페이지 이미지
PDF

exerçassent les fonctions de leur miniitere.. .:

On voit dans l'Exode, les offrandes qu'ils firent au Seigneur avec une volonté trés promp- Attulerút te , & pleine d'affeftion. Les hom- mente propmes & le

mes donnant tislima at

que devotâ, leurs chaînes , leurs pendans primitias d'oreilles, leurs bagues, leurs Domino ad

faciendum brasselets, l'or, l'argent, ce opus taberqu'ils avoient de plus precieux. naculi tel.i

monii. Dans la nouvelle alliance, Jesus-Christ qui est venu , non pour détruire la loy, mais pour l'accomplir, & la perfectionner, a voulu se faire un peuple nou

veau qui adorât le pere celeste · en esprit & en verité. Au lieu

de ces sacrifices figuratifs qui ne devoient pas subsister toùjours, il a établi celui de son corps & de son sang : & à la place de ces Sacremens que Infirma & l'Apôtre appelle des elemens como de

mens méta. Gal. vuides & fteriles, il en a substi- 4.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Il est vraique dans ces temps d'orage, où la fureur des Em. pereurs payens ne laissoic libre aux fideles a ucun exercice public de leur piecé, on n'avoit pas encore des heures si solemnelles de prieres, comme elles l'ont été dans la suite : mais nous voyons dans les ouvrages de saint Clement, de saint Justin , de Tertullien , de saint

[ocr errors]

la journée, nous donne un temps de repos : au chant du coq,, parce qu'il nous avertit de l'arrivée du jour, afin que nous fallions des cuvres de lumiere.

Dans le second siecle , saint Justin dans son apologie , & en d'autres endroits de ses ouyrages, parle des assemblées des fideles, de leurs prieres, de leurs lectures, des heures qu'ils prenoient pendant le jour, & pendant la nuit pour invoquer le nom de Dieu, & chan. ter ses louanges.

Leurs grandes assemblées, Die Solis dit-il, se font tous les Diman- urbanorum ches. On y lit d'abord , selon ac tulticoru que le temps le peut permet- ubi Apoftotre, les écritures des Apôtres phetarums

lorum, Proin & des Prophetes. Aprés cette que litteræ ; lecture le Prelac fait une exhor-quoad here

porest, præt tation, pour porter les fideles à leguntur ; imiter de si bons exemples. Nous deinde cef

fante lectos nous levons tous ensuite, & nous re, Præpofie

« 이전계속 »