페이지 이미지
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

A PARIS,
Chez la Veuve PISSOT, au bout du Pont-

Neuf, Quai de Conti , à la Croix d'Or.

M. DCC. XXXIII.

AVEC PRIVILEGE DU ROI.

848 2969 an v.2

I

ANECDOTES

DE LA COUR

DE

PHILIPPE-AUGUSTE.

E Comte des Barres D

toujours amoureux de Mademoiselle du Mez,

& toujours tourmenté de l'idée qu'elle aimoit le Comte de Rethel , le vit partir avec un plaisir extrême en Bretagne s'unir enfin à la Comtesse de Dammartin. Il regardoit comme un achemineTome II.

А

» pour aller

le tems ,

ment à son bonheur, celui de Roger. Il se flatroit que Mademoiselle du Mez, ne pouvant plus avoir d'espérance , obtiendroit de la raison le triomphe d'une tendresse désormais inusile., & qui ne lui paroîtroit plus innocente. Il espéroit que

fes foins & sa persevérance, effaceroient de son cæur les impressions que le Comte de Rethel y avoit faites. Plein de ces idées, le Grand Sénéchal avoit autant d'impatience que Roger, de voir Madame de Dammartin, Comtesse de Rethel. Il n'étoit pas le seul occupé du bonheur prochain de Roger : 'mais les motifs en étoient diffé

rens. C'étoit la seule & la plus tendre amitié qui faisoit désirer au Sire de Couci , de voir son Ami heureux.Les nouvelles qu'il en recevois, le charmoient, 8

augmentoient toujours le désir qu'il avoit de voir & de connoître la Comtesse de Dammarţin, que tout ce qu'il en avoit appris ,, lui rendoit infiniment estimable.

Il y avoit plus d'un mois que le Comte de Rethel gardoit un silence dont le Sire de Couci auroit murmure, li l'heureuse ivref fe où il lę croïoir, ne l'eût justifié dans son esprit. Il étoit cependant inquiet , lorsqu'il vit entrer dans sa chambre un Gentilhomme de Thibault de Rethel, qui lui apprit que Roger & son Pere étoient à Paris depuis quelques heureș. Ce Gentilhomme pria Raoul de la part de Thibault de le venir trouver sur le champ. Raoul y courut fort allarmé de ce que venoit de lui dire ce Gentilhomme , qui fans s'expliquer clairement, sembloit le

« 이전계속 »