페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Ni ce tems-là, Ezé. 1 ægrotavit Eze

deur & du feu de nos pal reamur ; Per Doo
fions,nous puissionsentrer minum nostrum fe-
un jouren possession du sa- fum Christum , Fi-
lut éternel; Par notre Sei lium tuum, qui te-
gneur J. C. votre Fils , cum vivit & regnat
qui étant Dieu., &c. in unitate EGC.

EPITRE
Lecture tirée du livre des Lectio libri Re-
Rois. 4. Rois, 20.

gum.

N diebus illis E chias für malade la mort; & le Prophétechias ufque ad morÍsaie fils d’Amos vint le tem ; & venit ad trouver, & lui dit: Voici eum Ifaias filius ce que dit le Scigneur : Amos ,

Amos , Propheta, Donnez ordre à votre dixitque ei:Hac dia maison ; car vous ne vi- cit Dominus Deus: ỹrez pas davantage , & Præcipe domui tua; vous mourrez. Alors Ezé- morieris enim tu, chias tournant son visage non vives. Quiconvers la muraille , fit la vertit faciem fuam priére au Seigneur, & lui ad parietem, &oradit: Seigneur , souvenez- vit Dñum , dicens : vous , je vous prie , de Obfecro , Domine , quelle maniére j'ai mar

memento, qualo, ché devant vous dans la quomodò ambulavevérité, & avec un cœur rim coram te in veparfait , & que j'ai fait ritate, & in corde ce qui vous étoit agréa- perfeto , & quod ble.' Ezéchias versa en- placitum eft coram suite une grande abon- . te fecerim. Flevit

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

la

staque Ezechias fle- dance de larmes. Et avant tu magno. Et ante- qu’llaie eût passé la moiquam egrederetur tié du vestibule , le SeiIfaias mediam par- gneur lui parla , & lui tem atrii , factus est dit : Retournez & dites fermo Domini ad à Ezéchias, chef de mon eum , dicens : Re- peuple : Voici ce

que

dic vertere & dic le Seigneur le Dieu de Ezechiæ duci populi David votre pere : J'ai mei : Hæc dicit Do- entendu votre priére , & minus Deus David j'ai vû vos larmes , & patris tui : Audivi vous allez être guéri. orationem tuam, vidi lacrymas tnas ; & ecce Sanavi te.

GRADUEL Eccli. 45.88 48.
Nvocavit Domi L invoqua le Seigneur

num misericor plein de miséricorde dem , & expandens il étendit ses mains , & manus fuas extulit les éleva au ciel, & le ad cælum, & lan- Saint le Seigneur notre audivit citò vocem voix. V.. Il l'a élevé en ipsius. V. Glorifica- honneur devant les Rois; vit illum in confpec- & il lui a prescrit ses ortu Regum , & juffit donnances devant son illi coram populo peuple. * fuo.

Alleluia alle Alleluia', alleluia. luia. y. Qui diligit ý. Celui qui aime la pucordis munditiam, reté du ceur, aura le propter gratiam lao Roi pour ami , à cause

gem. Alleluia.

vivitur ,

tur

de la grace qui est répan- biorum suorum, ha; duë sur ses lévres. Allc- bebit amicum * Re-, luia. Prov. 22,

PROS E. Eureux celui qui Elix qui deliloin des va plai

ciis sirs , & des embarras du Procul & negotiis monde , n'est occupé que Uni Deo vigilat, de Dieu.

Ah qu’on mene une vie QUAM tranquilla paisible , ah qu’on fuit une route assurée , quand Quàm fecurè curria Dieu , qui est la véritable lumiére, nous con- Cùm lux Deus rutia duit !

lat! O Severin , dès que Deus tibi placuit; Dieu a touché

votre Cùm prophanum via çæur , vous avez foulé aux piés le siécle profane. Severine , saculum. Oubliant tout ce qui

Quæ sunt retro est derriére yous, yous defpicis ; ne fixez vos regards que quod eft antè ref sur la vérité, qui est de picis yant vous.

Veritatis. Speculum. Quoique la vérité false

Etsi dulcis veritas, vos délices , l'obligation, At majoris caritas, que vous impose la cha- Dat præceptum pong rité , fait encore plus deris. d'impression sur vous.

Tous vos freres vous VOTA fratrum fouhaittent pour Supés

luit,

advocanti

Dei jussa collocant: rieur; la volonté de Dieu Tute tibi raperisi se déclare pour leur choix;

il faut vous arracher à

vous-même. Non tamen defe Cependant vous ne ritur ,

perdez point de vûë, & Tota non fubftrahi- vous n'abandonnez point

entiérement la contemQuam cor fapit, plation de la vérité , qui

veritas. a tant d'attraits pour vo

tur ,

tre Gæur.

nere ,

FORTEM ligat a Ce joug , qu'on vous

contraint d'accepter , est Non oppreffum pont tellement proportionné à dere

vos forces qu'il vous assuObruit necessitas.

jertit , sans vous accabler

par son poids. At nunc gratum

Mais quelle nouvelle otium

épreuve ! un Roi vous Dulce contuberninm ordonne de quitter ce reDeferi Rex imperat. pos de votre folitude, &

la douce société de vos freres. PATRIAM defere Il ne vous en avoit pas

tant coûté pour quitter Omnia relinquere , votre patrie , & renoncer Tanti non conftite- à tout ce qui pouvoic

vous attacher au liécle. Loco potest cedere,

Votre cæur fidéle peue Mens fuum amittere bien changer de lieu ; Numquam poteft e- mais jamais il ne perd son tium. heureuse tranquillité.

[ocr errors]

rat.

[ocr errors]

i

regid.

culis,

150

OFFICE DE S. SE VERIN, Même au milieu de la : Več in ipsâ regia, Cour , vous regardez le Mundus eft ftultimonde comme une folie: tia: Jesus - Christ faic toute Totum Christusganvotre joie.

dium. Plus l'homme de Dieu SPLENDIDUS mirabrille par ses miracles, plus il devient vil à ses Ipse suis oculis propres yeux.

Exhibetur vilior. Généreux & délinté Dare , non accia ressé, il ne paroit point pere, à la Cour pour chercher Non mercedem quas ou recevoir des récom

rere, penses, mais pour prodi Venit genero or. guer fes bienfaits.

Le soulagement des SUBLEVARE panpes pauvres , la délivrance des prisonniers sont tout Referare carcerem, le fruit qu'il retire de fes Fructus hic miramiracles.

culi. : il dispose des trésors

Regis gazas apedu Roi , & fait éclater la puissance de Dieu en fa- Dei manum exeric veur du peuple. In falutem populi.

De la Cour d'un Prince E terrestri reo de la terre , il eft attendu

gia dans le séjour du Roi des Vocat cæli curia Rois comme un fruit dé- fam maturum gloja mûr pour le ciel.

ria. Il ne regrette plus le Non antiquum on repos de fon ancienne fo

tium,

rem ,

'rit ,

« 이전계속 »