페이지 이미지
PDF

encore plus ouvert que les mains les donnoit avec joye, i la charité ne lui permettant pas de voir d'un il cranquile? les pressans befoins du pro chain.

Nous avons eu le malheur de le perdre , ce Prince fi digne de vivre longtemps : mais il avoit donné à la Cour & aa Royaume d'affez édifiants exemples, & Dieu a voulu l'ap. peller à soy, afin qu'aprés avoir mené une vie ti chrétienne, il tui appartint pour toujours. .

SECOND POINT.

T E souverain domaine de

1 Dieu för les Grands de la i erre ne paroîc jamais avec plus d'éclat, de gloire, de force, que lorsqu'il les frappe d'une playe incurable, & que malgré les vaines esperances

[ocr errors]

que leur donne un art toûjours

foible contre les attaques de : la mort, il leur fait sentir qu'é

tant cendre, ils retourneront en cendre.

. . : Contre cet inévitable écueil nofal. 47. les vaisseaux de Tharfe pouffia

par un vent impetueux, vont faire un triste naufrage. Tu viendras jusques.ici , dit Dieu à l'orguëil. humains, mais tu briferas tesi

flors. Jusqu'à ce terme fatal Exodi 14. l'impie Pharaon s'écrie : elt

le Seigneur dont vous me parlez? je ne le connois point, Ifraël fortita point de mes terres : mais Dieu qui parle d'un ton plus sûr que lui , dit : fe lui montrerai qui je suis. Les Egyptiens enveloppez des flors de la mer qui se replieront sur eux , sçauront que c'est morg qui fuis

r. i » Jufqu'à ce terme fatal ces " bommes qui n'aiment que la

[ocr errors]
[ocr errors]

i nasortant de ce monde ? que

deviendrai-je? Une continuelle i circulation de plaisirs,, quelle - yarie selon le goût bizarre de à les passjons:, l'enchapte' ; elle

meurt saps qu'elle fe foit pres. -- que apperçûë qu'elle étoit, mor...

telle, i save ! ods Sage est celui qui faisant.

servir fa; raison à la foy , se ren. Mob. igo presente que puisqu'il n'y a point.

Ici bas pour lui de Cité permanen

; te, il doit chercher ailleurs la fam. Zodi.al, ture: Celui qui debout, comme

2. un homme qui va partir fe
i difpofe à marcher d'un pas fermen,

vers la celefte Jerufalem, où il
espere d'arriver quand il plaira.
au Seigneur de l'appeller à soy:
Celui qui ayant comme les pieux
Ayeux fait ce qui eft agréable an
Seigneur , tient son esprit toujours,
élevé pour voir de lain fa derniere
heure. I n

Ici les grands noms de Dalt

vid, d'Ezechias, de Louis DAUPHIN se confondent dans la même idée que je nien forme. Jufte Juge des vivans & des mores', vous nous l'avez ôté te Prince selon võtre ceur : mais sans ofer fonder vos im", penetrables decrees, nous avons tout sujet de croire que le moné de érant indigne de le polledet phrs longtemps , vous l'avez jugé digne de vous : Que fes jours Ecolis a. š'étant trouvez pleins , vôtre bene. diétion s'eft hatée de recompenser cet homme juste à qui vous avez fait faire en peu de temps de furprenants-progrex; qu'ugant gardé fa foy, Fourni fa carriere , il 2. Tim. 4. ne lat restoit plus que de recevoir cette couronne de fuffice que vous refervez à ceux qui vous aiment.

Entre les marques d'une bonne mort, il n'en est pas de muns équivoque, que de l'attendre avec une parfaire res

« 이전계속 »