페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

ANNALES__

DRAMATIQUES, v

DICTIONNAIRE GÉNÉRAL

Dès Théâtres;

TOME HUITIÈME^ •.

Q RS.

[ocr errors]

Les Exemplaires voulus par la loi ont été déposés à la Préfecture de Police.

t

Nota. Tous les Exemplaires de cet Ouvrage seront signés par moi , BABAULT , l'un des Auteurs; en conséquence, je déclare que je ferai saisir, comme contrefaits, tous ceux qui ne seront pas revêtus de ma signature.

[graphic]

DRAMATIQUES,

ou (

DICTIONNAIRE GENERAL

DES THÉÂTRES,

CONTENANT:

1°. 1.'analysf,(1c tousles Ouvrages dramatiques; Tragédie , Comédie, Drame, Opéra, Opéra-Comique, Vaudeville, etc., représentés sur les Théâtres de Paris. depuis Jodelle jusqu'à ce jour; la date de leur représentation, le nom de leurs auteurs, aveedes ane.-dotes théâtrales;

a°. Les Règles et Observations des grands-maîtres sur l'Art dramatique, extraites des Œuvres d'Aristote, d'Horace , deBoileau. d'Aubiguac. de Corneille, de Racine, de Molière , de»Regnard , de Destouches, de Voltaire, et des meilleurs. Aristarques dramatiques;

3°. Les Notices sur les Auteurs, les Compositeurs , les Acteurs, les Actrices, les Danseurs et les Danseuse , aveedes Anecdotes intéressantes sur tous les Personnages dramatiques . anciens et modernes , morts et vivans , qui ont brillé dans la carrière du Théâtre.

PAR UNE SOCIÉTÉ DE GENS DE LETTRES.

TOME HUITIÈME.
Q R S.

A PARIS,

L'AuTKDR, rue Bourtibourg , n°. g;

~ 1 CAPELLEetRENAND , lib., rueJ.-J. Rousseau, n*. 6; CHEZ < „ ..,!,, ,., , >.,• „

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][table]

DRAMATIQUES,
ou

DICTIONNAIRE GÉNÉRAL

DES THEATRES.

QU A

QUAND EST-CE QU'ON ME MARIE? facétie en trois actes, en prose, par un anonyme, aux Italiens, 1761.

Si l'on en excepte la burlesque analogie des noms des personnages, aucune pièce n'est moins facétieuse que celle-ci ; c'est une assez bonne comédie , écrite du meilleur ton, et remplie de ces traits beureux qui, sous le masque de la plaisanterie, offrent d'excellentes maximes de morale, et peignent des vices et des ridicules bien vus. Dans le premier acte, l'auteur réclame l'indulgence des spectateurs; mais, dans les deux autres, il semble que son esprit se soit refusé à remplir le titre de facétie. le mérite de ce premieracte fit regretter la chute de cette pièce. Elle fut attribuée à Voltaire; mais il la désavoua dans ses Questions sur l'Encyclopédie. « Je ne sais, » dit-il, ce que c'est qu'une comédie italienne que l'on » m'impute, intitulée : Quand me mariera-t-on ? Voilà n la première fois que j'en ai entendu parler. C'est un » mensonge absurde. Dieu a voulu que j'aie fait des Tome Vllh A

« 이전계속 »