페이지 이미지
PDF
[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

De ce principe il faut conclure que, si outre le fruit que l'on reçoit de la bonne disposition où l'on est quand on celebre la sainte Mesle, on en reçoit un autre attaché, & pro. pre au Sacrement, il est incontestablement plus utile de s’ap, procher par amour, que de s'és loigner par humilité. On peut mềme dire, qu'on voit nettement dans la consequence, l'évidence qui paroît dans le principe, l'un fervant d'éclaircissement à l'autre. : , · En effet, un Prêtre qui, par humilité, s'abstient de dire la Meile , a-t-il avec Jesus-Christ la même union que celui qui , par amour l'offre & le reçoit ? Je les suppose tous deux dans un même état de grace, & d'éloignement du crime; rend.

N

il aux pecheurs dont il est le mediateur auprés de Dieu, le même service, que celui qui presente au. Pere celeste cecte victime universelle de tous les hommes ? les ames du purga, gatoire en reçoivent-elles le même cafraîchillement qu'elles en attendent ? Ainsi en faisant cette fupposition, j'ai raison de conclure qu'il est plas utile de s'approcher par amour , que de s'éloigner par humilice.

VIII. Je la fais cette supposition :: Hé peut-on se mettre en un affez bon état pour offrir dignement le Saint des Saints ? & fi on n'y écoit pas bien difposé, ne se rendroit-on pas coupable du corps & du sang du SeigneurdNe mangeroit-on pas, & ne boiroit-on pas fon

jugement ?

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Je ne m'arrête pas à expliquer les differens moyens que les Conciles, & les Peres ont marquez aux sacrez ministres

[ocr errors]
« 이전계속 »