페이지 이미지
PDF

PROPRE

D U T E M S- *

'\LE I. DIMANCHE DE L'AVENT.

A Vent signifie arivée , avènement: c'est le tems destiné par l'Eglise pour se préparer à la fête de la naissance, ou<dii premier avènement de Jesus-Christ.

Pendant plusieurs siècles cette préparation a été acompagnée d'un jeûne presque général. La suite des tems, ou plutôt le ralentissement de la piété , ont aboli cette sainte pratique. Mais l'Eglise n'a point changé d'esprit, comme il paroît par la disposition de ses Onces. Car elle récite pendant l'Avent les prières qu'elle ne dit qu'aux jours de jeûne & de vigiles.

Ce tems est donc pour les vrais enfans de l'Eglise , un tems de pénitence, de retraite & de prières. Jesus-Christ ne prend naissance que dans un cœur détaché de l'amour du monde , brisé par la douleur de ses péchez , qui en gémit devant Dieu, & qui soupire ardemment vers son Libérateur.

Partie d'hiver, A.

l Le I. DiMANCH»

C'est pour nous faire entrer dans ces sentimens que l'Eglise nous met devant lcs yeux pendant l'Avent, les promesses que Dieu a faites aux Patriarches, da leur envoyer le Messie : c'est pour cela qu'elle nous propose dans ses Ofices, les désirs brulans des Saints de l'ancien Testament : & elle ne nous met dans la bouche leurs gémissemens & leurs soupirs? qu'asin qu'ils passent jusques dans notre cœur. Préparons-nous donc par la pénitence à la venue de Jésus-Christ: séparons-nous des créatures & de tout ce qui passe, pour ne nous ocuper que des biens éternels. C'est par Jesus-Christ que nous les méritons : soupirons donc fans cesse après lui, & disons-lui fans cesse; Seir gneur Jésus, venez.

iKinpïr, ts. 14

J'Elève mon cœur vers AT) te levdvi âni

vous , Seigneur : je mets "" mam meam .Deus

en vous seul ma confiance, meus, in te confido.non

è mon Dieu ; ne permetez erubéscam : neque irrL

point que j'en reçoive de deant me inimicimei:

confusion, ni que je sois étenim univérfi qui te

pour mes ennemis un'sujet expectant, non confun

d'insulte & de raillerie: dintur. non , Seigneur, aucun de ceu? qui atendent votre secours, ne fera confondu.

pseaume. Faites-moi con- Psalmus. Vias tuas,

poître vos voies,Seigneur, Démine, demonsira mir

pc enseignez-moi vos fen- hi, & sémitas tuasédo

fiers. Gloire soit au pere?au « W, Gliria Patri, $

[ocr errors]
[ocr errors]

FAites paraître Totre puissance, Seigneur, Se venez; afin qu'étant délivrés par votre protection , des périls où nos péchez nous engagent , nous soyons sauves par le mérite de votre rédemtion : acordez-nous cette grace , o Seigneur , qui étant Dieu vivez & régnez avec Dieu le Père en l'unité du saint Esprit dans tous les siècles des siècles, y. Amen.

Mémoire de la Sainte Vierge.

"T^Eus, qui de beats, /~\ Dieu qui avez voulu "MarUvirginùtite- V_/que votre Verbe prît ro.Verbumtuum, An- chair dans les entrailles de la bienheureuse vierge Marie, lorsqu'un Ange lui en porta la nouvelle ; acordez à nos prieres,que comme nous croyons d'une ferme foi, qu'elle est véritablement mere de Dieu , nous soyons aidés auprès de vous, par son intercession.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

B I

ytunc triim propior est nojira /alus, quam cum crcdidimus. Nox price jjh : dies ttutem appropinqudvit. Abjicidmus ergo opera tenebrdrum, Cf> indudmur arma lucis. Stem in die, honeste ambulemus: non in comejfationibus, & ebrietdiibus s non in tubilibus, & impudicitiis ; non in contentions & imitlatione:fidinduimmi Dimmttm fesum Christum. relies, ni aux en-vies; Seigneur Jesus-Christ.

G R A r> u £ t. Ps. 14

"Vniversi qui te expeclant.non consundentur, Vomine. J'. Vias tuas , Domine , nolas sac mihi : & se mit us tuns edoce me.

Alleluia, alleluia.

f.OJlende nobis, Domine , misericordiam tuam.&salutdre tuum da nobis. Alleluia.

l'At!HT, J

soupisscment,puisq'je noua sommes plus prochts do notre salut que loisquo nous avons recu la foi. La nuit est deja fort avanede 4 & le jour s'aproche. Quittons done les ceuvres de te-< nebresj, & revetons-noust des armes delumiere.Marchons avec bienseance (jp avec honn£tet£, comme on marche durant le jour, Na vous laissez point aler aux debauches, niau'x ivrogneries j aux impudicitez , ni aux dissolutions j aux quemais revetez-vous de notrt

Aucundeceuxqui afendent votre sceours , SeiT gneur , ne sera consondu, If. Faites-moi conottre vos< voies, Seigneur, & enseignez-moi vos sentiers. Alleluia, alleluia.

1^. Seigneur, faites paroitre fur nous les £fets de votre misericorde, & donez-nous le Sauveur que

vous devez envoyer. Allel,

Aux Teries de tAventon neditpoint Alleluia, ni le Verset qui le suit.

Suite du S. Evangile felon S. Luc. u. if.

IN illo tempore, Dixit T7 N ce terns-la, Jesus die Jesus discipulissuii: X2.a scs disciples: II y aura

« 이전계속 »