페이지 이미지
PDF

tes agitations, offrit aux Prêtreg un present considerable , dans l'esperance que , par leurs prie. res, elle obtiendroit de Dieu pour ce malheureux un prompt Ljulagement. Ses væux furent cependant inutiles; il mourut dans son peché, aprés avoir. fouffert d'horribles convulsions pendant trois jours. Cette femme frustrée de son attente redemanda lon present, qu'elle n'avoit eu intention de donner, qu'à condition que son mary recevroit la liberté de l'esprit & de la parole; on le lui rendit,

Si les fondateurs s'étoient.. proposé une fin aussi indigne on pourroit dire qu'ils ont eu deslein de ne rien donner gra. tuitement, que l'avarice a voulu. vendre ses aumônes, & mettre. à prix ses prieres : mais sont-ils. tous dans cette espece ; e la charité a-t-elle été., non dans quel

ques cas extraordinaires,mais,comme on le dit, en plusieurs occasions contrainte de cederla place à fon ennemie qui en a emprunté les apparences ?

Si dans les fondations que Pon fait on stipule qu’on dira tant de Mesles, qu'on fera tant de prieres.... est-on par ces clauses coupable d'avarice? vend-on ses aumônes ? meton ses prieres à prix ?

Que penseroit-on d'un homme qui donneroit du bien à une Paroisse , à un Hôpital, à. des Chanoines, ou à des ReLigieux, & qui donneroit ce bien à condition qu'on ne prieroit pas Dieu pour lui? Le louëroit-on ? nulle apparence; on. le regarderoit comme un impie qui le raille des prieres que Les vivans font pour les morts... Le blâmeroit-on ? mais il n'est: pas avare ; il ne vend pas ses:

[ocr errors][ocr errors][subsumed]

Mais celui qui donne peu ,. & qui demande beaucoup au. dessus de ce qu'il a donne, ne doit-il point passer pour avare? Or un fondateur qui donne quelque heritage, quelque argent, à condition qu'on fera pour le repos de son ame des prieres , & qu’on dira par an um.certain nombre de Messes ,,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« 이전계속 »