페이지 이미지
PDF
ePub
[merged small][ocr errors]

Ordre à . Muguet de prendre un air plus leste,

A Pillot de moins détoner,

A Durand d'ennoblir son geste,

A Gélin de ne pas tonnerl;

Que Le Gros chante avec une âme ’,
Beaumesnil avec une voix 8,

Que la féconde Arnould se montre quelquefois‘,

Que la Guimard toujours se pâme".

[ocr errors]

Ordre à . nos bons acteurs, pour eux, pour l'0péra,
D‘user médiocrement des reines des coulisses;
Permettons à . Muguet, Pillot, et cœtera,

L'usage illimité de toutes nos actrices.

x11. 1
Pour soutenir l'auguste nom
De la royale Académie,
On paiera mieux l'amant d'Armide et d'Aricie,
Pollux, Neptune et Phaëton;
Mais qu'ils n'espèrent pas que leur fortune accroisse°
Jusqu'au titre pompeux de seigneur de paroisse,
Aux honneurs d'eau bénite et de droit féodal :
Boland, dans son humeur altière,
Doit-il se prétendre l'égal
Ou du chasseur de la Laitière
Ou du cocher du Maréchal?

l. L'ordre est bon, mais inutile.

2. Plus inutile encore.

3. Car il ne suffît pas d'etre jolie

«t». Épithète qui n'est point oiseuse.

5. Espèce de talent très-décent sur le théâtre.

6. Laruette vient d'acheter une terre seigneuriale.

XIII.

Rien pour l'auteur de la musique, Pour l'auteur du poème, rien. Le poète et le musicien Doivent mourir de faim selon l'usage antique. Jamais le grand talent n'eut droit d'être payé ; Le frivole obtient tout, l'or, les cordons, la crosse: Rameau dut aller à . pied, Les directeurs en carrosse.

[ocr errors]

En attendant que pour le chœur On puisse faire une recrue De quinze ou vingt beautés qui parleront au cœur Et ne blesseront point la vue, Ordre à . ces mannequins de bois Taillés en femme, enduits de plâtre, De se tenir toujours immobiles et froids Adossés en statues aux piliers du théâtre‘.

[ocr errors]

Tout rempli du vaste dessein

De perfectionner en France l'harmonie,
Voulions au Pontife romain
Demander une colonie

De ces chantres flùtés qu'admire l'Ausonie;

Mais tout notre conseil a jugé qu'un castrat,
Car c'est ainsi qu'on les appelle,
Était honnête à . la chapelle
Mais indécent à . l'opéra.

XVI.

Pour toute jeune débutante
Qui veut entrer dans les ballets,
Quatre examens au moins, c'est la forme constante:
Primo le duc qui la présente,
Y compris l'intendant et les premiers valets:
Ceux-ci près de la nymphe ont droit de préséance ;
Secundo, nous, les directeurs;
Tertio, son maître de danse;
Quarto, pas plus de trois acteurs.

1. Ne pourrait-on pas obtenir de M. de Vaucanson qu'il fit une vingtaine de chanteuses en chœur? Ce serait une dépense une. fois faite.

XVII.

A défaut d'examens, certificats de mœurs
Conçus en termes très-flatteurs,
Termes de billets doux et de lettres de change.
Mais comme ces certificats
Pourraient par un hasard étrange
Offrir un bizarre mélange
Et de fortunes et d'états,
Sur ces mystères délicats
promettons de garder le plus profond silence,
A moins que les fréquents débats
Des milords d'Angleterre et des marquis de France,
Et des danseurs et des prélats,
Ne nous forcent d'ouvrir, quoique avec répugnance,
Ces archives de nos États;
Afin de mettre en évidence
Qu'à . dater du premier de tous les opéras
Nos héroïnes de la danse
Ont toujours eu le droit d'user de leurs appas,
Et d'oublier des rangs la frivole distance.

[ocr errors]

Fières de vider une caisse,
Que celles qu'entretient un fermier général
N'insultent pas dans leur ivresse
Celles qui n'ont qu'un duc: l'orgueil sied toujours mal
Et la modestie intéresse ;
Que celles qu'un évêque ou qu'un saint cardinal
Visite sur la brune au sortir de l'olfice
N'aillent point imprudemment
Prononcer dans la coulisse
Le beau nom de leur amant.
Voulons qu'au moins on s'instrulse
A parler très-décemment,
Et surtout enjoignons qu'on respecte l'Église.

[ocr errors]

Le nombre des amants limité désormais:
Défense d'en avoir jamais
Plus de quatre à . la fois; qu'ils sulfisent pour une;
Que la reconnaissance égale les bienfaits,
Que l'amour dure autant que la fortunek

1. D'après la convention reçue que les filles ont le droit de ruiner leurs amants, la nation les invite à . préférer les financiers.

XX.

Que celles qui pour prix de leurs heureux travaux
Jouissant à . vingt ans d'une honnête opulence,
Ont un hôtel et des chevaux, .
Se rappellent parfois leur première indigence,
Et leur petit grenier, et leur lit sans rideaux.
Leur défendons en conséquence
De regarder avec pitié
Celle qui s'en retourne à . pied,
Pauvre enfant dont l'innocence
N'a pas encore réussi,
Mais qui, grâces à. la danse,
Fora son chemin aussi.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Bien pour celles des chœurs : nous en ferons présent.

XXIII.

Enfin, vu les guerres cruelles
Dont nos États sont agités,
Vu les noirceurs, vu les querelles
Qu'excltent les rivalités

De rôles, de talents, de plaisirs, de beautés;
Et que peut-être un vaste empire

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

Et pour qu'on ne prétende à . faute d'ignorance,
Sera la présente ordonnance
Imprimée, aliichée à . tous nos corridors,
Aux murs des loges, aux coulisses,
Aux palais des Rolands, aux chambres des Médors
Et dans les boudoirs des actrices.
De plus, dans le foyer sera ledit arrêt
Enregistré sous la forme ordinaire,
Pour le bien général et pour notre intérêt.
Détruisant, annulant autant que besoin est
Tout règlement contraire.
L'an de grâce soixante et sept,
Fait en notre château, dit en langue Vulgaire
Le Magasin, près du Palais-Royal.
Signe' Le Berton et Trial
Plus bas, Joliveau, secrétaire.’

P. S. Nous avions résolu de retrancher l'usage impertinent des masques; mais nous avons reçu une députaiion de nos danseurs qui nous remontrent que cet usage un peu‘ singulier ne laisse pas d'être utile : 1° pour ne pas compromettre leurs figures, 2° parce qu'il est plus aisé d'avoir un masque qu'une physionomie. Nous avons déféré à. d'aussi

justes remontrances.

FIN.

« 이전계속 »