페이지 이미지
PDF
ePub

n'est point de découverte que l'ignorance ou la médiocrité n'enlevât au génie, en employant un pareil langage. Quelques autres, moins malintentionnés, mais nés avec un esprit inquiet, & poffédés de la manie de vouloir ôter toute espèce de découverte à leurs contemporains, ont prétendu

que MM. de Montgolfier avoient eu parmi les auteurs anciens des guides qui les ont dirigés , & que leur expérience n'est pas nouvelle. Ces derniers voulant prouver leur assertion , se sont enfoncés dans l'érudition , & ont bouleversé des bibliothèques entières; ils ont cité Lana, Leibnitz, Borelli , le père Galien, & jusqu'à un manuscrit espagnol, qu'on a d'abord dit exister à la bibliothèque du Roi, & ensuite dans celle de Turin. Conime ce manuscrit n'est certainement pas à Paris, & qu'on n'a donné aucune preuve qu'il fût dans la bibliothèque du Roi de Sardaigne, & sur-tout comme on n'a pas dit un mot de ce qu'il contenoit, il est inutile d'en

1

و

parler davantage. Quant à Leibnitz & å Borelli, ces deux savans, loin de donner des idées sur la manière de s'enlever, en ont au contraire l'un & l'autre nié la possibilité.

Lana & Galien méritent plus d'attention ; le livre de ce premier auteur étant très-rare , j'entrerai dans quelques détails à fon sujet ; je rapporterai aussi quelques passages curieux du père Galien, dont l'ouvrage, tombé dans l'oubli, quoique le fruit d'une imagination vive & fystématique, n'est pas dénué de tout mérite.

Le jésuite Pierre-François Lana de Brefcia, publia en 1670 un ouvrage italien, qui a pour titre Prodroma dell'arte maestra. Brescia, 1670, nella stamperia dei Rizzardi , in-folio, avec des gravures. Ce livre est extrêmement rare, & Pexemplaire que j'ai consulté est celui de la bibliothèque du Roi (1).

(1) Quoique la bibliothèque fût fermée à cause des vacances, M. l'Abbé des Aulnays, qui sacrifie son repos au

L'on trouve dans le chapitre 6, le projet de constru&ion d’un navire qui devoit se soutenir & voyager dans l'air à voile & à rames.

Les principaux agens de cette machine, consistoient en quatre Sphères ou Globes, dans lesquels le vide parfait devoit être produit. Leur diamètre étoit de 20 pieds ; leur superficie, selon les calculs de l'auteur , de 1232 pieds, & leur solide de 5749 pieds ;. Mais outre que ces proportions ne sont pas exactes, c'est

que sa manière d'opérer le vide est des plus défectueuses ; car il exigeoit pour cela de remplir les Ballons d'eau, de les vider, & de fermer tout de suite le robinet par où l'eau devoit s'échapper. Enfin, Lana ne donnant à l'épaisseur de son cuivre que de ligne, rendoit l'exécution de ses Globes abfolument impossible. Aussi Leibnitz qui a commenté ce projet, conclut avec rai

foin de la place & à l'avantage des sciences, a bien voulu fe prêter à toutes les recherches qui pouyoient m'intéresser.

son de l'excessive ténuité de cette enveloppe, que la chose ne pouvoit pas avoir lieu; quod fieri nequit.

Comme la gravure qui accompagne l'ouvrage dell'arte maestra , représente quatre Ballons qui se soutiennent en l'air, & qui fupportent, au moyen de cordages, un bateau avec une voile, les personnes qui ont été à portée d'observer cette planche fans lire le texte , n'ont pas manqué de conclure que MM. de Montgolfier n'ont fait que copier Lana; mais l'on voit à présent que leur découverte est absolument étrangère aux idées du Jésuite italien.. .

L'ouvrage de Lana n'étant pas entre les mains de tout le monde , j'ai cru qu'on verroit avec plaisir la forme de son bateau supporté par des Globes, & c'est ce qui m'a déterminé à le faire graver. Voyez la planche IX, copiée très-servilement sur celle de cet auteur. .

Le père Joseph Galien , dominicain , ancien professeur de philosophie & de

théologie dans l'université d'Avignon, publia en 1755, à Avignon chez le libraire Fez, une brochure petit in-12, intitulée l'art de naviger dans les airs, amusement physique & géométrique , précédé d'un mémoire sur la nature & la forma, tion de la grêle. : Ce livre dont il y a eu une seconde édition chez le même libraire en 1757, & qui n'avoit été regardé jusqu'à présent que comme un délire d’imagination, n'est pas fans intérêt depuis la découverte de MM. de Montgolfier, & je pense que les lecteurs en verront ici avec plaisir quelques passages. « Nous voici donc > arrivés, dit le père Galien , au mo» ment de la construction de notre vais» seau pour naviger dans les airs & tranf» porter , si nous le voulons, une nom» breuse armée avec tous ses attirails » de guerre & ses provisions de bouche, » jusqu'au milieu de l'Afrique, ou dans » d'autres pays non moins inconnus. » Pour cela, il faut lui donner une vaste

« 이전계속 »