페이지 이미지
PDF

dont nous venons de donner l'extrait, eft un des plus complets qu'on ait vus au théâtre Italien. Elle eut 30 repréfentations avant le voyage de Fontainebleau , & autant après le retour. C'eft dans l'habillement fimple de ce rôle, que l'on a gravé le portrait & immortalifé les graces naïves de cette aimable Actrice.

Gratis.

Le 18 Septembre 175" 3 , les Comédiens donnerent gratis^ en réjouiflance de la naiffance de Monfeigneur le Duc d'Aquitaine, les Brouilleries nofturnes, Comédie Italienne, en deux actes, & le retour d'Arlequia , qui fat fuivi des Mafques de Bezons, Pa.ntqm.irae, & dw Ballet des Savoyards.

BRIOCHÉ,

ou L'origine Des Marionettes»

Parodie de Pigmalion ^ 26 Septembre i7 S 3>

I i E théâtre repréfente l'Attelier où Brioché faifait fes Marionnettes ; on et* voit plufieurs paquets de toute efpece y attachés en différens endroits. Sur une table au milieu de l'Attelier, eft une petite Marionnette debout, attachée fur un chevalet de- Sculpteur. Brioché ouvre la fcène par un monologue, dani îequel il déplore fes malheurs ; il a commencé par être pris, en SuifTe pour un

/'„...-;,».. «r îl t\» é.X~m'.~* tt-ll- Tl J-«

vient enfuite amoureux d'un objet infenfible, d'une Marionnette qu'il voudrait bien animer , mais la chofe eft impoflible. Dans le moment que Brioché s'approche de cette Marionnette pour la faire mouvoir , on entend une fymphonie qui eft alternativement vive: & tendre ; le théâtre devient plus éclairé. D'où vient cet éclat nouveau, s'écrie Brioché l & croyant s'appercevoir que la Marionnette s'anime ; il s'imagine être dans l'erreur d'un fonge , ou que l'amour lui a troublé la cervelle. Effectivement la Marionnette lui parle, & luirèpond. Brioché en eft tranfporté; .il déclare fes feux à la Marionnette , qui fent autant de trouble & autant de joie que lui.'

BRIOCHÉ.

A 1 R : A notre bonheur l'Amour prijidt.
Pour moi l'amour fut un badinage ,
Je ne cherchais que l'amufement;
Je regardais comme un efclavage,
Et la confiance & le fentimcnt.
A mille objets je rendais les armes;
Mais jaloux des charmes

De ma liberté,
Sans m'embarrafler d'être perfide,
. ' Je n'avais pour guide
'.'.. Que la volupté.
jPour m'enchanter il fallait tes charmes ,
Tu fis naître mes premiers foupjrs;
L'Amour vengé vient fécher mes larmes ,
Et t'anime enfin pour mes pjaifirs.
A. toi, pour jamais mon cœur s'engage ,
A l'amour volage,
Je rends fon bandeau;

Pour ne plus voler de Belles en Belles,

J'ai changé Tes aîles

Contre Ion flambeau.

Autre couplet de Brioché, fur l'air: Et j'y pris bien du plaifîr.

Ah ! que j'ai l'ame ravie!
L'amour comble mon defir >
Se fa puiflance infinie
On voie naître le plaifir;
Tu feras toujours chérie;
Que tes jours vont s'embellir l
De lui tu tiendras la vie -,
Et de moi l'art d'en jouir.

On entend un grand bruit de tonnerre. Brioche & la Marionnette ont également peur, & dans le tems que Brioché invoque l'Amour, & le conjure de fe montrer le pere de la Marionnette, la Folie paraît & dit que c'eft à elle qu'elle doit la vie & à Brioché, qu'elle prendra foin de l'éducation de fa fille qu'elle lui accorde en mariage.

'Cette parodie eft de M. Gaubier, ancien Valet-de Chambre du Roi ; elle réufllt affez mal à la premiere repréfentation ; un des amis de l'Auteur lui ayant demandé comment un homme d'esprit comme lui avoit pu faire une fi mauvaife Piece, il répondit qu'il y avait long-tems que le public l'ennuyait en détail, & qu'il avait voulu le raffembler pour le lut rendre une bonne fois. Elle reprit cependant un peu, & eut huit repréfentations.

DEBUT DE MU*. C ATI NON.

Le 20 Décembre 17 5" 3 , la Demoifelle Foulquier , maintenant Madame Riviere, mais plus connue fous le nom de Catinon, débuta par le rôle d'Angélique dans la. Mere confidente, enfui te par celui de Silvia de la Double inconfiance, dans lequel elle n'eut pas un fuccès moins complet 8c moins mérité par la décence de fon maintien & les graces naturelles de la déclamation ; perfonne n'ignore qu'elle joint à ce talent celui de la danfe qu'elle poffede dans un degré fupérieur.

Il eft dit dans le Mercure de Mars

« 이전계속 »