페이지 이미지
PDF

les combler tous les deux d'honneurs & de bienfaits.

Ce Canevas Italien en trois actes, eft tiré dfune Comédie auffi Italienne de Cicoghini, intitulée la For^a det Fato 0 i Matrtmoriù del Mord. Ce dernier titre n'a rien de commun avec la Piéce dont on vient de rendre compte.

LE PERE DE BONNE FOI.

Canevas Italien, en un actet 14 Septembre 171p.

Pantalon, Banquier Vénitien, ayanc «fluyé des pertes confidérables dans fort commerce, fe retire à fa maifon de campagne avec fes deux filles Flaminia & Silvia, autant pour y vivre avec ceconomie, que pour éviter que fes filles ne fréquentent desamans. Cependant Lelio & Mario qui aiment ces deux fœurs & qui ont trouvé plufieurs occafions de les voir fans que Pantalon en ait jamais rien fçu, font inftruits par elles de la réfolution de leur pere.

Lelio qui a une petite maifon de campagne peu éloignée de celle d» Pantalon , quoiqu'il en foit connu, prend la réfolution d'y aller demeurer avec fon ami Mario: à peine y eft-il arrivé, qu'il va Ce promener dans un petit bois qui joint à la maifon de Pantalon, qu'il y trouve, & qui eft étonné de le voir fi près de fa maifon. Lelio lui dit qu'il a quitté Venife pour fe retirer à la campagne & pour y jouir d'une vie tranquille , qu'il a même réfolu de n'y voir perfonne, fi ce n'eft un de fes amis qui a fait le même projet. Pantalon lui rend confidence pour confidence , &lui apprend qu'il ne s'eft aufli retiré à la campagne avec fes filles qu'afin d'éviter le grand monde; mais qu'il le prie cependant de le venir voir avec fon ami. Lelio fe défend beaucoup d'abord,

6 finit par fe rendre aux inftances de Pantalon. Ils fe féparent, & Pantalon revient apprendre cette agréable nouvelle à fes filles, qui de leur côté font les mêmes difficultés de recevoir des inconnus.

Cependant Lelio & Mario arrivent; Pantalon les reçoit de la maniere du monde la plus gracieufe , & il fait à l'inftant appeller fes filles. Elles montrent beaucoup d'indifférence & de froi deur en préfence de leur pere , qui ne cefle d'admirer leur retenue. Les Cavaliers de leur côté ne font pas voir moins de difcrétion , n'ofant prefque les approcher ni leur parler.

Cette converfation devient naturellement froide par la préTence de Pantalon , qui leur en fait quelques reproches. Flaminia propofe, pour l'égayer, de jouer à Colin-Maillard , parce que, dit-elle , il faut chercher à la campagne à fe faire des amufemens de tout. Pan" talon ne fe lent pas d'aife de voir feS filles préférer des jeux innocens au plaifir d'entretenir deux cavaliers jeunes & bien faits.

On bande les yeux à Sylvia , qui Tl bientôt attrapé fon pere. Comme il eft moins adroit, il refte long-tems ColinMaillard \ & tandis que deux des Amans l'occupent, les deux autres alternativement s'entretiennent de leur amour. Enfin Pantalon fatigué , .ôte le mouchoir qn'il a fur les yeux ; mais il trouve Mario & Lelio chacun à une des ex* trêmités de la falle & tournant prefque le dos à fe$ filles. Cependant Lelio ne fâchant comment faire pour écarter Pantalon, feint de prendre querelle avec Mario, fur ce qu'il a remarqué que celui-ci avait touché la main de Silvia d'une maniere trop libre; il prétend ne point fouffrir de pareilles familiarités dans la maifon de fon ami Pantalon; celui-ci a beau lui dire qu'il n-'en eft point offenfé^il ne peut les appaifer: la querelle s'échauffe, Se Lelio tire un piftolet de fa poche qu'il préfente à Marioi Pantalon épouvanté, prend, la fuite & va s'enfermer dans un, cabinet; c'eft dans ce tems que Lelio. &, Mario-ont tout le tems d'entretenir kurs Maître:Fes, i de leur faire part da ftratagême qu'ils ont imaginé, & de les déterminer à venir dans la maifon de Lelio après leur avoir juré la foi de. Mariage."

j Pantalon revient tout enrayé chercher fes filles qu'il ne trouve plus, mais un moment après il rencontre. Lelio & Mario, qui lui apprennent qu'ils ont fait la paix enfemble; il les en félicite; ils ajoutent qu'ils vont rejoindre deux Dames qui viennent d'arriver chez Lelio pour s'y marier, l'une avec Lelio , l'autre avec Mario. Pantalon ravi de cette conjoncture , les prie de les amener à fes filles, & dit qu'ils pourraient en faire la noce dans fa maifon. Les deux Amans vont chercher leurs Maîtrefles, qu'ils amenent voilées.., Pantalon leur témoigne le plaiGr qu'il a de les recevoir chez lui, où il veut abfolument que toutes les cérémonies de mariage fe fanent. Lelio accepte fa proportion & lui demande s'il ne changera point de fentiment, Pantalon l'affure qu'il neis'en.dédira pas. Alors les deux filles ôtent leurs voiles & fe jet-r tent aux pieds de leur pere qui s'attendrit & eoofent à toutCette Piece fut donnée pour faire connaître les mœurs deVenife»

[graphic]
« 이전계속 »