페이지 이미지
PDF

Cette Piece eft de Monfieur Bret; on l'a trouvée bien écrite, & l'efprit n'eft pas ce qui y manque; mais le caractère de l'Entêté ne fournit point aflez de comique: en ne s'obftinant que fur des matieres rebattues , telles que la Littérature, & la Mufique , l'uniformité des démêlés, répand néceflairement trop de monotomie fur la fcène; cette Piece cependant n'eft pas fans mérite; les gens de l'art lui ont rendu juftice; mais les gens du monde ne s'y font point affez amufés; elle n'a eu que peu de repréfentations.

Le i y Février, le Théâtre Italien fut fermé, ainfi que tous les autres , pour le convoi de Madame la Duchefle d'Orléans; ils fe rouvrirent le lendemain , & l'Opéra feul refta fermé pendant neuf jours.

DEBUT itfme. BOGNOLI.

Be 12 Avril Madame Bognoli , fœur aînée de Mademoifelle Catinon, débuta avec beaucoup de fuccès par le rôle de Silvia dans le Jeu de l'Amour & du Hazard, & par celui de Silvia dans la Silphide: le Public lui trouva beaucoup de jugement, d'intelligence , & tous les talens d'une Actrice confommée; elle fut reçue peu de tems après; mais à préfent, que le chant eft plus accueilli que la Comédie; elle n'a que rarement occafion d'exercer fes talents.

Le Signor & la Signora Deamici jouerent le 20 Juillet 17 y 8, par ordre de Meffieurs les Gentilshommes de la Chambre, la Serva Padrona & Gli raggieri delia femina fcaltra, Intermèdes Italiens, qui ne firent qu'un médiocre plaifir.

[graphic][ocr errors]

LE FILS D'ARLEQUIN

PERDU ET RETROUVÉ.

Canevas Italien en cinq actes j
jS Juin I7js,

X_iE théâtre repréfente la montagne fur laquelle eft muée la maifon d'Arlequin; les avenues en font illuminées d'une maniere ruftique ; fes voifïns danfent & chantent en réjouiffance du rétabliffement de fon Epoufe qui vient de relever de fes couches. Dans le voifinage de la cabane d'Arlequin, eft une autre chaumiere où Rofaura & Celio , d'intelligence avec Scapin, ont fait cacher leur enfant, du même âge que celui d'Arlequin, & qu'ils gardenren cet endroit, en attendant qu'ils ayent trouvé à qui le confier, ou que leur mariage foit déclaré. Rofaura vient avec Scapin pour yoir ce cher enfant. Pendant qu'elle le carene, Pantalon arrive; elle veut cacher fon fils, Pantalon demande ce que c'eft; Scapin imaginant tout d'un coup de fe fervir de la conformité des circonftances ut des âges, dit à Pantalon que l'enfant ^ue tient Rofaura, eft le fils d'Arlequin. Pantalon lui ordonne de le prendre & de le rendre à fon pere. Scapin voudrait le porter en quelque lieu où il fut en fûreté; mais il eft rencontré de nouveau par Pantalon , qui le remet lui-même à Arlequin. Scapin, encore plus intrigué, a peur qu'Arlequin retournant à fa'maifon, & trouvant un autre enfant, ne découvre l'intrigue. Que faire? Pendant qu'Arlequin s'amufe à badiner avec fon fils, aflis par terre , à quelques pas de fa chaumiere; Scapin y entre fans être appeiçu, & emporte fon véritable enfant; Camille trouve fon mari » occupé à careflèr fon fils; ce fpectacle l'attendrit & l'enchante; elle en témoigne fa joie à Arlequin. Celio, mari de Rofaura, qui fait l'avanture, furvient & cherche des prétextes pour demander à ces bonnes gens de lui confier leur fils. Arlequin s'en défend, en difant qu'il lui appartient; Celio lui dit qu'il pourrait fe tromper, & que l'enfant n'eft point à lui. Arlequin conçoit des foupçons fur la vertu de fa femme; elle fe défend

6 entre en fureur contre Celio. Pantalon furvient, & Arlequin qui le connaît pour un homme favant, le prie de tirer l'horofcope de fon fils pour voir s'il eft effectivement bien à lui. Pantalon le lui promet.

Au fecond acte, Scapin découvre à Celio que Rofaura n'eft point fille de Pantalon. Celui ci veut la donner en mariaçe à Filene, qui eft lui-même aimé de Dorinde; nous parlerons cette épifode, qui n'a été ajoutée que par rapport à la Cantatrice qui débutait alors. Arlequin vient avec Pantalon, pour favoir l'horofcope de fon fils; voici ce qu'il lui apprend:

Ce fils que d'Arlequin on avait toujours cru , Eft un fruit de l'amour qui n'eft pas bien connu.

Ses foupçons redoublent; il s'emporte contre Camille; elle fe défefpere; ils fe querellent & fe brouillent.

Au troifieme acle, il fonge aux mpyens de fe venger de fa femme; il fe.détermine à l'abandonner ; mais pour lui laiffèr des marques de fon reflentirnent & la punir de l'outrage qu'elle lui fait, il .met le feu à fa chaumiere; il ne veut pas même fauver fon enfant, voulant exterminer tout ce qui pourrait être un témoignage de fon déshonneur. Celio arrive ; & voyant l'embrâfement, s'écrie; Ah! mon pauvre enfant! j'ai trouvé le pere, dit Arlequin

[graphic]
« 이전계속 »