페이지 이미지
PDF
ePub

dit l'Apôtre, Qui pourra.

Confide, Chrifti

DE S. SEVERIN. Christo? Quis nos, sus-Christ ? Qui pourra, inquit , feparabit à dit l'Apôtre , nous sépadilectione Chrifti ? rer de l'amour de JesusConfido , quia neque Christ? J'ai cette confianmors , neque vi- ce que ce ne sera ni la ta , neque angelus. mort, ni la vie , ni aucu

Quando autem fe- ne puissance spirituelle. riatur à negotio, qui Quand est-ce que le fidénunquam feriatur le solitaire est inutile & à merito , quo con- fans occupation, puisqu'il fummatur negotin ? s'occupe toujours à conQuibus autem locis server la grace & la saincircumscribitur,cui teté qui donne le pouvoir totus mandas divi- d'entreprendre & d'achetiaram poffeffio eft ? ver les plus grandes cho

Quâ æstimatione, fes ? Peut-il être resserré definitur , qui num- & borné par aucun lieu, quam opinione com- puisqu'il est le maître de prehenditur ? Ete- tout le monde ? Quelles nim quasi ignora- bornes peut-on mettre à tur , & cognofci- l'estime qu'on doit avoir tur: quasi moritur, de fa vertu , puisqu'elle.

S ecce vivit : quasi eft au-dessus des idées les triftis , femper plus avantageuses qu'on lætior : ut egenus, e pourroit s'en former ? largus: 'ut qui nihil Car il est comme inconnu habeat , & pofsideat à tous les hommes ; & omnia. Nihil enim en même - têms tous Spectat vir juftus , les hommes le connoifnisi quod constans fent : il est comme mort, boneftum eft. Et & néarunoins it eft vi

vant : il est comme acca- ideò etiamsi alii viblé de tristesse , & il est deatur pauper, fibi en même-tems dans ane dives ejt , qui non joie qu'on ne peut expri- eorum que caduca, mer : il est comine pau- fed eorum quæ ætervre & comme destitué na sunt , æftimade tout , & cependant il tione cenfeatur. est magnifique & libéral, de sorte que n'aiant rien, il posséde touttes choses. Cet homme juste ne considére & -n'estime que ce qui est légitime & durable : ainsi quoiqu'il paroisse indigent aux yeux des hommes , il ne laiffe pas d'avoir en soi-même d'inestimables richesses , si l'on en juge non par - les biens périssables & passagers , mais par ceux qui sont solides & éternels,

AU II. NOCTURNE. Lecture du saint Evan- - Lettio fanéti Egile selon faint Mat- vangelii fecundum thielt. ; . . Matthæum.::. i. L'eçon vij. Chap. 19.

N ce tems - là ; Si- T N illo tempore ; L mon Pierre dit à Je- | Dixit Simon sus: Vous voiez que nous Petrus ad Jefum : avons tout abandonné, Ecce nos reliquimas & que nous vous avons omnia , & fecuti Tuivi : Quelle récompen- sumus te : Quid - fe donc en recevrons- ergo erit nobis ? Et

nous? Et le reste. reliqxa.

Chry

centuple 3. Chap

parte centuple

[ocr errors]

Homilia fan&ti Joan- Homélie de saint Jean · nis Chryfoftomi. Chrysostôme. · Hom. 7. sur le 3. Chap. de l'Ep. aux Rom. D I centuplum O I nous ne recevons

hic non acci- pas le centuple dont

pimus , nos u parle l'Evangile , ipsi in causâ fumus, c'est par notre faure, puisqui mutuum non da- que nous refusons de prêmus illi qui tantum ter à celui qui peut nous reddere poteft. Dic rendre un intérêt si conenim , quæso , quid sidérable. Car, dites-moi, magni dedit Petrus je vous prie,qu'est-ce que Nonne rete fciffum faint Pierre a sacrifié de si tantum, es calamů, précieux ? N'étoit-ce pas & hamum? Verùm seulement un filet tout vicissim illi Deus us usé, une ligne & un haniversi orbis domos meçon : Cependant Dieu

aperuit , terramgne en échange lui a donné · fimul 5 mare pate- entrée dans toutes les mai

fecit , deditque ut fons du monde; il lui a ouomnes illum in fua vert une vaste carriére tant vocarent, immò que sur mer que sur terre; il a Jua erant venderent, inspiré à tous le desir de & ad illius pedes af- l'inviter à venir chez eux, ferrent , ne in manus & mêmc de vendre leurs quidē tradentes pe- . biens, & d'en apporter le cuniam , neque enim prix à ses piés , sans lui •id andebant , tan- mettre aucun argent en

tùm honorē illi cum main, car ils n'osoient pas munificentiâ tribue- lui faire une telle proposib ant. Dices, At ille tion: ils ne songeoient uniquement, qu'à lui ren- Petrus erat. Quid dre l'honneur qu'il méri- tum, ô bone ? Non toit, & à l'établir le dépo- ista Petro tantùm 'fitaire des dons qu'ils fai- promiffa funt : neque soient. Vous me direz sans enim dixit, Tu verò, doute : Mais c'est faint 6 Petre, centuplum Pierre dont vous me par- accipies folus ; fed, *lez. O Chrétien, que s'en- Quisquis reliquerit fuit-il de-là?Ce n'est point domos, aut fratres, à faint Pierre seul que centuplum accipiet. sont adressées les promeffes du Seigneur:car il n'a point dit, c'est vous seul , ô Pierre , qui recevrez le centuple; mais il a dit à tous , quiconque abandonnera les maisons, ou ses freres, recevra le centuple.

Leçon viij. T N effet Dieu ne fait D Erfonarum fi

L acception de person- I quidem diffe*nc,maisiln'aégard qu'aux rentiam non cognofbonnes æuvres. Car Dieu cit Deus, fed recte femble nous avoir obli- falta magis penfat. gation, quand il se rend Gratiam enim hanorre débiteur,& quand bet, & cùm nobis deil s'acquitte de ce qu'il bet cum folvit. veut bien nous devoir. Afpicit enim crediOr il regarde fes créan- tores suos libentiùs, ciers d'un æil plus favo- quam eos qui nihil rable, que ceux qui ne lui mutuò dederunt; ont rien prêté; plus il quibus verò plura pous doit,plus il nous ai- debet , eos E plus dime. C'est pourquoi si vous ligit. Quamobrem fo

perpetuam cum illo voulez être toujours dans amicitiam inire vis, son amitié, faites en sorte vide ut multum tibi qu'il vous doive toujours debeat. Neque enim beaucoup. Car il n'y a perinde dele&tatur point de créancier qui se fuis debitoribus cre- plaise à avoir des débi

ditor,atque Christus teurs,comme Jesus-Christ -- Creditoribus : fugit fe plaît à avoir des créan

enim quibus nihil ciers. Ce divin Sauveur debet , quibus verò s'éloigne de ceux à qui il debet , ad hos potissi- . ne doit rien , & il vient mùm accurrit. Om- principalement au-devant nem igitur lapidem de ceux à qui il doit. Emmoventes, curemus ploions donc soigneuseChristum debitorem ment toutes sortes de habere : hoc enim moiens pour le rendre præfens tempus, foe- notre débiteur : car c'est nerandi tempus eft. présentement le tems de Nunc fcilicet in in- lui prêter à usure. Sachez dijentiâ Chriftus que maintenant il est dans conftitutus eft : si le besoin : & si vous retujam illi nihil das sez de lui prêter pendant mutuò, tuorum cer- · votre vie , il n'aura cer: , cum hinc difcef- . tainement plus affaire de

feris , nihilo opus ha- - vos biens après votre bebit ; hic enim fi- mort ; c'est ici qu'il se tit, hic efurit: cave sent pressé par la faim & igitur illum defpic par la soif : prenez donc cias.

garde à ne pas le rejetter. La ix. Leçon est de l'Homélie sur l'Evangile i du Dimanche occurrent.

« 이전계속 »