페이지 이미지
PDF

f&ient cenfées publiques. VIII. Etendue de l'autorité des archives. IX. Droit d'archives. X. Autorité des dépôts particuliers : demi-preuve.

CHAPITRE V.

Antiquité des Archives : leur variétés leurs difér entes fortunes en Europe. p. 87.

I. Idée des archives Se des monumens qu'elles renferment. II. Antiquité des archives ; celles des Orientaux :avec quelles précautions Se iolennités ils dreflbient leurs ades. III. Archives des Grecs : leurs inftrumens publics confervés pendant des milliers d'années : leurs archivistes en honneur. IV. Archives des Romains : leur confervation, leur variété, leurs gardes, V. Archives de France Se d'Allemagne. VL Archives impériales d'Allemagne.

CHAPITRE VI.

Archives écléfïaftiqties autant ou plus refpeclées & mieux confervées que les

dépôts publics, p. 97.

L Archives deftinées à la garde des monumens facrés & des Titres écléfiaftiques : leur antiquité. II. C'eft aux Eglifes & aux Monaftères, qu'on oit redevable de la confervation des anciens diplômes. III. Parallèle des archives écléfiaftiques Se des dépôts publics. IV. Archives des Cathédrales & des Monaftères auflî facrées que les dépôts publics. V. Enregiftremenr des a&es. VI. Preuves que les archives monaftiques tenoient lieu de dépôts publics en Angleterre. VII. Même ufage établi en France & en Allemagne. Archives des Abbaïes de Saint Denis, du Mont-Caflin , de Cluni Sec.

CHAPITRE VII.

Réponfes aux dificultés formées fur la confervation des anciens titres, p. 113.

I. On a pu conferver les anciennes chartes. Si c'eft un prodige , qu'il exifte des titres en papier d'Egypte , il fe trouve réalité. II. On a dû conferver les anciennes chartes : inutilement leur en auroit-onfubftirué de faufles. III. L'autorité d'Hincmar ne prouve pas , qu'on ait négligé les archives : celle du Concile d'Agde Se des Capitulaires prouve le contraire. IV. Il s'eft confervé un nombre d'anciens titres, proporrioné à la dificulté de leur confervation. Préjugé légitime contre l'exiftence actuelle des faux titres anciens, au préjudice des véritables. V. La confervation des diplômes de mille à douze cents ans, n'eft ni plus dificile ni moins réelle , que celle des MIT. du même âge.

CHAPITRE VIII.

Défenfe des anciennes archives : leur antiquité ne les rend point fufpeftes : origine des préventions contre les chartes écléfiaftiques : ceux qui les décrient le plus, n'épargnent pas les dépôts publics, & ceux qui n'en veulent qu'aux archives des Eglifes, défendent mal les autres: nul motif de foupfoner fpécialement Us cbar~ttiets des Cathédrales & des Monaftères. p. 115.:.

I. L'antiquité des chartes les rend-elle fufpectes ? Le P. Hardouin défavoué par fa Compagnie. II. Origine des Pères Titriers. III. Exemple fingulier d'une bévue cent fois renouvellée par pure prévention contre les archives des monaftères. IV. Les Proteftans reviennent de leurs préjugés fur les archives monaftiques : fabriques imaginaires de chartes. V. Les dépôts publics & le Tréfor royal des chartes mis de niveau avec les archives des monaftères par les plus grands ennemis de ces dernières. VI. Archives des Eglifes & des Monaftères , juftifiées «contre le compilateur des nouveaux Mémoires du Clergé. VII. Réponfe à MM. Simon,\farton , & à quelques autres écrivains fur la prodigieufe quantité de faux titres , qu'ils fupofent tenfermés dans les archives écléfiaftiques. En quel fens peut-on dire , qu'il exifte très-peu de fauflès chartes ? VIII. Sentimens de MM. Fontanini & Muratori & de D. Mabillon fur le nombre & la réalité des faufles chartes actuellemement exiftantes. IX. Défenfe des archives des communautés contre M. Lenglet. Faufles chartes de la province de Brétagne. X. Sentimens de quelques Jéfuites 8c fur-tout du P. Chiflet fur le petit nombre de faufles chartes des Eglifes. XI. Les faux titres ont pu pénétrer dans les archives par la fimplicité de leurs pofleffeurs. Faits qui le prouvent évidemment.

CHAPUUE IX.

Multiplicité des originaux du même aile': leurs variations ven prouvent pas la fauffeté: moyens pour difeerner les originaux des copies : origine & progrès du renouvellement des titres .„• Vidimus , copies collâtionées, cartulaires : leur antiquité', leur arangement, leurs dif/rentes ejpèces. p. i6z.

I. Originaux multipliés des teftamens , des privilèges , des contrats & de divers autres actes. II. La reflemblance des anciens originaux ne prouve pas, qu'ils aient été fabriqués , ni pris les uns fur les autres. III. Variations dans les diplômes originaux du même acte , ou qui concernent le même fujet. IV. Copies originales fujètes à des variations : celles du décret d'union des Latins &: des Grecs, drefle au Concile de Florence. V. Moyens pour diftinguer les originaux des copies du rems ou qui en aprochent. Les premiers ne font pas toujours exems de fautes. VI. Diférentes fortes de renouvellemens de titres. Qui font ceux dont l'authenticité repréfente celle des originaux ? VII. Vidimus & copies collationées: diférence des mêmes actes dans les regiftres publics : dificulté contre la fupofition des originaux de pièces anciennement renouvellées. VIII. Antiquité des cartulaires. IX. Leurs diférentes efpèces.

CHAPITRE X.

Défenfe des Cartulaires & des copies: leur authenticité', leur autorité »• leur utilité, p. 185.

I. Acufateurs des cartulaires ne prouvent rien , & confondent les notions des .chofes. IL Cartulaire de Cafaurc , unique fondement des

acufations acufatlons intentées par M. Simon contre tous les cartulaires. III. Carrulaires acufés de faux par le P. Hardouin & par MM. Ménage 8c Launoi. I V. Cartulaires des Chanoines de plufieurs Eglifes argués de faux & rejetés comme non authentiques 8c tres-fufpe&s. On en prend la défenfe. V. Autres cartulaires rejetés,fur des prétentions faufles & chimériques. VI. Géofroi de Vendôme injuftemenx acufé par MM. Simon & Baluze , d'avoir fait inférer dans le cartulaire de fon Abbaïe un canon du Concile de Clermont, après l'avoir falfifié. VII. Une rigoureufe reffemblance des cartulaires avec les originaux n'eft pas nécefliire , pour qu'ils fallènt foi.Cartulaires de Normandie &c de Brétagne : leur exactitude.

CHAPITRE XI.

Originaux & copies mis en parallèle : les copies peuvent fournir des conclufions légitimes pour ou contre leurs originaux ,qui n'exijlentplus. p. Z09.

1. Copies authentiques équivalentes aux originaux. M. Simon les ata<jue. II. Variétés remarquables entre les originaux & les copies. III. Fautes des M(T. & des copies : leurs caufes. IV. Les pièces doivent être admifes ou réprouvées ,ielon qu'elles s'acordentou ne s'acordent pas avec leurs originaux, & anciennes copies, authentiques ou non. V. Jufqua quel point les copies peuvent être remplies de fautes *, fans qu'on en puiflè rien conclure contre leurs originaux. Néceffité d'y avoir recours , ou du moins aux copies anciennes ou collationées. VI. Quand peut-on juger de la vérité ou de la faulfeté des originaux par les copies î VII. Réponfes aux objections alléguées, pour montrer, qu'on ne peut jamais juger de la vérité ou de la fauflèté des originaux par les copies. VlII.Il eft plus facile de juger par les copies de la vérité,que de la faufTeté des originaux. Le contraire eft infoutenable. IX. On peut s'alTurer des caractères propres de cha

3ue fiècle fur la feule infpection d'un grand nombre de copies de divers iplomes , & Juger <lu contenu de l'original par fes copies. X. Les fautes .des copies ne prouvent ni leur fupofition ni celle des originaux. Rejeter les copies à caufe des fautes , qu'elles renferment ; c'eft tendre à (établir le pyrrhonifme fur les ruines de la Religion 8c de la raifon.

SECTION IL

Jtecberches critiques fur la. Nomenclature & l'ufage des divers ailes apartenant à la Diplomatique, p. t} 3.

CHAPITRE L

2"ïfr«connus fous le mm de lettres, d'épines, d"mdicules& de refcrits.p.\$6*

Article I.

Lettres proprement dites, écleftaftiques, royales & privées, p, 137.

1. Lettres Apoftoliques. IL Lettres formées ou canoniques , de recommandation , d'émancipation , de communion, de pénitence, de confeffion, d'abfolution Szc. III. Lettres formelles, circulaires, fynodiques, traiïorié , d'invitation , d'exeufe, d'autorifation & de confolation. IV. Lettres cita'oires ou de citation , de monition , commonoria. Noms donnés aux plus anciennes pièces originales, dont on ait conoiffance. Lettres monitoriales, préceptoriales , compulfoires. V. Lettres ou Sentences d'excommunication , d'anathème , Decretale , Lectetum , Lettres d'apel ,, Apoftoli, Lettres d& Placet. VI. Lettres patentes , d'abolition , de lane , de remiflîon , de renvoi, de faufeonduit, de protection , de naturaliré,. de commiflion, de provision , de créance. VII. Lettres appares ou àparibjis , pagtnjts, de. nifi , de rogamus , de rato, reverfales, fcahinales.

Article IL

Chartes apellees épines, pag. 258.

L Epitres dé donation, de ceffion, d'adoption , ad/athna , refpeftmles^ ftrmitatis. II. Epitres de liberté ou de manumiflion. Chartula redemptionalis, Epiftola conculcatoria. Méprife de M. du Cange. III. Epitres de fécurité , d'obligation, de quitance. Epiftola evacuatoria.IV'. Epitres nommées precarim, & prœftart*. V. Epitres ea forme de requêtes ou de fupliques.. S.uggeftio, lettres de notification , epiftola colleclionis..

Article III..

Lettres apellees Indiculi eu Indicula. p. 270.

I. Profeflion de foi des Evcques. Sentimens des favans fur les indicules. II. Diverfes efpèces d'indicules Se leurs diférentes acceptions. III. Indiculçs .royaux. IV. Indicules des Prélats, ou qui leur étoient adtelTés.

Article I V.. .

lettres qui portent le titre de referits , de referiptions , de reponfes , de? i Vifitationis feriprum , de miiïaticum. p. 274..

CHAPITRE II.

Jêftrumtns, qui portent le nom de chartes, foit en titre, foit dans le corps

. «. . ..v . de la pièce, p. 176.. , - ',,"*.

I. Chartes de fermens 8c d'abjuration. II. Homages > fermens d'obéiffance Se de fidélité. III. Serment de. fidélité exigé des Evêques par les Rois de France. IV. Sermerfs & pTofefïiohs d'obéiflance , exigés par les Evêcjties, &-refufés par les Abbés. Vrais motifs de leur réfiftance. V. Valfàlite écléfiaftique : Jiomages & fermens liges, exigés par les Evêques, de leurs inférieurs dans l'ordre Hiérarchique. VI. Chartes de Mundeburde , Apennes, de relation , pancartes. VII. Chartes de donation, connues fous les noms de chartt, traditionis, transfuftonis , ufufruftuaria , do~ nationis > tonfersorU: , femiplantaru , legatari*. VIII. Chartes de vente > d'héritage, de partage , d'obligation , de caution, de provifion, de prosnefle. IX. Diverfes autres efpèces de chartes..

CHAPITRE III.

Notices publiques & privées, p. 197.

I. Définition des notices , leur autorité. II. Néceflité des notices, leurs dates. III. Notices drefiees en Juftice avant le Xe. fiècle. IV. Leurs ^liverfes. efpèces. V. Notices extrajudiciaires, antérieures au XI. fièclé. VI. Notices des X. XI. XII. fiècles. VII. Leurs difércntes dénominations; les notices fe confondent avec les autres chartes.

... CHAPITRE IV, , /,

Pièces judiciaires, p. 311.

Article I.

._'.„. , Mandats , procurations & mandemens. Ibidem.

I. Procurations. II. Formalités, avec lefquelles on faifoit inférer les chartes dans les actes publics. III. Diverses fortes de mandats ou procurations. IV. Mandats ou mandemens donnés, pat des perfoncs conftituées en dignité.

_ A ji.iuiE; IL; , i . • , !.. Procès & procédures. j>. J16.

T. Procès., procès-verbaux , procédures , aflignations. IL Aflignats, enquêtes , protestations,

.. • ■ • À R T 1 c t E I ;I L ■ • •'

Libelles & leurs dij"/rentes efpèces. p. 519,

I. Libelles écléfiaftiques. II. Libelles en matières civiles. III. Diverics fortes de libelles écléfiaftiques & féculiers. IV. Libelles directement relatifs à la Juftice. V. Libelles relatifs aux mariages.

Article IV.

... •.. x •„ -, Jugement, p. 314. . \\ .■ v j

I. Arêts donnés dans les aneiennes aflemblées de la nation'', apellces Mallus & Plachum, aflifes. IL Arêts connus fous le nom de jugemens, Se leurs efpèces. III. AdespaiTés devant les Juges, Décrets. IV. Arêts pro

Îrement dits , records, provifions. V. Sentences écléfiaftiques & féculières, eurs efpèces. VI. Jugemens apellés définitions : pièces intitulées inveâives, anathématifmcs. T _

.p CHM'J T R E V. ».i '••>' >->"<&ètesKg^tt'tvet.f. 33.1

« 이전계속 »