페이지 이미지
PDF
ePub

Ý.0 Dieu, venez à mon ¥.Dens,in adjutoaide : R. Seigneur , hâ- rium meum intentez-vous de me fecou- de: R. Domine , ad rir. P}. 09.

adjuvandumme fef

tina. Gloire au Pere, & au

Gloria Patri , 60 Fils , & au faint Esprit, Filio , & Spiritui à préfent & toujours, sancto ; Sicut erat comme dès le commen in principio & nunc cement , & dans tous

& semper , & in les siécles. Amen. Alle- facula laculorum. Juia.

Amen. Alleluia. INVITATO IR E. Hebr. 11. Dieu eft lui-même la Remuneratore in. récompense de ceux qui quirentibus fe Dež, le cherchent , * Venez,

Venite

4doreadorons-le.

On répéte l’Invitatoire.

PSE A UME 94.
Enez,

Enite, exultenous dans le Sei

mus Domino, gneur : chantons la gloi- jubilemus Deo fare de Dieu notre Sau lutari noftro : preveur : présentons - nous occupemus faciem devant lui en célébrant ejus in confessione , fes louanges, & chantons & in psalmis jubiavec joie des cantiques à lemus ei. fon honneur.

On repete, Remuneratorem, &c. . Car le Seigneur est le Quoniam Deus grand Dieu, & le grand magnus Dominus a

mus.

V

terre : venez

& Rex magnus su Roi élevé au dessus de per omnes deos: quo- tous les dieux : le Seiniam non repellet gneur ne rejettera pas son Dominus plebem peuple : toute l'étendue suam : quia in ma- de la terre est en la main, nu ejus sunt omnes & les plus hautes montafines terre, & alti. gnes sont à lui ; il en diftudines montium ip- pose comme il lui plaît. se confpicit.

On répéte , Remuneratorem, &c. Quoniam ipsrus eft Il est le maître de la mare , & ipfe fecit mer, car il l'a faite; les illud ; aridam mains ont aufli créé la fundaverunt manus

adorons ejus : venite, adore- Dieu , & profternonsmus, & procidamus nous devant lui: pleuante Deum: plore- rons devant le Seigneur mus coram Domino qui nous a faits, car il est qui fecit nos., quia le Scigneur notre Dieu : ipse

eft Dominus nous sommes son peuDeus nofter : nos ple , & les brebis qu'il autem populus ejus, conduit lui-même à ses & oves pascua ejus. pâturages.

On répéte , Remuneratorem, &c.
Hodie fi vocem

Si vous écoutez auejus andieritis , na- jourd'hui sa voix, n'enlite obdurare corda durcissez pas vos cours, veftra , ficut in exa- comme il arriva au jour cerbatione , secun- du murmure, qui attira diem diem tentatio- sur vous ina colère dans nis in deferto , ubi le désert, ou vos peres

Сү

me tentérent , où ils é- tentaverunt me paprouvérent ma puissan- tres vestri , probace , & furent ensuite té- verunt es viderunt moins des miracles que opera mea,

je fis.

ES

On répéte , Remuneratorem , &c. J'ai été proche de ce Quadraginta anpeuple pendant quarante nis proximus fui geans , & j'ai dit : Leur nerationi huic , caur eft toûjours dans dixi: Semper hi erl'égarement ; ils n'ont rant eorde; ipfi vepoint connu mes voies : non cognoverunt & j'ai juré dans ma co- vias meas : quibus kére , qu'ils n'entreront juravi in ira mea , pas

dans le lieu de mon fi introibunt in rerepos.

quiem meam. On répéte , Remuneratorem , &c. Gloire au Pere , & au

Gloria Patri , & Fils, & au faint Esprit , Filio , & Spiritui à préfent & toûjours, sancto : ficut erat in comme dès le commen- principio , & nune , cement , & dans tous les 8 semper , & infasiécles. Amen. * Venez, cula seculorī. Amen. adorons-le.

Venite, adoremus. - Invit.Dieu eft lui-même Invit. Remunerala récompense de ceux torem inquirentibus qui te cherchent , * Ve- fe Deum, * Venite, adorons-le.

adoremus.

HYMNE.
Ouverain Roi des TERNE rex

BEZ ,

[ocr errors]

:59

malo,

A L'OFFICE DE LA Noit. Quidas salutem re- la santé aux rois ; écou

gibus ; tez nos cantiques ; & Audi preces canen éxaucez nos priéres , en tium

faisant éclater votre puisVirtutis oftentu tua. sance. DECUMBIT ignoto

Le Roi est accablé d'un

mal inconnu , qui plonge Mærente princeps la France dans la tristelle ; Gallia;

& devenu nouveau solNovumque Christi dat de Jesus - Christ, il militem

passe deja par de rudes fam durus exercet épreuves.

labor. Audit Severinus; Severin en est averti; venit :

il accourt auffi-tôt : les Signunfque porten- miracles qu'il fait en che

tis viai, min , sont le signe & le Preludit ad quod gage de la guérison im

missus eft portante qu'il va operer Magno potentermu- fur Clovis.

neri. Vix aftitit regis A peine le faint Abbé,

dont la venuë annonçoit Certus falutis nun au roi une guérison cere

taine , fe fut-il approché Jam veftis attactu de son lit , qu'au feul arsacra

touchement de la robe la Languor jacentis fiévre le quitta.

pellitur. LÆTI , recepto

Le peuple ravi de la principe ,

guérison du Prince

toro

tius,

en

me

send gloire à Dieu ;. & Cives canunt lanplein de reconnoissance,

dem Deo ; il prie instamment le Gratâque certantes pieux solitaire de rester

prece, quelque tems avec eux. Pium morantur hoja

pitem. O médecin favorable, Olofpitator optie ministre du Dieu vivant, qui jouissez dans l'éterni- Summi facerdos té de la solide récompen

Numinis , fe qu'ont mérité, vos tra- Digno laborum pravaux ;

mio Securus æternum

fruens ; Faites par votre inter Per te Deus des cellion,que Dieu nous ac fortiter corde la grace de suppor- Acerba vita perpetcr courageusement les ti, maux de cette vie, & qu'il Et omne morborum nous délivre de toutes les

genus maladies dont nos ames Agris revelli menfont attaquées.

tibus. : Gloire éternelle au Pe

PATRI percnnis re , gloire éternelle au gloria, Fils : gloire éternelle à Sit & perennis Fil'elprit Saint , qui nous lio: protége & nous fortifie. Qui nos foves Amen.

roboras, Compar tibi, laus,

Spiritus. Amen.

« 이전계속 »