir plus fréquemment;
Je crois que je vaux bien La peine
Que l'on me vifuc fouvent,

On y ajouta quelques jours après uri Prologue, dont la fccne efl: fuppofée dans la Foire. Un Gafcon , fecondé d'une femme à la mode, feplaint de la fuppreflîon d'un Spectacle qui pouvait feul les réjouir : une autre femme leur fait entendre les juftes raifons de cette défenfe; mais il ne fait que les irriter davantage; & il faut q, e Lelio vienne leur promettre qu'ils feront fatisfaits, puifque les Piéces qu'ils vont donner, reflembleront fort à celles de la Foire » à la réferve de ce qui peut blefler la modeftie : les femmes fe calment; mais le Gafcon fort, en jurant qu'il arrivera malheur, fi l'on ne trouve pas le moyen .de le divertir.

[ocr errors]
« 이전계속 »