페이지 이미지
PDF
ePub

PSE A UME 130. n omine , non M On coeur ne s'est

eft exaltatum M point enflé, Seicor meum , * neque gneur, & mes yeux ne se slati (unt oculi mei; font point élevés.

Neque ambulavi Je ne me suis point oca in magnis , * neque cupé de la grandeur , & in mirabilibus super je n'ai point souhaité un me. .

rang qui fut au-dessus de

mon état. Si non humiliter - Si je n'ai point eû fentiebam , * fed d'humbles sentimens de exalt avi animam moi même: si mon cæur meam ;

s'est élevé; . . ' Sicut ablačtatus · Que mon ame soit réet fuper matre sua, duite à l'état d'un enfant, ita retributio in ani- que fa mere vient de sema mea.

vrer.

· Speret Ifrael in Qu’Israel mette son er Domino , * ex hoc pérance dans le Seigneur, nunc , 8C usque in maintenant , & à jamais. feculum.

Ant. Mortuus eft Ant. Ce Serviteur du ibi fervus Domini , Seigneur , chéri de Dieu jubente Domino , di- & des hommes, mourut lectus Deo & bomi- en ce même lieu par le nibus,

commandement du Sei

gneur. Deut. 34.Eccl. 45. CAPITULE. Sagesse , 10. Apientia juftum A sagesse a conduit deduxit per vias Lce Juste par des voies droites ; elle lui a fait rectas , 8 ostendit voir le roiaume de Dieu; ille regnum Dei, elle l'a enrichi , & l'a dedit illi fcientiam fendu honorablepour les fanctorum : honeftae travaux ausquels il s'est vit illum in laboris livré, & lui en a fait re- bus, & complevitlas. cueillir le fruit & la ré- bores illius.

lanctorum intentiam

divré, & in quels il s'en

compense.

[ocr errors]

HYMNE. Près un grand nom- DOST tot annos I bre d'années con- T fervituti {acrées au service du Sei Confecratos. Numia gneur , & après avoir les nis, mé dans les larmes d'une Jalta post vitâ ges vie gémissante pour re- mente, se cueillir les fruits de la Sanctitatis femina , sainteté , Severin voit Tempus ecee gaudian enfin arriver le tems de rum, la moisson & de la joie Ecce meffis advenit. céleste.

Par ýn pressentiment Sentit hoc fan. de l'avenir, ce faint Etus Viator Voiageur prévoiant .ce Mente rerum prae moment heureux , sort i fciâ; i. de la Cour , & fe rend Exit aulà , deftinata sur la montagne destinée .tum à recevoir les derniers Funeri montē petits soupirs : c'est-là qu'il dé- Hæc peroptanti 14fire & qu'il espére trou- borum yer la fin de ses travaux. Certa monftratut

guies,

Hîc fui reddens Alors témoignant uni a

amoris mour réciproque à tous Mutuam cunctis ceux qui étoient présens",

vicem,.' .le saint Homme , plus. Sanctus hofpes comblé:devertus que d'an.

plenus annis, nées, meurt comme un Plenior virtuti- aurre Moïsé sur le haut bus,

de la montagne ; & fom Mosis inftar monte ame dégagée des liens du fummo

corps, prend son.vol vers Astra liber trans- le ciel..

volat. Mox frequens ho- A peine est-il mort que

nor sepulto Dieu rend son sépulcre Exhibetur cor- glorieux : on y voit un

grand concours de inalaa Æger infeftis des; chacun y trouve le:

medelam reméde aux maux-les plus Repperit languo. désespérés : le sourd en

ribus ; tend, l'aveugle voit , & Surdus audit, la langue dû inuer le dés

lingua muto lie. Solvitur , cæcus

'videt. beate permanen- O bienheureux Habr

• tant de la cité éternelle, Givitatis incola, faites par la verta de vos Poft peraĉtum priéres, qu'après que nous

Christiane aurons vécu chrétiennea Hujus ævi termin ment sur la terre , nous num.

ajons le bonheur de mous

pori:

tis

rir de la mort des ju- Fac precum NOS VE ftes.

tuarum , Morte justorum:

mori. Gloire infinie au Pere; SUMMA Patri , Fix gloire infinie au Fils, gloi- . lioque , re infinie à vous Esprit di- . Par tibi laus, vin , qui conservez par Spiritus , votre protection les Oro DilTa qui tegispiosemens des Saints; qui rés rum', sidez & opérez dans leurs . Incubas & pule cendres : Dieu tout-puis veri: fant faites-nous la grace Da, Deus, nos ad de résusciter, pour la gloi perennem re éternelle. Amen. Gloriam refurgeo

re. Amen. V. La inémoire du ju- ¥. In memoria: fte sera éternelle: Re. Il ne æternâ erit justus ; craindra pas qu'elle soit R. Ab auditione ternie par des discours mala non timebit. injurieux.

“ CANTIQUE DE LA SAINTE VIERGE. Luc, ļ. M o n ame glorifie M Agnificat * JV le Seigneur : TVL anima mea

Dominum. Et mon esprit est ravi Et exultavit fpia de joie en Dieu mon Sau- ritus meus * in Deos veur ;

Salutari meo ;"" · Parcequ'il a regardé Quia refpexit hula ballelle de la servante : militatem ancillæ & désormais je serai ap- fuæ, * ecce enim ex

hoc beatam me di- pellée bienheureuse dans. cent omnes genera- la suite de tous les siéclesa tiones.

Quia fecit mihi Car il a fait en moi de magna qui potens grandes choses , lui qui eft,*& sanctum no- est le Tour - puissant, & men ejus ; : done le nom est saint. !

Et mifericordia Sa miséricorde se réejus à progenie in pand d'âge en âge sur progenies , * timen- ceux qui le craignent. ; tibus eum. ..

Fecit potentiam in 11 a déploie la force brachio suo : * dif- de fon bras : il a renPerfit fuperbos men. versé les fuperbes , en te cordis fui. diflipant leurs desseins. »

Deposuit: potentes Il a fait descendre les de fede", * E6 exal grands de leur crône, & tavit humiles. il a élevé les petits.

Efurientes imple- Il a rempli de biens: vit bonis ,. * & di- ceux qui étoienr affamés g. 'Dites dimisit ina- & il a renvoie vuides & nes. "

pauvres ceux qui étoient:

riches. Sufcepit Ifrael . Il a pris en la protépuerum fuam, * re- ction Israel son fervicordatus mifericor- teur , fe souvenant de la dia fue.

bonté, Sicar locutus eft : Qu'il a euë pour Abraad patres noftros , * ham & pour fa race à

Abraham femini jamais, selon les promesejus in fecula, fes qu'il a faites à nos pe

tes.

« 이전계속 »