페이지 이미지
PDF
ePub

DUT AILLON.
Ah ! qu'elle a l'air tendre?
Oui, levez-vous.

FARINETTE.
Je vous apporte tout mon argent ,
Mon bail me ruine absolument,

Et ce. Placer,
Va bientôt vous mettre au fait.
DUTAILLON, prenant le Placet,
Donnez, je le lirai,
Je me charge de l'affaire,

Ma chere, Pour vous je ferai. Ce que je pourrai. Dutaillon trouve que le Placet n'est pas tout-à-fait selon l'étiquette, parce que Farinette a négligé de mettre Monseigneur tout au haut; cependant il se radoucit à la vue d'un tonneau de vin rare, dont Farinette lui fait présent. Séduit par ses, agaceries, il consent à lui rendre son argent, & il accepte son vin à condition que le même jour ils en boiront ensemble tête-à-tête; après quelques façons, la Meûniere .y confeng Dutaillon chante son bonheur

Tar duit par con argent

sur l'air de l'Arriette Italienne, Spera Forsan , &c. & la finit par une ronde générale. Cet acte est la Parodie de celui de Cléopâtre & de Marc-Antoine.

ACTE I 1. Le théâtre représente un Jardin, audessus de la porte duquel est écrit en gros caractere: Jardin de lArquebuse.

Eglé seule, sur l'air des Sabotiers
Italiens.
Loin d'écouter l'ardeur

De mon cæur,
Que n'avais-je d'un Trompeus,

Peur ?
N'ai-je pu dans ses yeux

Lire mieux ?
J'étais de li bonne foi,

Moi;
De ses sermens

Fréquens,
Je doute long-tems;

Je cede enfin
A mon malheureux deftin.

Funeste jour ! ..
Ah! cruel amour,
Tu me réservais ce trait,
Prêt. iii

poisette, ame un nour

Histoire Lisette, amie d'Eglé, l'exhorte en vain à prendre un nouvel Amant, & à oublier l'infidélité de Visembrette, Chevalier Gascon; Eglé en demeure toujours inconsolable. Vilembrette arrive avec Pezenas; Eglé fort pour l'écouter , & elle entend avec peine l'éloge de l'inconstance que ne cesse de faire Visembrette, en annonçant qu'il a aimé trois différentes femmes depuis: Eglé, & qu'il vient de donner son cøur à Nanette. Eglé revient faire les reproches les plus vifs à Visembrette, qui la reçoit en Petit-Maître; elle le quitte en voyant la porte du Jardin s'ouvrir, d'où l'on voit sortir les Chevaliers de l'Arquebuse deux à deux, armés de fusils, portant des drapeaux, & un blanc couronné de lauriers. La. marche commence au son des trompettes, timbales, tambours, fifres, &c. Les Chevaliers font ornés de rubans, & suivis de Coureurs & die Sauteurs, qui viennent tous faire compliment à Visembrettes fur le prix de l'Arquebuse, qu'il a remporté. Nanette qui vient ensuite à la tête de jeunes Paysanpes, acheve: le triomphe de Visembrette, en lui présentant une couronne de laurier.

Nanette vient lui dire que l'on va célébrer fa gloire au son des musettes & au bruit des trompettes tout à la fois.

VISEMBRETT E.
Ah! point de Musettes,
Je veux des trompettes,
Si j'ai le choix.

La marche recommence ; Visembrette se place sous les drapeaux, & s'en va au bruit des trompettes, tambours & timbales. Le Divertissement finit l'acte qui est celui de Tyrtée.

А СТЕ І І І.

Le théâtre représente un beau Jardin, où l'on a préparé une fête ; le Jardin est en avant d'une jolie Maison de Campagne qui donne sur le Petit Bezons, où il y a une foire.

Cenie ouvre la fcène avec Martin, à qui elle avoue son penchant pour Damon, dont elle est également aimée. Ce Damon est un homme de condition qui s'est déguisé en Valet, & eft entré au service de Cenie, pour découvrir fi elle n'a point d'autre inclination. Cenie l'appercevant sous un habit de livrée, dit à Martin de se retirer, parce qu'elle veut éprouver Damon & le forcer à rompre le silence , en feignant de l'amour pour un autre; elle s'éloigne un peu & fait semblant de se promener. DAMON, dans l'éloignement.

AIR: DIsbé.
Ah, quelle est belle !
Puis-je approcher?
L'Amant fidele
Doit-il se cacher ?
Tendre & sincere,
Pourrais je , hélas !
Encor me caire ?
Non, non , volons sur ses pas.
Ab, quelle est belle!
Puis-je approcher , &c.

CENIE, indifféremment.
AIR: Ne m'entendez-vous pas.
Vous venez à propos ,
J'ai justement, la France,
D'un secret d'importance,
A vous dirc deux mots.
Vous venez à propos.

« 이전계속 »