페이지 이미지
PDF

Nouveaux titans, dans cette guerre Nous voulons défarmer le Roi du Firmament^ Et foumettre le Ciel au pouvoir de la terre.

• a • . • • a

Pour l'érudition dont la lourdeur accable , Si nous la négligeons, le mal n'eft pas bic» grand.

Le gros favoir fait un Pedant, L'efprit lui feul fait l'homme aimable ,

Qui chez nous eft le vrai Savant.

M. Faufter répond que l'efprit en fait par-tout. La Frivolité le perfidie un peu là-deflus. Il réplique à cette ironie, que nos piéces, comme nos propos, font les Suiffes les héros de la bétife, & les chargent d'un vieux ridicule qui n'exifte plus que dans notre idée, & qu'il vient prendre fa revanche.

Comme Berne, dit-il, Paris à fes Originauxj

Cette Ville qui toujours tranche, Ne doit pas fc mocquer de nos treize Cantons, Madame, & vos Marquis valent bien nos Barons.

Une Anglaife furvient, il s'éloigne on moment. Mifs Blar, qui eft le nom de cette étrangere, vient prendre tongê de la Frivolité, & fe plaint de ce que l'air de Paris a augmenté l'efpriç noir qui la tourmente au lieu de le diminuer. M. Faufter s'avance à ce

Kropos , & lui offre , en qualité de lédecin des Dames, de la guérir ; la Frivolité fe joint à lui, & dit à Mifs Blar qu'il faut fe diffiper. Eh ! le moyen, répart-elle ? rien ne m'amufe & tout m'e*nuye. M. Faufter lui propofe de prendre un Amant pour fon Médecin, Elle dit que le remede eft pire que le mal. Vous l'avez donc eflayé, réplique t il ? Non pas à Londres, répondelle.

M. F A U S T E R.

En France, Miledi, l'auricz-vous éprouvé?

MISS BLAR.

Me taire, c'eft. aflez répondre.

La FRIVOLITÉ.

Chere Mils, votre cœur s'en eft-il bien trouvé?

MÏ$S BLAB,

Au mieux le premier jour, je crus alors renaître , Four la premiere fois le jour me parut beau,

Et je goûtai le bonheur d'être: ,. Le fecond jour mou plaifir s'altéra, Mon Amant fut abfent, mon coeur en iou

pira; Le troifieme il revint, & chafla ce nuage j

Le quatrieme il parut moins ardent , Et mon amour troublé s'allarma vivement >

Le cinquieme il devint volage ,

Et tout mon bonheur difparut.
En quatre mots, voilà mon hiftoire finie;

Tout calculé bien jufteraent,
Je n'ai vécu que trois jours dans ma vie.

La Frivolité lui demande le nom de fon Amant ; elle dit que c'eft fon favori: ce fripon de Marquis qu'elle lui a fait Connoître.

Elle ajoute qu'elle a toujours confervé exactement fa fageffe malgré tout fon amour.

M. FAUSTER.

C'eft un effort bien furprenant.

MISS BLAL,,

Monfieur, particulierement
Dans une fille de Spëctacle.

M. Faufter paroît furpris, & lui avoue qu'il la croyoit Miledi.

MISS BLAR.

Souvent je le luis au Théâtre,

M,

M. F AU S TER.

Yous pourriez l'être ailleurs , par un titre pl« fort.

./v. MISS BLAR.

Jamais je ne m'allie avec aucun Milord;
Notre profeflion à Londrc eft glorieufe,
Une, Actrice de nom , quand elle eft vertueufe,
Peut afpirer chez nous au parti le plus grand,
On y rougit du vice, & non pas du talent.

M. FAUSTER.

Si vous jouez la Comédie En plufieurs langues, moi j'en fais facilement.

Tout-à coup dans mon cœur je fens naître pour vous, Mtjlris, uiie eftiroe amoureufe.

( Ilfe jette à/es genoux. )

MISS BLAR.

Que faites vous?

M. FAUST ER.

Devant une A&rice fameufe,
Tome FI. D.

Va Auteur doit toujours fléchir les deux genoux.

Mifs Blar, qui voit venir le Marquis, oblige le Suifle de fe lever, & s'eloigne avec lui pouf apprendre ^fan«*ître vue, quelle raifon amene fon perfide.. . T

Le Marquis entre jÊfânfpbrtédé joie,,,' & vient annoncer à la Frivolité qu'ifs' ne partiront point, qu'ils vont les revoir , qu'ils vont les entendre. Qui donc, s'écrie-t-elle? Le Marquis, pbifr défigner les bouffons,,,. parodie alors l'air que chanW M. Manelli dans la Serva Padrona , Sempre in contrafti t Cf Ji & «o. La Frivolité, de fon côté, partageant fon tfanfport, chante A Serpina Penfarete j & la Jardiniere de la FauflTe fuivante ch'e gu/lo.

Mifs Blar s'approche.,- & vêtit lavoir pour laquelte- il k..décide., d'*elle ou de Zerbina. Elle ne veut point de

partage, '',. .-.. .'\ v, •' ')

Le M-A5..Q U I S,

Je ne prononce point entre Londre & Florence, De vos divers talens je ne puis me paffer , J'apprends à chanter d'elle, fie de vous à penfcr.

« 이전계속 »