페이지 이미지
PDF
ePub

à Clairfai, & un Curé de Forceville, acquiter les obligations de cette petite Maison, à la satisfaction de M. l'Évêque d'Amiens, de l'Abbé commendataire & du Peuple. Le F. Dablain étant mort, l'Abbé Lescourcheut nomma dès le lendemain pour le remplacer, F. Jérôme Lemaire, alors Prévôt de Monchy, qui prit possession & se mit en devoir de remplir les fonctions de Prieur. F. Barthélémi Frion, Souprieur depuis plusieurs années, s'étoit attendu à remplacer le F. Dablain. Frustré de ses espérances , il alla se plaindre à M. l'Evêque d'Amiens, à qui d'ailleurs il persuada que c'étoit à lui de nommer le Prieur clauftral de Clairfaï, puisque cette Maison n'étant plus sous Chapitres généraux, elle devoit être soumise immédiatement à son Évêque. Ce Prélat le nomma le 27 Février suivant, & lui fit donner en même-tems , par l'Abbé commendataire , la Cure de Léalvillers. Il étoit mécontent de ce que l'Abbé Lefcourcheut avoit agi sans le consulter. L'Abbé Fauvel qui n'avoit pas été prévenu davantage , n'étoit pas plus satisfait. Cependant ni l'un ni l'autre n'en feroit venu à cette extrémité , fi Lescourcheut eât renoncé à son premier dessein & nommé le F. Frion. Mais il persista à vouloir placer à Clairfaï le F. Lemaire, qui porta plainte au Bailliage d'Amiens contre fon concurrent. Cette affaire dans laquelle M. l'Evêque d'Amiens & l'Abbé d'Atrouaise intervinrent, occafioma de grands frais aux deux parties. Je n'entrerai pas dans le détail des raisons alléguées de párt & d'autre. J'observerai seulement que l'Abbé Lescourcheut, qui d'abord avoit pris la qualité de Général , s'étoit retranché ensuite à celle de Supérieur Régulier de la Communauté de Clairfai, dont il prouvoit que les Prédécefseurs étoient en possession depuis 1695 de nommer le Prieur ; que les Evêques d'Amiens n'y avoient jamais exercé une Juridi&tion immédiate, & que la réserve de touic Juridi&tion Episcopale,

insérée dans la transa&tion de 1695 , ne devoit s'entendre que d'une Juridiction médiate. Mais cette contestation demeura indécise. L'Abbé Fauvel étant mort en 1740, l'Abbaye de Clairfas fut mise en économat pendant deux ans, & ensuite donnée à M. l'Abbé de Pressy, aujourd'hui Évêque de Boulogne. Le F. Frion ne put s'arranger avec le nouvel Abbé, essuya même divers désagréments à Clairfai , & demanda à revenir à l'Abbaye d'Arrouaise, où il rentra au mois de Septembre 1742. Il retourna à Clairfaí six semaines après , sous prétexte d'y entendre les confessions de ses anciens paroissiens pendant les fêtes de la Toussaint & des Morts, & y mourut subitement le 8 Novembre. L'Abbaye d'Arrouaise renonça dès ce moment à tous ses droits sur cette Maison. F. Louis Carpentier, Curé de Forceville , avoit été rappelé au commencement du procès.

Lescourcheut renouvela ses veux dans l'Eglise d’Arrouaise , entre les mains de M. De la Salle, Evêque d'Arras, le 22 Mai 1746 , & mourut le 17 Janvier 1749. On souscriroit plus volontiers à l'éloge pompeux qu'on lit de cet Abbé dans son Epitaphe , fi l'on ne savoit pas qu'il la fit composer, graver & placer de son vivant, & qu'on n'a fait depuis qu'y ajouter les dates. On voit au haut de la pierre sépulchrale , les armoiries qu'il s'étoit données. C'est un champ d'azur à un lis épanoui d'argent, au chef de gueules chargé d'un soleil d'or , avec cette devise , de Calo fors mea. Voici l'Epitaphe :

D. O. M.

Hoc monumento conditur
Expedans univerfæ carnis resurrectionem ,

Reverendus ad modum Dominus,

D. Philippus Lefcourcheut,
Hujus Ecclefiæ canonicus expresse profeslus ,

Nec non

An. 1749,

Abbas meritiffimus ,

Religione jubilarius,

Pacis caktor ftudiofillimus ,
Regularis disciplinæ zelator acerrimus ,

Dilectus Deo & hominibus ,
Cujus memoria in benedi&tione eft;

Domum Dei decoravit ,
Toramque Abbatiam a fundamentis

Restauravit & erexit.
Longiore vita dignus , sed Cælo maturus ,

Obdormivit in Domino

die 19 Jan. Ætat. 72. Sac. 48.

Abbatialis dignitaris 24. 1749. Le 5 Juin de la même année, le Roi nomma Abbé d'Ar

rouaile , F. Ferdinand Saladin, natif de la Bassée, alors Maitre de l'Hôpital de Seclin , & auparavant Prieur-Curé de Cartigny près de Péronne. Il fut bénit à Arras conjointement avec Dom de Briois , Abbé de Saint Vaalt, par M. l'Évêque de la Salle , le 17 Août suivant. Une atteinte d'apoplexie termina la carriere

1: 8 Janvier 1751. 1751.

F. Charles Wartelle , né à Arras , nommé par Louis XV le 14 Mars 1751, remplaça Saladin. Il fut bénit à Amiens dans l'Eglise des Ursulines, le is Janvier 1752, par M. l'Évêque d'Amiens, assisté des Abbés de Marcul & d'Eaucourt, &

mourut le 22 Avril 1764. 1764. F. Floride Tabary, auffi natif d'Arras, Curé de Liégescourt

& Prieur , faccéda à l’Abbé Wartelle le 15 Juillet 1764, & fut bénit dans son Abbaye le 9 Septembre, par M. l'Évêque d'Arras, de Bonneguise, aflisté des Abbés d'Eaucourt & de Marcul. Il fut élu Député ordinaire des Etats d'Artois dans l'Assemblée de 1772. La même année, il céda à

Monseigneur l'Evêque d'Arras, de Conzié, pour les Filles du bon Pasteur , le Refuge d’Arrouaise, Rue de Baudimont, acquis dans le fiecle dernier par l'Abbé Hatté, & en acheta un autre plus commode dans la Baffe - Ville. Cet Hôtel, la Tour & la Nef de l'Église d'Arrouaife, auxquelles on eft près de mettre la derniere main, feront long - tems l'éloge de fon administration. Il eft remarquable que depuis la paix de Nimegue, il fe soit écoulé un liecle avant qu'on ait pu reconstruire totalement cette Églife , quoiqu'elle tombât en ruine. L'Abbé Dambrinnes n'en avoit rebati que le Chænr , en 1717. La premiere pierre de la Nef & de la Tour fut posée en 1780, fous la colonne gauche du Portail , avec cette Inscription. Hic lapis ponitur an. Chri. M. DCC. LXXX. Regnante Ludovico XVI, Abbate D. F. Tabary, & Canonicis quorum nomina intùs. Un creux pratiqué dans la même pierre, renferme une bouteille de verre, quarrée , & fermée hermétiquement, dans laquelle on a placé cette autre Inscription, écrite fur un rouleau de parchemin : Navis & Turris hujus Ecclefiæ primarium lapidem, choro jam exrructo, pofuerunt IV. idus Junii, an. M. DCC. LXXX. R. D. Floridus Tabary, Abbatiæ noftræ an. M. XC. Fundasa

B. Heldemar & Conone conpræsbytero , qui pofta Episcopus Cardinalis Præneftinus in Italia, & Legalus creatus eft, quadragefimus Seprimus, dempris eribus primis Præpofitis, Abbas Regularis, & DD. Canonici , Floridus Gofo, Prior ; Drogo Le François du Feyrel, Prapofitus de Monchy-ad-Sylvam ; Bernardus Bertous ; Joan. Bap.. Gamelon, Supprior, Curatus de Liégescourt ; Stephanus Cloez; Franciseus de la Fontaine ; Petrus Pouliiaude ; Guislenus Dovez ; Bruno Dumarquez ; Nicolaus de Thieffris ; Eugenius Michel ; Augustus Honorez ; Ferdinandus Blave ; Jofephus Du Quesnoy ; Paulus Montigny ; Alexius Marlier ; Alexander Boutry ; Romanus Lo Gentil ; Anfelmus Blauwart;

Augustinus Le Beau ; omnes Canonici Presbyreri. DD. Ludovico Carpentier Priore-Curato de Doing, & Carolo Le Boucq Curaco de Roquignies, absentibus ; Archite&o, Petro-Josepho Charles , Ariens , olim exercituum machinario. On voit que

les Religieux d'Arrouaise ne desservent plus que trois Cures Régulieres , celle de Roquignies, fous l'invocation de la Sainte Vierge, celle d'Arrouaise ou Liégescourt , sous l’invocation de Saint Nicolas, Patron de l'Abbaye elle-même , & le Prieuré - Cure de NotreDame de Doing. Je terminerai cette premiere partie de mon Ouvrage, en mettant sous les yeux du Lecteur , le Tableau ou Catalogue des Prévôts & des Abbés d'Arrouaise, depuis l'an 1090 jusqu'aujourd'hui.

PRÉVÔTS ET ABBÉS D’ARROUAISE.

1121.

.

Saint Heldémare, premier Prévôt en 1090, meurt le 13
Janvier

1097 II. Conon est fait Evêque & Cardinal en

1107 III. Richer meurt le 8 Mai IV. Gervais, premier Abbé, abdique en

1147 V. Gérard meurt le 8 Novembre

IISI, VI. Fulbert abdique en .

1161. VII. Laurent abdique en

1172. VIII. Evrard abdique en

1177 IX. Jacques I. meurt le 9 Janvier

118a. X. Gautier en

11934 XI. Simon en

I 194. XII. Jean I. , .de Beaumez, abdique en

1196. XIII. Robert I. pour la premiere fois, abdique en I 200. XIV. Radulphe en . XV. Robert, pour la seconde fois , meurt en

1 209. XVI. Jean II. abdique en

I 224. XVII.

[ocr errors]

.

I 201.

« 이전계속 »