페이지 이미지
PDF
ePub

font mal-à-propos uri scrupule d'en avoir. On n'y voit qu'un seul Autel , & sureet Autel sans ornemens >- est un petit tabernacle où est le Saint Sacrement. Aa fond du sanctuaire sont des siéges en demi-cercle pour les Prêtres & pourl'Evêque qui se place au milieu de son Clergé. Tel est dans la Grece I'usage de toutes les Cathédrales.

On garde dans celle de Salonique le corps de Grégoire Palamas ; on y honore ce Prélat comme un Saint, fur-tout un des Dimanches de Carême , où l'on ne célebre la Liturgie que dans cette Eglise: à la vérité l'Office ne fait point mention de ce prétendu Saint , mais chacun vient se prosterner devant la Relique qu'on expose à la vénération publique; c» corps est tout desséché, com-. me les Grecs croient/que deviennent tous les corps de ceux qui font morts excommuniés, & quelques-uns n'ont pas de foi a la sainteté de Palamas, il y en a même qui s'absentent de cette cérémonie: un des derniers Archevêques prêchant ce jour-là, ne dit pas un mot de l'objet du culte ; son exemple a été suivi.

Les autres principales Eglises de Salonique font les Paroisses de Saint Athanase , de Saint Nicolas , de Saint Mennas, de Saint Constantin & de Ja bienheureuse Vierge: cette derniere Paroisse fut brûlée il y a quarante ans ; il en coûta quinze cens piastres pour obtenir la permission de la rebâtir ; on s'y porta avec un zele admirable; les uns fournirent del'argent, les autres des matériaux, ceux-ci leur travail, ceux-là leurs foins, & en peu de temg l'ouvrage fut achevé; elle est solidement bâtie, très-propre en dedans & très-réguliere.

II n'y a qu'un Monastère qu'on appelle en Turc Chiaoux Monapr, Monastère de l'Huissier : j'ignore l'origine de cette dénomination; je fçais seulement qu'il avoit autrefois plusieurs priviléges auífi utiles que peu glorieux ; les Mahométans les avoient accordés aux Moines parce qu'ils avoient contribué à les rendre maîtres de la ville; mais comme la reconnoissance s'aífoiblit, fur - tout quand elle est onéreuse, ces priviléges ont été restrainrs ; ces Religieux qui ne font plus aujourd'hui que dix ou douze, paroiíTent doux & d'un fort borì commerce entre eux.

II n'y a point de Religieuses, mais feulement quelques vieilles filles ou veuves habillées de noir qui font profession d'avoir renoncé au monde. Les Juifs ont pour le moins trente Synagogues , quelques - unes assez grandes, toutes assez mal bâties.

Trois différentes nations habitent Salonìque , 6c toutes ensemble font environ quarante ,mille ames , dix mille Turcs, huit à. neuf mille Grecs avec quelques Bulgares, & dix-huit à vingt mille Juifs.- La ville.est gouvernée par un Pacha, & un Molla. Ce Pacha est comme le Gouverneur de la Province, & son autorité s'étend fur tout le Militaire. Le Molla juge définitivement des. causes civiles & criminelles, & n'est présidé par le Pacha que quand ce» lufcci est Pacha à trois queues. II y a aussi un Janissaire Aga qui commande les Janissaires de la ville, & protege les Juifs: ces Officiers changent ordinairement tous les ans, & quand leurs successeurs entrent par une porte , ils sortent par une autre. Les Imans qui président à chaque Mosquée dépendent du Mufti , qui est le Chef de la Religion.

Les Grecs , quoique soumis en tout aux Turcs , ont cependant leurs Archontes; ces Archontes ont quelque autorité dans la répartition des levées qui se font sur la Communauté: ils font gouvernés pour le spirituel par l'Archevêque aidé des principaux Papas, comme le Grand (Econome,leProto fyn> celle, &c. Cependant il n'y a que quelques années qu'un lat

« 이전계속 »