페이지 이미지
PDF
ePub

F ABLE XI X.

Le Torrent & le Řuisseau.

N torrent , qui rouloit ses flots impétueux, Fier du bruit qu'il faisoit , en tombant des montagnes,

Insultoit d'un air fastueux
Un clair ruisseau , dont l'onde arrosoit les campagnes.
Le paisible ruisseau ne répondit qu'un mot :

Malheur à ceux, dont l'emploi redoutable
Elt de faire aux mortels un mal inévitable !
Je n'envierai jamais un aufli triste lot.

Quand ta bruyante voix me déclare la guerre ,
J'en triomphe , bien loin de m'en formaliser;
Je préfere à l'emploi de ravager la terre ,

Celui de la fertiliser

FABLE

F ABLE X X.

Le Plaisir & la Fortune.

Quelqu'un defiroit d'être heureux. De tout temps du bonheur l'homme fut amoureux.

On lui dit. Suivez l'opulence ;
Le mérite

par

excellence,
C'est d'être riche. Allez, & qu'à pas de géant ,
Plutus , vous conduisant au temple des richesses,

Par ses plus fécondes largesses
Vous tire bientôt du néant.

Il part; & le voilà qui proméne sa vie
Dans les rochers fcabreux, sur les monts escarpés,
Et tels autres chemins d'ordinaire occupés
Par ceux de qui Plutus retient l'ame alleryie.

Excédé, fatigué presque jusques aux pleurs ;
Il apperçoit de loin, en tournant sur la gauche ,
Une route charmante où brilloient mille fleurs,

С

Dont les plus riantes couleurs

N'offriroient qu'une foible ébauche :
Cet aimable sentier conduisoit les mortels

Dans une agréable demeure,
Où le plaisir a des autels
Qui fument d'encens à toute heure.

Notre homme, voulant fuir la peine & l'embarras ,

Mit le pied dans l'aimable route ;
Mais soudain , on lui dit. ... Ecoute,

Prens garde à ce que tu feras.
Plutus à ses sujets , donne des biens solides,

Et le plaisir trompe les siens;

Il les attire en ses liens,
Pour en faire des gueux, ou bien des invalides.

Malgré ce beau discours notre homme s'échappa
Et marcha , de son mieux, vers le riant bocage

Dont l'extérieur le frappa :
Brillante, mais fatale cage,
Où maint oiseau l'on attrapa !
Là, loin d'une foule importune

Un doux sommeil vint le faisir :
Il y rencontra le plaisir;
Mais il y perdit la fortune :
L'un exclut l'autre, il faut choisir.

Fin du premier Livre.

[graphic][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

És que chez les oiseaux on eut créé des loix,
Nécessaire & triste refuge

Contre l'effroiable déluge
Des ennemis des dieux, du public & des rois ,

L'aigle , pour la premiere fois ,

« 이전계속 »