페이지 이미지
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

XIII.

Il y a même une grande difference à faire entre les beresies anciennes , & les modernes. Celles-là pour avoir éré vivement , & longtemps. combatuës, ne trouvent presque plus de disciples : mais celles-cy ayant encore tout le charme , ou pour mieux dire , roue le poison de la nouveauté, font plus dangereuses , & plus propres à corrompre les esprits. 1. Ce sont donc ces nouveautem propbanes qu'il faut attaquer avec plus de vivacité, & de zele , pour ne leur pas donner le loisir de répandre leur Venn mortel lur la lainc' do

[ocr errors]

Capite no- ctrine. Ce sont ces renards qu'il parvulas, faut prendre quand ils font on. quæ demo-core petits, en qu'ils commencent Acas. Cita. à gåter la vigne de l'Epouse is

Cette morale me meneroit trop loin ; il faut finir ce Traité,en rappellant pour une derniere fois cette importante instruction de Saint Paul, qui m'en a d'abord fourni toute l'idée. .. .. . .. . XIV...... .

[ocr errors]
[ocr errors]

il ait sujet de rougir. J'ai es-
sayé de montrer en combien
de manieres il peut s'acquit-
ter de cet important devoir.
Enfin il lui ordoirne de traiter
avec honneur la parole de ve-
rité, que Dieu lui a confiée
coinme un dépôt dont il lui
redemandera compre, & qu'ils
eft obligé de conserver dans
toute la pureté, en évitant
ce qui peut alterer la faine.
doctrine; & sur cette idée j'ai
crû qu'il écoit à propos de cher-
cher chez les faints Peres, &
les Docteurs orthodoxes quel
étoit le genie des heretiques,
& des novateurs qui ont tâ:
ché de la corrompre..

Aprés cela je' ne puis mieux finir ce petit ouvrage', que par ces paroles du même Apôcre , qui renferment tous ces differens devoirs , & qui est le dernier chapitre de ses let

[ocr errors]

Mem n-tres. Souvenez-vous de ceux que tore.præpo- ; litorum ve Dieu a mis fur vos têtes pour préftrorum qui cher fa fainte parole, & en com vobis ver- fiderant quelle a été la fin de leur bum Dei , fainte vir , imitez leur foy. quorum in." Les familles Romaines se faituentes exicum conver. soient un devoir, & un plaiCationis , fir de garder comme une cho. imitamini fidem. Heb. le lacrée, ce qui seryoicà ren. 6.13.& ult. dre illustre la memoire de leurs

ancêtres. Ils ornoient leurs Palais des statuës de ces grands hommes , quils tâchoient de ne point perdre de vûë , pour s'exciter par une noble, ému lacion à les imicer , ou du moins de ne rien faire qui degene-, râț de leurs vertus. ; wsi

Nous avons devant nous des modeles encore plus parfaits : Il est vrai qu'il y en a d'inimitables par leur profonde science , par les grands services. qu'ils ont rendus à l'Eglise , par la guerre qu'ils ont faite

« 이전계속 »