페이지 이미지
PDF

AP ROB AT 10 N.

LE Missel Romain, traduit en François, m'ayant été envoyé par l'ordre de Monseigneur le Chancelier , je déclare que je n'y ai rien rrouvé de contraire à la foi de l'Eglise , & que les Fidèles pouront s'en servir avec édification lorsqu'ils aslisteront aux divins Mystères. Fait à Paris le jc dur mois de Juillet 1721.

Signé, P H. DE LA COST F-,
Chanoine de l'Eglise de Paris.

TRIVILEGE DU ROY.

LOUIS par la grace de Dieu, Roy de France 6c de Navarre : A nos amez & seaux Conseillers, les Gens, tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel, Grand Conseil, Prévôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux, leurs LieutenansCivils, & autres nosJusticiers qu'il apartiendra, Salut. Notre bien amé Jea» Disaiiit, Libraire de l'Université de Paris, Nous ayant fait exposer qu'il auroit destéin défaire imprimer un Ouvrage qui a pour titre , Missel %oma.'m eu Latin & en Pranfois, qu'il souhaites01c donner au Public : Mais comme l'Exposant auroit lieu de craindre qu'après ses peines, foins& dépenses, on n'entreprît de lui contrefaire ledit Livre,. ce qui lui feroit un tort considerable, il Nous auroit en consequence très-humblement fait suplicr de lui acotder nos Lettres de Privilege fur ce neceslaires : A ces causes r voulant favorablement traiter ledit Exposant, Nous lui avons permis & permettons par ces Présentes, de faire imprimer ledir Livre en telle forme, marge, caractère, en uiï ou plusieurs Volumes, conjointement ou séparément, 8c autant de fois que bon lui semblera, & de le vendre , taire vendre ic débiter par tout notre Royaume pendant le tems de qirinze années consécutives, à compter du jour de la datedéfaites Présentes. Faisons défenses à toutes sortis de per-» sonnes, de quelque qualité & condition qu'elles soient, d'en introduire d'imprelsion étrangère dans aucun lieu de notre obéistance ; comme aussi à tous Libraires, ImprimeursCe autres, d'imprimer, faire imprimer, vendre, faire vendre ,. débiter, ni contrefaire ledit Livre en tout ni en partie , ni d'en faire aucuns Extraits , fous quelque prétexte ^uc ce soit d'augmentation , correction, changement de' titre ou autrement,, fans la permission expreiTe & pat écrit. dudit Exposant, ou de ceux qui auront droie de lui; à peine, de confiscation des Exemplaires contrefaits, de quinze cens livres d'amende contre chacun des contrevenans, dont un tiers à Nous, un tiers à l'Hôtel-Dieu de Paris , l'autre tiers audit Exposent, & de tous dépens, dommages & intérêts; à la charge que ces Présentes seront enregisttées tout au long fur le Registre de la Communauté des Libraires Se Imprimeurs de Paiis , Se ce dans trois mois de la date d'icelles ; que l'impression de ce Livre sera faite dans notte Royaume, & non ailleurs , en bon papier & en beaux caractères, conformément aux Reglemens de la Librairie r & qu'avanr que de l'exposer en vente , le Manuscrit ou Imprimé qui aura servi de Copie à l'impression dudit Livre , sera remis dans le même état où l'Aprobation y aura été donnée , es mains de notre très-cher & féal Chevalier Chancelier de France le Sieur Daguesseau, & qu'il en sera ensuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre, & un dans celle de notredit très-cher & féal Chevalier Chancelier de France le Sieur Daguesteau , le tout à peine de nullité des Présentes : Du contenu desquelles vous mandons Se enjoignons de faire jouir l'Exposant ou ses ayan» cause pleinement & paisiblement, fans souffrir qu'il leur soit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la Copie deCdites Présentes qui sera imprimée tout au long au commencement ou à la fin dudit Livre , soit tenue pour dûement signifiée , & qu'aux Coptes colkuionnées par l'un de nos amez & féaux Conseillers & Secretaires , foi soir ajoutée comme à l'Original. Commandons au premier notre Huissier ou Sergent, de faite pour l'exécution d'icelles tous Actes tequis 8c nécessaires, fans demander autre permission , & nonobstant clameur de Haro, Charte Normande , & Letttes à ce contraires : Cat tel est notte plaisir. Donné à Paris le dixième jour du mois de Juillet , l'an. de/ grace mil sept cens vingt - un , Se de notre Règne le. sixième. Par le Roy en son Conseil, C A RPOT.

"Registri sur le %egistre IV. de la Communauté des Libraires ir Imprimeur! de Paris, page 760. 814 » conformément éutx Hgglemens . ir notamment à l\Arrtst du Ctanfeil du 1} ■A*it 1703.'

Signé-, CE1.AULNE, Syndic.

[ocr errors]
[ocr errors]

sanitas animæ 8c cor

poris -, & efïiigiat at

que discedat à loco ,

in quo alpeisum t'ue

ris, omms phantasia

& nequitia, vel versu

tia diabolic» fraudis,

Oinnifque spiritus im

mundus adjuratus pet , .

eumqui venturus est dra juger les vivans &

judicare vivos & mor- morts, & le siècle par le feu»

tuas , &.' seculum per j« Amen»

ignem. 31. Amen*

* Exorcisme se prend ici pour la cérémonie & les prièrespar lesquelles l'Eglise demande à Dieitjqu'il ne permette pasque le démon ait aucun pouvoir fur le sel & l'eau dont elle va se servir.- Elle les bénit : c'est à dire qu'elle les tire de fusage prophane pour les employer à un usage Je Religion. L'Eglise ne croit pas que ce sel & c;tte eau produisent avi-^ cun effet surnaturel par leur propre vertu; elle ne leur en' attribue qu'autant qu'il plaît à Dieu de leur en donner,. pour récompenser la foi de ceux qui en usencavec le ref'pcciqu'on doit avoir pour les choses bénies & consacrées par. fts prières.

, â *)

[merged small][ocr errors]

"Mmensam clemetu

potem, æterne Deus , humiliter i mploi amns ut hanc creaturam salis, quam in usum generis liumani tribuift i, btnetiicere& sanctif ficare cud pietate digneris; ut sit omnibus, fumentibus lalns men. tis&coiporis.&quidi quid ex eo tactum vet resperlum fuerit, careat omni immundi* tia, omnique impugnatione spiritualic nequitiæ; Per Oomi. num nostrum.

DIeu tout-puissant & eter-
nel, nous vous suplions
par votre misericorde infi-
nie, de benir & santifier ce
sel que vous avez cree pour
1'usage du genre humain;
afin que tous ceux qui en
prendront, recoivent le salut
de leur ame & de leur corps,
8c que tout ce qui en sera
touche ou arrose , fbi't pre-
serve de toute souilture, & de
toutes les ataques des esprits
de malice ; Par Jesus-Christ
notre Seigneur.
Exorcisme Et Benediction De I'eau.

JE t'exorcisc au nom de Dieu le Pere tout-puissant, au nom, de notre Seigneur Jesus-Christ son Fils, & par la vertu du faint Esprit, eau creee pour notre usage; afin que par cet exorcisme tu puis£es servir a chasser & a difllper toutes les forces de l'ennemi, & a l'exterminer luim£'me avec ses anges apostats j Par la puissance du mi!me Jesus-Christ notre Seigneur, qui viendra juger les. vivans &,les morts, & le monde p^r le feu. R!. Amen.

P-KION S. Dieu, qui fakes servir '1'eau aux sacremens august es que vous operez pour

EXorcizo te, crea-
tura aquas, in no-
mine Dei t Patris o:n -
nipotentis, & in no.
mincJesutChristi Filii,
ejus Domini nostri, &
in virtuteSpiritiistsan-
cti i ut fias aqua exor-
cizata ad crFugandam,
omnempotestatem inf..
mici, & ipsum inimi-
cum eradicate & er-
plantare valeas cum,
angelis suis apostati-
cisi Per Wrtucem ejus-
dein Domini nostri
Jesu Christi, qui ven-
turus est judicare vi-.
vos & mortuos, & se-
culuui per igueru.
3£. Amen.

[ocr errors]

DEus, qui ad salu» tem humani generis, maxima quxquc saciamenxa in aquae

Benediction »e J/ea-u: adij. ram substantia condi- le salur des hommes, ecoutez

disti, adesto propitius invocationibus nostris, & elcmento huic multimodis purisicationibus præparato , virtucem tuæ bene t dictipnis infunde ; ut cieatura tua mysteriis tuis serviens $ ad abigendos dæmones,mor. basque pellendos , di» vinæ gtatix sumac effectum; ur quidquid in domibus, vcl locis sidelium hæc unda respecscrit, careat omni Immundicia, liberetuc a nona i non illic refill at spiritus pestilens, non auia con uiupcns I discedant omnes insi«1ije latcntis inimici , tc si quid est , quod aut incolurhitatihabi-, tantium invidet, aut quieti, aspeisione hH. . ;u5 aquæ efFugiat.; ut salubritas per invoca-' tionem sancti tui no. minis expetita , ab omnibus sit impugnationibus defensa; Pet Dominum nostrum Jesiim Christum Filium Iiiii.u, qui tccum vivit & regnat.

favorablement nos prieres,Sc rcpandez votre puislante benediction fur cet element que nous employons adifferentes purifications; afin que cettc eau que vous avez cr6ce, servant a racomplissement de vos mysteres , receive I'ifct de votre grace divine pout charier les demons & les maladies ; afin que ce qui en seraarrose dans les maisons, & dans tons leslieux ou fe trouvent les fideles, sort preserve de route impuretÆ & de tousmaux 5 afin que rout ce qui peut corrompre l'air qu'ils y resoifent en soit chaste ;qu'ils y soient delivres des embuches secretes de l'ennemi, 8c de tout ce qui pouroit y nuire a leur sante, ou troubler leur jepos ; & qu'ensin la prosperite que nous demandons en invoquant votre faint nom , soit a couvert de toute ataque ; Par la pui(lance de JesusChrist notre Seigneur.

Le fritrt met ie sel dam I'eau > en disant:

[ocr errors][ocr errors]
« 이전계속 »