페이지 이미지
PDF
ePub

Domini ; * à facie la cire, à la vûe du SeiDomini onnisterra. gneur.

Annuntiaverunt Les cieux annoncent la coeli justitiam ejus;* justice;& tous les peuples viderunt omnes sont témoins de sa gloire. populi gloriam ejus.

Confundantur om.. Que tous ceux qui adones qui adorant fculo rent les idoles , & qui se prilia , * & qui glo- glorifient dans leurs faux riantur in fimulac dieux, soient couverts de cris suis.

confusion. . Adorate eum, * Anges du Seigneur , omnes Angeli ejus. adorez-le tous.

Audivit, Sla Sion a appris la venue tata eft Sion : * 80 de son Dieu , & elle a été exultaverunt filiæ ravie de joie : les filles de Jude propter judi- juda ont tresfailli d'alcia tua , Domine ; légresse, à cause de vos

jugemens , Seigneur ; - Quoniam tu Dor Car vous êtes le Seiminus Altissimus su- gneur, le Très-haut qui per omnem terram: * régne sur toute la terre : nimis exaltatus es vous êtes infiniment élefuper omnes deos. vé au dessus de tous les dieux.

., Qui diligitis Doc. Vous qui aimez le Seiminis,odite malum:* gneur , haïssez le mal : le custodit Dñs animas Seigneur garde les ames fanctorum suorum ; de les Saints, & il les déde manu peccatoris livrera de la main du péliberabit cos. cheur.

* Le Seigneur est la lu- Lux orta eft ju miére du juste , & la to, *® rečtis corde joie de ceux qui ont le lætitia. cæur droit. : • Justes, réjouissez-vous Lætamini, juftis dans le Seigneur, & ren- in Domino , * & dez gloire à sa saintéré confitemini memoria par une éternelle récon- fančtificationis ejus. noissance.

Ant. Le Seigneur lui. Ant. Ait Domidit : J'ai exaucé votre nus: Audivi oratiopriére ; car j'ai choisi ce nem tuam;elegi enim lieu, & je l'ai sanctifié, ES sanctificavilocum afin que mon nom y foit iftum , ut fit nomen honoré à jamais. 2. Pau meum ibi in fempia ralip. 7.

ternun. . . En faveur de mes · . Propter fratres freres & de ines amis , je meos & proximpos demandois la paix : R. En meos loquebar paconsidération de la mai- cem :R. Propter doson du Seigneur notre mum Domini Des Dieu, je faisois des væuxi noftri quesivi bonaa Pf. 121.

Pater nofter,&c. L'Absolution & les Bénéa di&tions comme ci-devant, p. 41. : · Lecture du faint Evan- : Lectio fanéti Egile selon faint Mat- vangelii fecundùm thieu.

Matthæum. ; .: LEÇON vij. Chap. 19. I Nee tems-là; Pierre J N illo tempore ; I prenant la parole, I Dixit Petrus ad

Jesum: Ecce nos re- dit à Jelus : Vous voicz liquimus omnia , que nous avons tout fecuti fumus te ; quitté, & que nous vous quid ergo erit nobis ? avons suivis; quelle en Et reliqua. ferą donc notre récom

pense ? Et le reste. Homilia sancti Ex Homélie de saint Eucher ... cherii Episcopi. . Evêque,

Sur l'excellence de la salitude.
A llii Prophe- T. Es enfans des

tarum ; re- . Prophétes aban

littis urbibus n donnant les Vilexpetebant gemino les, se retiroient vers les defluentem fonte sources du Jourdain. Là fordanem ; extrue- ils choisissoient les lieux bantque in abditis les plus déserts , pour s'y, tabernacula remote faire des demeures sur les junčta torrenti. Ex- bords les inoins fréquencubabat cohors sanc- féş de ce fleuve. Cette ta fecreti fluminis sainte troupe de Solitaires ripis , velut quibuf- formoit coinmc un camp dam Sparsa tento- proche des riyages les riis , habitatio- plus écartés , demeurant nibus congruis , e scus des especes de tengregia indoles Spi- tes ; & par ces habitaritum' custodiebat ţions conformes à celles paternim. Quid de leurs peres , dont ils nunc commemorem étoient de dignes hérialios quorum cane ciers , ils en conservoient versatio dum in de. l'esprit. Parlerai-je mainsertis eft , in cælis tenant de tant d'autres,

[ocr errors]

qui habitans des déserts, faéta eft? Appropina étoient déja citoiens du quaverunt illi tanciel. Ils s'approchoient de iùm Domino, quanDieu autant qu'il est per- tùm appropinquare mis à l'homme de s'en 'Deo horninem fas approcher ; & entroient finebat ; admissique en communication des funt in divinarum æuvres divines , autant opera rerum, quanqu'une créature revétuë tum carne circumd'une chair mortelle en datos licebat admit. est capable. Leur esprit ti. Fixam autem ad fixé vers le ciel en décou- superna mentem coe vroit les secrets merveil- lestibus inferuerunt leux ; & ils faisoient re- fecretis , hinc comi- ' marquer les graces ex- tantem gratiam aut traordinaires qui les ac- revelationibus tacia compagnoient, ou en tis, aut clamantirapellant des vérités se- bus fignis protulecrertes & inconnuës, ou runt , & fuffraganen faisant des miracles vi- te secreto usque in sibles & éclatans. Et à la id provelti funt , ut faveur de cet éloigne- terram quidem corment du monde , ils s'é- pore tunc contingelevoient à une li haute rent , cælum verò perfection, que,ne tenant fpiritu jam possideà la terre que par le corps, rent. ils étoient deja dans le ciel en esprit. .

Ro Ils commencérent . Bl. Magnus fletus tous à fondre en larmes, fačtus eft omnium, ; & se jettant à son cou ils og procumbentes fua

per collum ejus ofcu- le baisoient ; * Etant prinlabantur , * Dolen- cipalement affligés, † De tes f In verbo quod ce qu'il leur avoit dit , dixerat , quoniam qu'ils ne le reverroient amplius faciem ejus plus. . Tous étant alnon esent visuri. semblés en la présence, y. Omnes in cont élevérent leur voix , & pectu ejus sedentes se mirent à pleurer en levaverunt vocem, jettant de grands cris ; E ma no' ululatu * Etant. Gloire au Pere. ceperunt flere , + De ce que. Actes 20. * Dolentes. Gloria Juges 21. Patri. + In verbo. .. .

s Quand la fête de faint Severin arrive la Vendredi après les Cendres , on omet les deux Leçons suivantes; 8 on lit pour huitième Lecon l'Evangile e l'Homélie de la fête des Cing Plaies, fous la Bénédiction Fulgeat, &c. p. 42. Es pour neuviéme Leçon, on It l'Evangile 88 (Homélie de la Férie fous la Bénéd. Juivante :

Permaneamus in Demeurons fermes fide fundati , imin dans la foi, & inébranlamobiles à fpe Evan- bles dans l'espérance que gelii. R. Amen. ] donne l'Evangile. Col. 1.

R. Amen. ]

Leçon viij. L oc igitur ne n'est donc pas M Eremi habi. U sans raison qu'on taculum dicam non peut appeller la solitude, immeritò quandam. le siége & le trône de la fidei sedem; virtua foi , le centre & l'azile de

« 이전계속 »