Chronique de la régence et du règne de Louis XV (1718-1763): ou, Journal de Barbier

앞표지
 

다른 사람들의 의견 - 서평 쓰기

서평을 찾을 수 없습니다.

선택된 페이지

기타 출판본 - 모두 보기

자주 나오는 단어 및 구문

인기 인용구

353 페이지 - Par ce moyen, nous dévoilerons et nous mettrons au grand jour non-seulement quelques-unes de ces erreurs, mais nous en exposerons un grand nombre des plus pernicieuses, soit qu'elles aient été déjà condamnées, soit qu'elles aient été inventées depuis peu. Nous espérons que le ciel bénira nos soins, et que nous ferons si bien connaître et si bien sentir la vérité, que tout le monde sera forcé de suivre ses lumières.
370 페이지 - A ces causes, nous avons dit et déclaré, disons et déclarons par ces présentes signées de notre main, voulons et nous plaît que...
367 페이지 - Dieu ne plaise) qui pourraient s'imprimer dans la suite pour la défense dudit livre. Nous défendons à tous les fidèles de les lire, de les copier, de les retenir, et d'en faire usage, sous peine d'excommunication, qui sera encourue ipso facto par les contrevenants.
368 페이지 - ... si quelqu'un ose commettre cet attentat, qu'il sache qu'il encourra l'indignation du Dieu tout-puissant, et des bienheureux apôtres saint Pierre et saint Paul. Donné à Rome, à...
375 페이지 - Quand le monarque agit par sa propre conduite, Mes pareils sans péril se rangent à sa suite : Le mérite et le sang nous y font discerner; Mais, quand le potentat se laisse gouverner, Et que de son pouvoir les grands dépositaires N'ont pour raison d'État que leurs propres affaires...
410 페이지 - Vous avez des liens, des pensions, vous êtes enchaîné. Pour moi, je mourrai bientôt, et ce sera en détestant le pays des singes et des tigres où la folie de ma mère me fit naître il ya bientôt soixante et treize ans.
354 페이지 - ... pour l'intérêt de la foi catholique et pour le repos des consciences, et que nous mettrions fin aux diverses contestations qui se sont élevées principalement en France, et qui doivent leur origine à de certains esprits qui veulent se distinguer par une doctrine nouvelle et qui tâchent de faire naître dans ce royaume florissant des divisions encore plus dangereuses; mais même notre très cher...
411 페이지 - Hume. Pour le coup Jean-Jacques s'est bien fait voir ce qu'il est , un fou et un vilain fou , dangereux et méchant , ne croyant à la vertu de personne , parce qu'il n'en trouve pas le sentiment au fond de son cœur , malgré le beau pathos avec lequel il en fait sonner le nom ; ingrat et, qui pis est , haïssant ses bienfaiteurs , c'est de quoi il est convenu' plusieurs fois luimême , et ne cherchant qu'un prétexte pour se brouiller avec eux , afin d'être dispensé de la reconnaissance.
262 페이지 - L'on a besoin du roi de Prusse, on n'a garde de le chagriner ; et de l'humeur singulière dont est ce prince, il se formaliserait sûrement si l'on faisait un mauvais parti à ce poète. Aussi Voltaire ne demande pas mieux qu'on le croie bien avec ce prince, et je suis persuadé qu'il ne néglige rien pour accréditer cette opinion. D'ailleurs on peut se servir de lui pour traiter avec le roi de Prusse : en voilà plus qu'il n'en faut pour mettre cet homme à l'abri des traverses que vous imaginiez...
359 페이지 - H n'ya que deux amours, d'où naissent toutes nos volontés et toutes nos actions : l'amour de Dieu, qui fait tout pour Dieu et que Dieu récompense ; l'amour de nous-mêmes et du monde, qui ne rapporte pas à Dieu ce qui doit lui être rapporté, et qui, par cette raison même, devient mauvais.

도서 문헌정보