페이지 이미지
PDF

La Fête de Villag>. Comedie du sieur d'Ancour, en trois Actes de Prose- avec un divertissement, représentée au mois de Juillet 1700. Dans la reprise qui en fut faire en 1724 son ancien titre a été changé en celui des Bourgeoises de qttA* lité.

Les fêtes de P Amqur & de Bac h 's IIIe. Opera.' C'eít une Pastorale ajustée par M. Quînaut des fragmens de differens Ballets , dont Mrs. Lully Sc Desbrosses avoient faits la Musique pour le Roy , le sieur Vîgarany Gentilhomme Modenois eut la conduite des Machines. C'est le premier Opera de M Lully > auquel, après la ceísion à lui faite par l'Abbé Perrin de son Privilege, le Roy accorda de nouvelles Lettres Patentes en 1672. & pour n'avoir rien à dèmêler avec les associez de l'Abbé Perrin, M. Lully ne voulut pas se servir de leur Théatre de la rue de Guenegaud ,& en fit construire un nouveau dans le Jeu de Paume de Belair rue de Vaugirard près le Lu. xembourg , où cet Opera fut représenté depuis le quinze Novembré 1672 jusqu'en Juillet de l'année suivante Dans une des représentations que le Roy honora de fa présence , VI le Grand , Messieurs les Ducs de Montmouth , de Villeroy & M. le Marquis de Rassen danserent une entrée , avec les sieurs Beauchamps, Saint-André, Favier l'aîné & la Pierre. Cet Opera est imprimé insol.

Les Fêtes de l'Eté, xc. Opera Ballet, dont les Vers sont de Mrs de la Grange & Roy, & la Musique de M. Mouret, représenté au mois de Mars 1715. imprimé in-sol.

La Parodie de cet Opera fut jouée au Théatre Italien en Septemdre 1719. sous le titre dit Pcr v ,

lerindge de la Foire & des plaisirs de la Campagne, en un Acte, par le sieur Dominique.

Les Fêtes du Cours. Comedie du sieur d'Ancour est un Acte&un Prologue, représentée en tjid.. Les Bals qui se donnoient en ce temps dans les Champs Elisées aux flambeaux qu'on appelloit les Nuits blanches, occasionnerent cette petite Piéce qui est accompagnée d'airs , & suivie d'un divertissement de Musique.

Les Fêtes Galantes, Xlv. Opera Ballet, dont les Vers font de M. Duché , & la Musique de M. Desmarest en trois entrées , outre le Prologue qui est entre Thalie, Bacchus & Cornus. 1l fut représenté en i6"pS'. & imprimé partition «1-4°. L'Auteur des paroles avoit eu intention de donner à ce Ballet le titre de l'Europe Galante deux ans avant qu^le hazard eût fait tomber les mêmes caracteres dans l'esprit de deux personnes, qui pour lors ne se connoissoient pas.

Les Fêtes Grecques & Romaines. Cl. Opera , dont les paroles font de M. Fuzelier, & la Musique de M. Colin de Blamont , qui a auffifait celle d'Endimion. Ce Ballet des Fêtes Grecques fut représenté en Juillet 1723. Le Prologue représentoit le Temple de Mèmoire, Clio Muse de l'Histoire y invitoit ses Eleves à travailler fur les sujets qu'elle leur fournissoit; ainsi les sujets des trois entrées font pris de l'Histoire , ce qui n'avoit pas encore eu d'exemple fur ce Théatre , les Opera jusqu'alors n'ayant été tirés que de la Chronique des Amadis , de l'Arioste, du Tasse , des Métamorphoses d'Ovide , &c. Dans la premiere entrée font célébrés les Jeux Olympiques, Alcibiade en est le Heros ; la seconde est l'entrevue de Marc Antoine & de Cleopatre, les Baechanales en sont le divertissement; dans la troisième » les Saturnales sont fêtées, & le sujet représente les Amours de Catule & de Delie nièce de Mecene Mile Richallet Eleve de Mlle Prevost, débutta dans cet Opera.

Ce Ballet avoit été composé pour être représenté sur le Théatre des Thuilleries. L'Auteur animé de l'honneur d'amuser le Roy dans un temps où il vouloit bien embellir les Spectacles, en daignant s'y mêler lui même, avoit imaginé de l'amener dans un divertissement digne d'un aulîï grand Roy , qui dans les Saturnales auroit paru sous le nom d'Auguste, à qui Mecene auroit donné une Fête^

Zes tèies de Thalie. Lxxxv. Opera dont les Vers sont de M. de Lasond , & la Musique de M. Mouret representé en Aoust 1714. La Scene du Prologue est le Théatre même del'Opera, & les personnages sont Apollon. Melpomeneác Thalie. Le Ballet est divisé en trois entrées, composées chacune d'une petite Comedie, la premiere intitulée la fille, la seconde, la Veuve , la troisième , l* Femme. C'est le premier Opera où l'on ait vûdes femmes habillées à la Françoise , & des Confidentes du ton des Soubrettes de la Comedie. Le Public en fut d'abord allarmé; cependant il y vint en soule , mais presque à contre-cœur. L'Áuteur

• dit qu'il se fit conscience de divertir ainsi les gens malgré eux , c'est pourquoi il se dépêcha de faire lui-même la Critique de son ouvrage, où il donna Je mérite du succès á la Vusique & à la Danse. Cet Opera eut quatre-vingts représentations: quoiqu'on y regrettât les Demoiselles Journet, Heusè & Poussin. Leurs Rolles furent remplacés par les Demoiselles Antier, Minier , & Toulou, une nou

velle entrée de la Provençale fut ajoûtce à ce Ballet à une reprise faite en 1722.

Ce Ballet des Fêtes de Thalie est le premier „ Opera de la composition de M. Mouret Musicien de la Chambre du Roy & Directeur da Concert spirituel! Ceux par lui donnez depuis font les Fêtes de l'Eté , Ariane & Thesée, Pirtthous , les Amours des Dieux & le Ballet des sens. . ,

Les Fêtes Venitiennes, txxv. Opera , dont les paroles font de M. Danchet, & la Musique de M. Campra. Ce Ballet fut représenté 66. fois fans interruption depuis le 17. Juin 1710. & a été remis au Théatre à diverses fois. Le Prologue a pour sujet le Triomphe de la Folie fur la Raison fendant le Carnaval; la premiere entrée est la Fête des BacqueroUs , qui se fait à Venise par les Gondoliers qui luttent les uns contre les autres pour un prix proposé. La seconde , sont les Joueurs dans la Rtdótte où ils s'assemblent la nuit, entremêlée d'une Serenade. La troisième est YAmour f ait inb an que dans la Place Saint-Marc.

Les Auteurs excitez par les applaudissemens; ajouterent à cet Opera quelques nouvelles Entrées; sçavoir.

La Fête Marine , qui fut substituée le huit Juillet 171 o. à celle des Bacquerolles.

Le Bal, autre nouvelle entrée qui fut donnée le huit Aoust de la même année 1710. en la place du Prologue , & placée après la premiere entrée.

Les Devins de la Place Saint-Marc substitués à Pentrée de la Sérenade le cinq Septembre 1710.

UOpera , autre nouvelle entrée donnée le quatorze Octobre suivant, au lieu de la Fête Marine. Cette entrée est composée d'un Prologue entre un Maître de Chant & une Actrice ; ensuite est le petit Ballet de Zephire <Sc Flore En ce même temps on mit ce Ballet en un nouvel ordre; on en / remit le Prologue, & pour premiere entrée les Devras; pour seconde, Y Amour saltinbanque; pour troisième, l'Opera; pour quatrième , le Bal; depuis on y ajoûta encore la Comedie du Triomphe de [Amour & de la Folie. Toutes les entrées sont imprimées partition in-4°.

Le sieur Chassé débutta dans une reprise de „ cet Opera au mois d'Aoust 1721.

Le Festtn de Pierre Tous les Théatres de Paris ont joue chacun une Comedie du Festin de Pierre. Le Théatre du Marais en avoit même deux; l'une du Sr Dorimond en vers en f 065. & l'autre du Sr Rosimond, représentées en 1670. L'Hôtel de Bourgogne avoit le Festin de Pierre du sieur de Villiers qui fut représenté en 1659. Le Théatre du Palais Royal avoit celui de Moliere, dont nous allons parler. L'ancien Théatre Italien en avoit un des Scenes Françoises & Italiennes. Le nouveau Théatre Italien en a un tout en Italien en trois Actes, représenté au mois de Janvier 17j^. Une Comedie Espagnole est l'original de tous ces Festins de l'ierre.

%e Fefttn de Pierre, ou> Dom Juan. Comedie en Prose de Moliere, fut représentée à Paris au mois de Fevrier i66ç. Comme cette Comedie traitoit de matieres de Religion , lesquelles Jusqu'à présent n'avoient pas été estimées du resiort du Théâtre . les jugemens furent différens, & Moliere qui avoit hazardê cette Piéce, eut la prudence de ne la pas faire imprimer. On en fit dans ce temps une très mauvaise Critique, & le sieur de Rochemont * publia dés observations fui cette Piéce. Ensuite,

« 이전계속 »