페이지 이미지
PDF
[merged small][graphic][merged small]
[ocr errors]

P. 103. /. 10. tout plus-, lif. tout au plus.

P. 13 y. /. 18. quatre , lif. cinq.

P. 138. /. 7. troifième , lif. quatrième.

P. 141.1. ic. après diocèfcs, ajoutez : Dans le Cabinet de la Bibliothèque de fainte Geneviève , on voit un cachet avec cette inferipption : in-Deo vivas. Il lervoit, félon le P. du Molinetjà cacheter \esLcttres d'I.ofpitalité portées par les Chrétiens pour être reçus dans les Eglifes par où ils paflbienr.On peut en doua r.

P. 156. /. 10. ajoutez : Obfervons toutefois au fujet des Lettres d'anobliflemcnt, que fi l'on en croit M. de la Thaumafliére, il ne s'en trouve point d'exemples exems de Ibupçon avant le règne de Philippe le Hardi. Notes furies Ajpfes de Jérufalem p. 170.

P. îfir. /. 18. fes enfans , lif. les enfaus do fa. femme.

P. 161.I. 17 après récentes */. eu France 8f, Ibid. I. 31. ajoutez : Mais la charte par laquelle quelqu'un fc foumettoit àTefclavage ,. pour fc tirer de prifon , étoit apelléc Re.iesnfturium ou charta patrocinalis. Baluz. Mifcellàn. lib. fi. p. y y 1.

P. îfiy. /. 14. Le preneur gardoit la charte diteprtfiari» & le bailleur celle qu'on nommoir precari» , lif. Le bailleur gardoit la chartedite prtcaria , Se le preneur celle qu'on nomtaovtprtfiaria.

P. ififi. /. 19. ajoutez : En Dauphiné un bail emphitéotique eft apellé albergement dans Salvaiug. De l'ufage des fiefs, ch. 15. à> 61..

P. 18 y. /. pénultième ,C,lif. le.

P. i8fi. /. 14, ajoutez : Les chartes de relation font suffi nommées conteflaciuncftlaSiplancturia dans une ancienne formule cTAuvcr

fne, qui a dû précéder l'an 413. On s'y plaint avoir perdu des Titres par les hoftilités dès Francs. Baluz. MifcellanJib. 6. p;. 346. P. 190.I. if.éfacezcn.

P. 395./. 17. ajoutez : Cependant M. Baluze nous fournit un texte au VI. livre de fes Mifcellanea p. 349. qui peut nous conduire à l'intelBgence du terme Monob. Il eft dit dans une charte dè liberté ou d'afranchifiement, qu'élle a été acordée en préfenec de Prêtres , de Diacres, de Clercs & d'autres perfones , qui ont figné là chatte de manu-million , qui ipfa Monopa fubterfirmaverunt..

P. 341. /. 9. après origine, ajoutez du Sénat &.. lbid.l. 1 Rajoutez en forme de note fur le motSè» nat. On donnoit Iè nom d'autorités aux déJi» bérationsdu Sénat, contrariées par les Triai bons 3 pareeque malgié l'opofition de ces » Magiftrats , elles ne laiffbienr pas d e3» tre de quelque poids j quoiqu'il n'y eût 33 nulle obligation , de s'y conformer , & » qu'en effet perfone ne s'y conformât. « Journal des Savant Odobre 1714.

P. 351. /. 13. démination , lif. dénomination.

P. I. 14. le fubftantif, lif. les fubftantifs. /. 15. -cet autre fubftantif, ///. ces autres fubtantifs.

P. 569.1. 19. ajoutez, avant D. Mabillon : En Angleterre par un ordonance de la 17'. année d'Edouard I. les endentures des afranchiffemens & amortiuemens dévoient être triples. Elles étoient deftinées Tune pour la

■ Chancellerie, l'autre pour l'Echiquier & la troiiicme pour la Garderobe. Caria magna

fol. 141. reflo.

P. 4. /. 16. ajoutez : Dans l'ancien Droit Romain il y avoit un contrat nommé Yiducia tranflarif du droit de propriété. M. Gudling explique la nature de ce contrat fiduciaire. Journal des Savans du lundi 13. Avril 1708. On raporte à l'an 1417. Tinftitution des contrais de rentes conftituées , laquelle fut aprouvéc par le Pape Martin V. Journal des Sa

vans du lundi n. Mai 1681. L'Antichrife
étoir un contrat pignératif , en vertu du-
quel un créancier jouiuoit de l'héritage de
ion débiteur pour l'intérêt de fbn argent.

P. 403./. II. ajoutez irfiTlâxw.
P. 416. art. 1.1. 4. fe font, /// ce font.
P. 430. /. 10. commomorarprium , lif. com-
me moratorium.
P. 4; r. /. 17. après procès , ajoutez, .-.'DanSlej

■ anciens regîtres du Parlement inquejla &

aprifra fignifient une enquête que le Juge fait d'once 3 pour aprendre la veriré de quelr que fait.

P. 43 y. /. 7. ajoutez : Dans Spelman & dans far

• ticlc 9: du titre xtf. de la Coutume de Cambrai , cachereau & cartulaire font la mêm«k chofe. En matière de dixmes ou ferrages, pour obtenir fentenci fur le pojfejfoire , il fufit de produire un cartulaire ou cachereau autenti-, que. Gloffàire du Droit François.

P. 4jr. not. col. i.l. 13. de ces, lif. de ces deux.

P. 454. not. col. 1. /. 4. fubfcrifir, lif. fubfcripfit.

P. 4J9.not. col. i.l. 41. Luchen, lif. Lucheux.

P. 464. dans la note col. x. I. 14. rétranchez les deux phrafes , il e/l parlé de frère Guillaume Confeffeur du Roi.

P. 466. col. r. /. 33. 16. lif. 6.

P. 480. not. I. X. ccu , lif. ceux.

P. 49y. /. z8. éfacezda moins.

P. y 18. /. 18. otez la note & ajoutez après la 19 ligne : Ainfi parle M. d'Argis. Mais on lui a foutenu Mercure de 1737. p. 1616. » que

55 c'eft au Greffe des Elections que fe

>> dépofent les matrices ou poinçons du

[ocr errors]

tirés de M/T. de la fi n du X. fiècle & des fuivms.

P. 676.I. 14. «pris fiècles , ajoutez, depuis onze.

à douze cents ans. P. 678. /. }. ajris Afrique, ajoutez,. &. d'Ef

pagne.

P. 681. net. col. 1.1.4. Û , lif.YQ.

P, 681. aw. rW. 1. en marge vis-à-vis de li^r.e 19. le premier caractère doit changer de rang avec le troifiemc. Mettez, le §. avant les trois caractères, & faites defeendre la croix avant le caractère placé un peu plus bas.

P. 684. not. I. 5. diverfes , lif divers.

P. «85. /. 5. 1' au refte eft de toutes la plus fréquente. Elle-, lif. le §§ au rclte eft de tous ces caractères le plus fréquent. 11.

lbid. I. 7- ventre fans doute IV d'écriture courante , fi elle , lif. venu fans doute le /u. d'écriture courante , s'il.

P. 6$i.l. 17. avant plus, ajoutez, à proportion.

P. <jj. I. 19. fur , lif. fous:

P. 697. à la fin de la note Ij. ajoutez. : Mais fi , félon le Savant Père Biancliini p. xxxiv. & xxxv. de la préface du premier tome de la Defenfe des Verfions Canoniques , on a raifon de conclure , que le Mf. Alcxaudrin d'Angleterre eft du IV. ficelé: pareeque ks Epitrcs de (alni Paul a'y Ibnt pas divifées en chapitres , & qu'elles l'étoient en 39 f , fuivant le témoignage d'Euthalius , publié par Zaccagni ; 011 ne peut refufer au Mf de S. Germain une égale antiquité , fi elle n'eft pas encore plus grande: puifquc , outre tant d'autres caradéres favorables , la- divm'on dos chapitres a'y Cil pas mieux obfervée.

Il y a quelques fautes dans les marques de l'alphabet Errufquc : par exemple des omùlions . d'étoiles fur les' .trois dernières figures àa-Ph.

[graphic]

Des Planches contenues dans le premier volume de la Diplomatique.

PL A N-c H E I. repréfentant toutes les efpèces de chartes parties Se dentelées.
Page 374-

Planche M. Fragment des Tablettes en cite de l'Abbaïe de S. Germain des Prés.

p. 468

Planche III. Papier d'Egypte. p. 486.

Planche IV. Inftrumens à écrire, Rouleaux & Tablettes des Anciens, p.. 535-

Planche V. Ecriture houjlrophédone du premier âge commençant de droite à gauche.

p. 616.

Planche VI. Infcriptions beuflrophédonts du fécond, troifième & quatrième âge:
Infcriptions Gréques d'écriture ordinaire anciennes & renouvellëcs:
modèle d'un Mf. Grec en lettresronciales : parallèle des alpha-
bets primitifs , qui ont donné naiflànce à notre écriture : rocher
Runique. p. 6z6.

Planche VIL Alphabet général de l'ancien Hébreu Phénicien ou Samaritain,
alphabet général Etrufque Sec 1 p. 6 5 4.

Planche VIII. Alphabets Judaïques. p. 671.

Planche IX. Alphabets Syriaques , Arabes & Turc. p. 676^

Planche X. Alphabets généraux des lettres Gréques depuis environ izoo ans avant

J. C. jufqu'au règne de Conftantin fc Gr^nd. p. 679^

Planche XL Alphabet général des lettres Gréques depuis la fin du troifième
iiècle julqu'au quinzième. p. 6Sim

PlancheXII. Parallèle des plus anciens M(T. Grecs de France, d'Allemagne , de

Hollande, d'Angleterre & de SuifTe. p. 686

Planche XIII. Alphabets immédiatement dérivés du Grec. p. 704,

Planche XIV. Alphabet univerfel des caraûéres Runiques & autres Septen-
trionaux. . p. 7Um

Planche XV. Fragment tiré d'un Mf. Runique de 8. à 9. cents ans. p. 714.

Planche XVL pour fervir de fuplément aux Planches VIIL X. XL XIL p. 716m

AVIS AU RELIEUR.

ON trouvera au haut des feîze planches de ce premier volume la page, où elles
doivent être placées. Il faut coler les quatorze grandes par le milieu fur des
onglets *, afin qu'en ouvrant le livre , on les voie dans toute leur étendue. On doit
être atentif à retrancher le moins qu'il fera poflîble des marges du livre.

On aura foin de mettre les trois Canons 33-54. 115-116. 617-618. en la
place des pages, dont ils portent le chifre.

« 이전계속 »