페이지 이미지
PDF
ePub

faison que

sa Sæur Elisabeth qui étoit Huguenote, venant à lui succéder , ne bannît un jour d'Angleterre la Religion Catholique, comme il arriva depuis : & pressoit fort le Roi son mari de lui faire trancher la tête , la tenant prisonniére dans la Tour de Londres. Mais le Roi Philippes s'y opposa fortement, de peur que l'Héritiere d'Elisabeth , Marie Stüart , qui lors avoit épousé le Roi François II. ne devint Reine de toute la Grande Bretagne par succession, & que la joignant à la France, comme il étoit indubitable si Elle avoir des Enfans, il ne se formât , par

l'union

[ocr errors][ocr errors][merged small]

Les Er

[merged small][ocr errors][ocr errors]

l'union de tant de Royau-
mes, une Puissance formi-
dable qui réduifit en fumée
fon vaste dessein de Monar-
chie Universelle.
En ce temps-ici les Espa-

pagnols
gnols font encore céder la font en-
Religion à l'intérest: car eux der en ce
qui nous ont reproché par Religion
tant d'Ecrits , nos Alliances rêt.
avec les Hérétiques, parci
culiérement avec la Hollan-
de & la Suéde , & qui par là
fe vouloient rendre recom-
mandables à la Cour de Ro-
me, regardent presentement
les Hollandois comme le plus
ferme soûtien de leur Mo-
narchie : leur permettant de
prêcher publiquement dans

[merged small][ocr errors][ocr errors]

**

:

leurs Villes : Et pour montrer la considération qu'ils ont pour ces gens-là, l'Admiral Ruyter', un peu devant sa mort, fit sortir des Galéres de Naples, un grand nombre de Ministres Hongrois que l'Empereur y avoit envoyez, d'un seul mot qu'il en dit au Marquis de Loz-Velez qui en est Viceroi.

Ainsi il n'y a personne qui ne voye que le seul interest gouverne le Monde, & qui ne dise qu'un grand Capitaine a eu raison d'écrire que les Princes commandent aux Peuples , mais que l'intérest commande aux Princes; Ce qui est si veritable, que sou

vent pour cet intérest on dé voüe ce qu'il y a de plus facré entre les hommes ; & que la plûpart des Souverains n'observent les régles de la Justice & de la Relie gion , qu'entant qu'elles se trouvent conformes à ce malheureux intérest.

Au reste , fi quelques scrupuleux trouvent à redire que dans ces Mémoires je compare le Prince d'Orange Guillaume , & l'Admiral de Colligni , aux plus Grands Hommes, tous deux Hérétiques , & tous deux Re. belles, on ne doit pas conclure par là que j'aye aucun penchant à l'Hérésie & à la

Rebellion , que je déteste également ; Mais c'est qu'il faut autant ou plus de vertu à se faire Souverain , de Para ticulier qu'on est, & à résifter étant foible, à de grandes Puissances, qu’à gagner des Batailles étant né Roi, comme Alexandre & Gustave Adolphe. Les Rois doivent leurs Victoires à la valeur de leurs Capitaines & de leurs Troupes , & quelquefois aux Vents & au soleil , c'est à dire , à la fortune. Aussi Ciceron parlant à Cesar, lui dit qu'il avoit plus de gloire d'avoir pardonné à Marcellus , & d'avoir rétabli fon Ennemi dans ses biens &

« 이전계속 »