페이지 이미지
PDF

Cadet'.tn un Acte de Vaudevilles par M. Fusellíer fut jouée en Mars 1714. au Theatre Italien.

Amadonte, T. C. de M. Dauvrai en 1631.

Amalaz.onte , T. de M. Quinaut 1 658.

Aman Favory du Roy Assuerus & ennemi de Mardochée , ce Sujet tiré du livre d'Esther a été traité en trois Tragédies , la premiere de Pierre Mathieu , la seconde d'André Durivaudeau , la troisieme de Monchrestien. Voyez. Esther, & Vasthy.

V Amant de sa femme , C. du sieur Dorimond en 166 x. „ Cet Auteur étoit Comedien de la Troupe du Marais: outre cette Piece il a encore fait les Amours de Trapolin. l'Ecole des cocus. la femme industrieuse. le Festin de Pierre. & - P inconstance punie. L'Amant discret, C. de M. Quinaut 1661. JJAmant Douillet, C. de.... 1666. JJAmant Liberal, ce sujet tiré de Miguel-Cervantes , a sourni deux Comedies :la premiere de M. Guerin , la deuxieme de M. Scudery en 1638. qui n'eut point de fuccez. JJ Amant Proihée . C. en trois Actes avec des divertissemens par M. de la Croix , jouée au Theatre Italien en 1728. non imprimée. L'Amant qui ne statte pas , C. de M. Hauterocheen 1 669. Le sieur Hauteroche étoit Co», medien de la feule Troupe Royale , son Theatre contient les Comedies suivantes. Cri/pin Muficicn. le Deuil, le Cocher supposé. le Bourgeois de qualité. Crispin Medecin. & la Dame invifible ou l'Esprit follet; outre ces Pieces on lui attribue encore iAmant qui ne ,, statte pas. les Apparences trompeuses, la Bassette. les Nobles de Province, les Nouvellistes.

5i le Soupé mal - apprestè. U Amant Ridicule , C. de M. Boisrobert

François le Metel de Boisrobert,natif de la Ville 9, de Caën étoit Abbé de Chatillon far Seine , „ Confeillier d'Etat & l'un des quarante de l'Academie Françoise , il se poussa par son esprit & la faveur du Cardinal de Richelieu , son Génie étoit naturellement tourné à la plaisanterie ; il mourut en 1662. il a donné diverses „ Poësies , des Lettres & les Pieces de Theatre „ suivantes rangées par ordre chronologique. ,, 1. Lifimene. 2. Les Rivaux amis. 3. Les deux ,, Nicandres. 4. le Couronnement de Daire. 5.

Palene. 6. Didon. 7. La Jalouse d'elle même. 8. „ Les trois Orontes. p. La folle Gageure. 10. Cas„sandre. 11. L'Inconnue. 12. VAmant ridicule. ,,13. Les genereux Ennemis. 14. La belle Plai-, deuse. 1 y. Les Apparences trompeuses. 1 6. La s, Belle invifible. 17. Les coups d'Amour & de fortune. 18. Theodore. Les Amans brouillez., C. de M. Donneau de Visé 166$.

Les Amans brouillez., ou la Aíere coauette , C. de M. Quinaut , jouée à PHôtel de Bourgogne en 1664. Au dire de plusieurs connoisseurs il n'y a pas quatre piéces de Moliere qu'on puiílè préférer à celle-ci; Poisson l'ancien y joiioit le rolle de Marquis qui est le premier Marquis ridicule qui ait été mis fur le Theâtre.

Les Amans déguisés , C. en trois Actes par une Dame; cette piéce fut jouée avec applaudissemens au Théatre François en Fevrier 1728.

Les Amans Discrets , T. C. de M. Magnon en 164 <y. M. Magnon est encore Auteur de la Tragedie de Séjantir de celle du Grand Tamerlan.

Les Amans ignorans , C. en trois Actes avec des divertissemens par M. Autreau , jouée au Théatre Italien en Avril 1720. le mérite de cette piéce tirée du Roman de Daphnis & de Cloé , soutenu par la naïveté du jeu du petit Arlequin , &la délicatesse de la Demoiselle Silvia , lui attira des applaudissemens bien mérités on la revoit toujours avec plaisir.

Les Amans Magnifiques , C. en cinq Actes de Prose de M. Moliere , elle fut représentée pour la premiere sois à S. Germain en Laye en 1670. avec des intermèdes en vers & des Entrées de Ballets , elle fit beaucoup de plaisir au Courtisan. Le sieur Dancourt a fait en 1704. un prologue & de nouveaux intermèdes à cette Comé- / die.

Les Amans réunis , C. en trois Actes de prose de M. de Beauchamps , elle fut représentée en Novembre 1727. au Theatre Italien où elle attira de grandes assemblées.

L''amante Amant, C. en cinq Actes de prose par M. de Campistron , elle est imprimée dans le recueil de ses Pieces.

L*Amante Capricieuse. Deux piéces sous ce titre ont été jouées au Théatre Italien , la premiere en trois Actes avec des divertissements par M. Autreau & la Musique de M. Mouret, quoique cette Piece n'ait pas eu grand succès lors de ses représentations en Décembre 1728. P Auteur n'a pas laissé de la faire imprimer; comme le sond en est bon & les divertissemens agréables & bien amenés , il l'a refaite d'un bout à l'autre & il la doit remettre au Theatre; la seconde Comedie de X Amante capricieuse en trois Actes de vers par M. Joly, fut joiiée en May 1726. elle n'est point imprimée. V Amante

U'Amante difficile. C. en cinq Actes de prose de JVJ. de la Motte , représentée au Théatre Italien en Aoust 1731. cette Piece avoit été représentée en Italien au mois d'Octobre 1716. sous le même titre , ce n'étoit alors qu'un Canevas que M. de la Motte avoit donné aux Comédiens Italiens & qu'ils exécuterent avec beaucoup de succès fans en avoir fait de répétition , mais seulement après en avoir écouté le sujet bien détaillé par le sieur Lelio. Les trois nouveaux divertissements ont été mis en musique par M. Mouret.

1? Amante ennemie. T. C. de M. de Sallebray.Les autres pieces de cet Auteur sont , la Belle Egiptienne. le Jugement de Paris, le Mariage mal ajjorti. la Troade. ÔCC.

JJ Amante vindicative. T. C. de M. de Baro en 16 ç 2. in 4.0. Cette pièce est la derniere des neuf n de cet Auteur qui se nommoit Balthazar Baro de » l'Academie Françoise. ll étoit de Valence en » Dauphiné, il fut d'abord Secretaire de M. Durfé « lequel étant mort comme il achevoit la quatrième » partie d'Astrée , Baro continua la cinquième sur » ses mèmoires ce qui est son plus grand & son prin» cipal ouvrage;il fut depuis Gentilhomme de Mav demoiselle de Montpeníìer : sur la fin de sa vie il » obtint deux Offices de nouvelle création , l'un de » Procureur du Roy au Présidial de Valence 8c l'au» tre de Trésorier de France à Montpellier;il moua>rut en 165c. âgé d'environ 50 ans laissant des en»9 fans de fa fem me sœur de son hotesse. Ses pieces » de Théatre íont,Celinde. Clorise. Parthenie.Clarimonde. le Prince fugitif. S. Eustache. Cariste, oit les Charmes de la Beauté. Rosemonde. & l'Amante vindicative.

Les Amantes Oh la Grande P aster ale , par Ni

B

colas Chrétien sieur des Croix.

Amarante Pastorale. de M. de Gombauld en 16$ i.' in-89.Jean-Ogier de Gombauld Poëte étoitde ,, la religion prétendue réformée. Il naquît à S. ,, Just de Luílàc près de Broùage en Saintonge fur ,, la fin duxiv. siécle -, il étoit Gentilhomme & Cadet d'un quatrième mariage , il avoit l'esprit déí, licat ; outre ces Drames il a composé trois livres >, d'Epigrammes , grand nombre de sonnets, plus, sieurs autres poesies; des lettres & des discours s, en Prose, il fut de l'Ácademie Françoise dès son ,) établissement & fut un des trois qui furent charí, gés d'en examiner les Statuts : la Reine Marie de Medicis lui avoit donné une pension de 1200 „ écus qui fut depuis réduite. Il mourut en l'an 1666. âgé près de cent ans : ses pieces de Théa» tre font, les Danaides. Amaranthe. & CidippeZ on lui attribue encore la Tragédie de Theodre.

Amarillis. Deux pastoralles portent ce titre , la premiere de la composition de M. du Ryer en 1658. la seconde de M. Passerat. Voyez. Celimene.

Amafìs. de M. de Lagrange en Décembre 170r; Cette Tragedie est touchante & conduite avee un art infini & quoique jouée dans fa nouveauté par les sieurs Sallé , Ponteiiil, Guerin & Baron fils & par les Damoiselles Beauval & des Mares : cependant elle n'eut pas le succès qu'elle meritoit n'ayant été joiiée que onze fois; mais le merite de cette Piéce a été mieux reconnu à la reprise qui en fut faite à la sin de Janvier 1730. elle attira alors de nombreuses assemblées & reçut d« grands applaudissemens.

íti Amaz.onnes modernes. C. en trois Actes de Mrs Fuzellier & le grand , joiiée au Théatre Fran. çoisen Octobre J727. fans grand succez , la

« 이전계속 »