페이지 이미지
PDF

quand elle sentit son enfant tres-
faillir dans son sein ; tantôt des
cantiques de joye, comme ce-
lui du vieillard Simeon quand
il vit la lumiere d'Israël, &
& qu'il tint entre ses bras le
divin Jesus ; tantôt des can-
riques de prophetie, comme
celui de Zacharie à la naissan-
ce de Jean-Baptiste ; tantôt
des cantiques d'invitation à
bénir le Seigneur , comme ce-
lui des trois jeunes hommes
dans la fournaise.

VII.

Les pfeaumes de David qui font la partie la plus considerable des Heures Canoniales, peuvent produire d'admirables fruits quond on les chante dans l'Eglise, ou quand on les recite en particulier, avec cet esprit de pieté, de recueille-,

an

[ocr errors]
[ocr errors]

Quand on lit les leçons , si Quantum quelqu'un parle, tout le mon- laboratur

in Ecclesia , de en est choqué , & le fait ut fiat filentaire : quand on dit un pleau, tium cùm

lectiones le, me tous les aflistans chantents, guntur , fi unus loqua- & nul n'en est scandalisé. Les. tur, obftre- Rois quittant cette fiere mapúe univerfi: jefté qui les accompagne parmus legitur cout ailleurs , se font honneur ipfe fibi eft de rendre hommage à un plus effector filetii , omnes grand maître qu'eux ; & les, loquátur, & Empereurs croient ne rien fainullus obftrepit. Pfal.re d'indigne de leur auguste mum Reges rang, de mêler leurs voix avec tis fupercilio resultant.. Pfalmus cantarur ab Imperatoribus , jubilatur à populis &c. S. Ambr prefatione in prabe 1: enarrationem , juxra. erit. PP. Bened.

[ocr errors]

VIII.

Mais de quoy serviroir aux uns & aux autres de s'acquitter exterieurement de ce de.. voir de pieté, si l'on n'entroit dans l'esprit de l'Eglise, qui veut que l'on s'en acquitte avec fruit, & que pour cet effet on donne à ce qui se recite,

à ce qui se lit , à ce qui se chante, l'actention dont on est capable ?

À ce mot d'attention ne vous figurez pas une gêne d'esprit, un effort violenc d'applica: tion aux paroles , & au sens des pseaumes. Où est l'homme | à moins d'une grace extraordinaire de Dieu , qui puisse y avoir l'esprit toujours attentif, & le recueillir aujant qu'il le souhaiteroit ?

Il suffit de considerer qu'on est devant un Dieu qui connoît le fond de nos ames, qui en penetre, & en discerne les plus secrets mouvemens ; devant un Dieu qui ne peut fouffrir que les lévres d'un bi. pocrite l'honorent , pendant que foni caur est éloigné de lui : Mais qui a tant de bonté qu'il en éconte. même la preparation quand il est sincere : devant un Dieu qui

« 이전계속 »