페이지 이미지
PDF
ePub

gens ont pensé que cette ville s'étoit appellée Philippes , & que les Romains lui avoient donné ce nom pour éterniser la mémoire de l'ancienne Philippes qui. étoit ruinée. Je crois qu'elle ne l'a jamais ppfté , mais que ces sépulchres ont été bâtis dans la Capitale de la Macédoi^ ne, & dans la fuite des temps transportés à la Cavalle qui n'en est qu'à trois ou quatre lieues.

De la Cavalle je passai dans l'Ifle de Thasse: elle a environ quatre-vingt milles de tour ; la pêche y est quelquefois fort abondante. Le même jour que j'arrivai, pnprit pour le moins vingt mille poissons en deux ou trois coups de filets. Cela vous étonne. Les pêcheurs eux-mêmes en furent surpris, & ils attrjbuoient ce bonheur à l'arriyée des Missionnaires: environ. douze mille de ces poissons n'étoient gueres différens du hareng pou* la grosseur & la figure; les autres étoient beaucoup plus petirs. Cette Isle _a des mine_s d'argent qu'on a fouillées, comrne il paroît par des routes souterraines qu'on voit encore dans les montagne^.

Les vins de Thasse étoient autrefois estimés à Constantinople ; on les trouvoit délicats ôC bien-saisans. Lçs uns, dit-on, inspirent la joye , les autres Concilient le sommeil: Saint Chrysostôme a prêché contre cette sorte de luxe. Les anciens connoissoient un raifin fous le nom de Thajsia Uva, parce qu'il se trouvoit principalement en cette Isle ; aujourd'hui ces vins font en discrédit, & quoiqu'elle soit fertile en bois, en troupeaux & en une certaine grainej qui sert à teindre en rouge, on parle beaucoup plus de ses huiles, de son miel, & de sa cire; c'est en cela que confiste son principal trafic, & elle produit de ces,sortes de denrées en si grande quantité, que le Capitan Pacha à çjui elíe appartient §n retire plus de revenu qu§ d'au curie des Cyçladej £c des Spprades,

Les Thassiens croyent que l'hérétique Nestorius est mort dans leur Isle, où il fut relegué, disent ils,par l'Empereur Théodose le jeune, pour n'avoir pas voulu se soumettre au Concile d'Ephese. Ils montrent trois tombeaux dont jls prétendent qu'un est celui de Nestorius , & les deux autres de deux de ses Disciples; mais il n'y a aucune Inscription qui <?n sasse foi; ainsi cette qpinion est, selon

toutes toutes les apparences une sable des Grecs modernes, & voici ce . qui pourroit bien y avoir donné lieu: en lisant, dans les Historiens Ecclésiastiques que Nestorius fut exilé dans l'Oaíìs une affreuse solitude d'Egypte , où il mourut misérablement, ils ont sans doute pris l'O d'odaoç pour un ©; d'où ils ont Fait Qctauç qui est le nom de leur Jsle. Voilà fur quoi peut, être fondée la prétendue,, tradition.

Au reste cette sausse persuasion des Thassiens sait qu'ils craignent qu'on ne les soupçonne deNestorianisme : pour éloigner ce soupçon ils font les premiers à en accuser les autres , £c à invectiver contre cet Hérésiarque ,& ses Sectateurs. . Ils ne paroiffent gueres connoître d'autre hérésie que celle-là, & l'on est sûr de les gagner en

Tome IX.' Q

invectivant contre elle. 1 Je fus surpris d'en voir un demander comment nous appelions la Sainte /Vierge , íi c'est 6«o^áo£ ayéc l'açcent fur la pénultième , syllabe > ce qui signifie Mere de Dieu; ou hiOTOìLpç avec faccent sur santépenultiéme, ce qui veut dire enfant de E>iqm Je n'áurois jamais cru que Ië "souvenir de cette subtíKré grammaticale se

s au

[graphic]
[ocr errors]
[graphic][ocr errors]
« 이전계속 »