페이지 이미지
PDF

n i'n iii 'i' "r; ni Mii'

M EL USlk E.

Comedie en trois aftes, en profe , 31 Décembre 171 p,

Melufine dit à fon Valet Trive&r, qu'elle eft amoureufe d'un aimableCavalier qui pafiàit fer fe te«e de Lufc gnan , & qu'elle V a retenu par l'effort de fes enchantemens. Au même inftant un lutin vient l'avertir qu'une jeune Demoiselle & fa Nourrice font fur (à terre & ne peuvent en fortir fans fa permiffion. Le Marquis de Sainte-Fleur & Scapin fon Valet, qui font la prétendue Demoifelle & la prétendue Nourrice , arrivent , & apprennent que le Marquis de Sainte-Fleur eft promis en mariage à une jeune perfonne nommée Silvie, mais que ne la connoifTant pas, il a voulu voir par lui-même fi elle était auflî aimable qu'on le publiait; que profitant d'un bal qu'on donnait che2 cette belle Silvie, il s'était déguifé en femme & fon valet en nourrice pour s'y trouver fans être connus, mais que malheureufement il s'eft égaré en chemin & èft tombé dans l'enchantement de Melufine..

Silvie parait aufli déguifée en homme & maudit l'imprudente partie de1 chaflè qui l'a fait ainfi traveftir & fe perdre dans la foret enchantée du Château de Lufignan.

La convertation fe lie entre le Marquis de Sainte-Fleur & Silvie; ils fcdemandent mutuellement leur nom, le Marquis prend celui de Silvie & celleci celui du Marquis, ce qui les etonne également: mais le fexe de Silvie eft reconnu par l'indifcrétion d'Arlequin, ce qui caufe une extrême joie au Marquis qui en devient amoureux.

Trivelin , par ordre de Melufîne, tranfporte Silvie dans l'ifle perdue pour s'y regarder dans une glace, qui au lie» de repréfenter la perfonne qui s'y mire, offre la figure de celle qu'elle aime.

SILVIE.
Mais, à quoi bon m'amener ici?

TRIVELIN.

C'eft ce que ^e rtê vous dirai pas. Melufine qui craint de vous ennuyer, m'a feulement ordonné de vous divertir par la 'Vue des curiofités qui font ici. Voyez-vous ces deux groflès fioles là bas dans ce coin? C'eft-là qu'on s renfermé la bonne foi gauloife Se la. fidélité conjugale TRIVELIN, à part.

s Il Vie;

. Cela eft fort ancien... & ces vafes de Porphire?

TRI VELIN.

Tu-Dieu, c'eft dans cecanton-la cu'étoit le philtre qui renfermait la raiion de Roland? Cet endroit-là n'efE réfervé que pour des illuftres ; Héros „ Poetes, Philofophes, Muficiens, Pein, tres ,. Géométres;;chacune de ces bouteilles renferme kraifon de quelqu'homme célebre..

SI L Vie. ";.

Et ces urnes fcellées hermétiquement?^ T RIV EL IN.

Elles renferment pour jamais la- pa.role des Normands & la pudeur des, Gafcons.

/ SILVIE.

Et ces fioles qui font fi petites £

TRI VELIN.

Elles renferment de très-petites erior

Tes; la fcience d'un Médecin, h. modeftie d'un Auteur & la probité d'uni Procureur

SI L VIE.

Ce magafîn eft rempli de metveilles!

T RIVE LIN,

Cela n'eft pas étonnant, on y ferre* tout ce qui fe perd fur la terre pour n'y plus reparaître: vous n'avez pas vu lacentieme partie de nos curiofités; noua avons ici les moules tant- regrettés du, recitatif de Lulli & des vers de Quinault; on pourrait auffi vous y faire.voir là nobleflë dû tragique & le plaifànt de la Comédie qui font perdus depuis dix ans (r); je veux encore vousmontrer une piece aflez rare, regardezvous dans ce bouclier aufll clair qu'unes glace de Venife ( à pan), obfervant un: peu la figure de la Maîtreflè qui vapa-v raître.

S ILVJ E.

O Ciel!

[ocr errors]

O himé! La Maîtrefle de ce friporrlà a toute l'encolure du Marquis de Sainte-Fleur., mon dernier Maître, que j'ai un peu volé.

S I L V I E.

Voilà un bouclier miraculeux, je ne joae lafle point de le voir.

TRIVELIN.

Apparemment que vous connoiflez la perfonne que vous avez vu dans ce bouclier?

S I L V I E.

Non ; je l'ai vu dans le bois de Melufine , nous avons été féparés par des lutins, dans le moment que nous allions mutuellement nous confier notre fort.

TRIVELIN,i;OT.'

La rivale de Melufine paflera mal fon tems> puifqu'elle eft fur fes terres.

SILVIE.

La Fée prétend-elle m'enfermer dans cemagafin pour le refte de mes jours?

TRIVELIN.

Non, c'eft dans fon appartement qu'elle vous enmagafineta.

« 이전계속 »