페이지 이미지
PDF
[ocr errors][merged small][merged small][graphic][subsumed]

A PARIS,
Chez PIERRE GIFFART, ruë S. Jacques

à l’Image Sainte Therese.

M. DCCVI.,
Avec Approbation , ó Privilege du Reis

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[graphic]

SON ALTESSE · SERENISSIME M A D A M E

LA DUCHESSE DU MAINE

.

[graphic][merged small]

Je prens la liberté d'offrir à VÔTRE ALTESSE

SERENISSIME , l'Hiftoire de la Poësie Françoise , qu'Elle m'a bien voulu permettre de donner au Public" pous les auspices. Si elle daigne s'en amuser quelques momens , Elle verra que cette Poësie a été longzems presque inconnuë'; Qu'elle a souffert des changemens considerables ; Que ce n'est que par les reflexions de plusieurs siecles , qu'elle a été conduite au point de perfection, nous la voyons aujourd'hui : Que la plớpart des Roys eo des Heros , dont vous êtes descenduë, l'ont aimée, qu'ils ont pris des soins pour la faire fleurir , eo que souvent

même même ils ont crû, que les DemiDieux pouvoient parler le langage des Muses. Cet Art, dont V. A. S. connoît si bien la fineße, du quelle cultive avec tant de succés, n'auroit pas bee foin de recourir aux fictions, qui luy font si naturelles, pour faire vôtre Eloge; cette vertu solide, que l'on admire en vous ; cet efprit sublime, qui dés votre tendre jeunesse, vous a fait attacher à tout ce que les sciences abstrain tes ont de plus difficile @gode plus élevé, eo qui ne vous a fait regarder l'étude des belles Lettres, que comme un amusement, fourniffent de veritables sujets de

[graphic]
« 이전계속 »