페이지 이미지
PDF

D E

JESUS-CHRIST,

T I R E' E

DES QUATRE EVANGILES,

ET REDUITE
EN UN CORPS D'HISTOIRE,

AVEC

LES ACTES DES APOTRES
O U

L'HISTOIRE DE L'EGLISE NAISSANTE. .

7ar le R. Pere Bernardin De Monterebl,
de Compagnie de Jésus.

Reveuc nouvellement par le Pcre J. Brignon de ta
même Compagnie.

TROISIE'ME EDITION AVGiíENTE'E.

TOME L

[graphic][ocr errors][merged small]
[graphic]

PREFACE.

A Vie de Jésus-christ est le plus digne sujet des méditations d'un Chrétien. Plus oa l'étudie, plus on l'adroire, ÔC on la veut imiter.

Parmi beaucoup d'Ecrivains , capables d'en faire l'Histoire , le Saint Esprit en a choisi quatre^ont il a tellement conduit U main,qu*on peut dire qu'ils n'ont écrit que ce qu il leur a dicté.

Le premier est Saint Matthieu , qui de la Charge de Publicain , fi décriée parmi les Juifs , fut apellé à l'Apostotar.

Le fécond est Saint Marc, qui semble n'avoir voulu que reduire en abrégé Saine Matthieu , en ajoutant seulement aux faitS qu'il raporte , quelques circonstances mémorables , & ne faisant nulle mention de plusieurs évenemens, fur lesquels il ne sçavoit rien de particulier,ne disant mot ni de * la Généalogie du Sauveur , ni des Misteres de son enfance , par où le premier Evangéliste avoit commencé.

Le troisième est Saint Lucqui non content de faire un récit exact de ce qui regarde l'Incarnation & la Naistance de JésusChrist, laconte dans un grand détail, boutes tes particularités de la Conception miraculeuse de son Précurseur.

[graphic]

Le quatrième est S. Jean, le plus éclaire de tous, qui s'est attaché principalement à nous découvrir les divines perfections dff ce Dieu-homme , dont il est allé chercher l'origine jusques dans l'éternité.

Nous devons donc à ces quatre célèbres Historiens ce que nous savons de certain de la Vie de Nôtre- Seigneur.Plusieurs dés les premiers siécles de l'Eglíse , ont recueilli fort soigneusement ce que chacun d'eux en a dit, pour en faire comme un tistu, & un corps d'Histoire, auquel les uns ont donné le nom d'Harmonie, les autres de Concordance^ou quelque autre semblable nom.Ils' nous ont ainsi représenté tout Jesus-Christ en un seul tableau: ils en ont marqué jusqu'aux moindres traits; & ce n'est qu'à leur exemple que nous avons pris ledelïèin de composer cet Ouvrage , dans la feule vûç de faire connoître Jesus-Christ au monde. On y pourra remarquer trois choses. * I. Les quatre Evangiles y font tellement liés ensemble .qu'ils font un discours suivi 3 sans que par ce mélange l'un se confonde avec l'autre. Mais comme il arrive íòuvent que plusieurs Evangélistes raportent un même fait presque en mêmes termes, & qu'on craint de fatiguer le Lecteut g&í des répétitions importunes, celui qu'on choisit, & qu'on fait parler pcOt tonSjC'est Coâjonrs celai dont ta narration paroît la plus nette , la plus exacte , & la mieux circonstancice. Que s'il y manque quelque choie de remarquable, ou qu'il s'y trouve quelque endroit obscur, que l'on paillé ou fapléer , on éclaircir par on aatre , on ne manque pas de l'y ajoûter.

II. Les Evangiles ainsi raflemblés^i'ont point encore paru dans la disposition où on les a mis. Ce font à la vérité comme quatre pieces ajustées ensemble , & arrangées selon Tordre Chronologique, dont il résala; &ne même Histoire. Mais parce qu'il se rencontre en cène Histoire beaucoup de distTcnltés que peu de gens íbnt capables de démêler & de résoudre d'eux-mêmes, on en donne Implication Literale qu'on y fait couler d'une manière presque imperceptible, sans qu'il soit besoin ni d'interrompre le fil de la narration , ni d'en venir à des disputes & à deséclaircillèmens ennuieux. On ne dit rien cependant qui ne scit fondé sur Tautorité des Pères & des Docteurs, fondement solide & beaucoup plus seur que tous nos raisonnemens.

III. Dans tout ce Livre on ne parle que François, afin que ceux à qui la langue Latine est ou inconnue, ou moins agréable que la nôtre , ne soient pas privés de la connoiítance du Sauveur.

« 이전계속 »