페이지 이미지
PDF
ePub

lui mériter une Parodie sous le titre d'Arlequin arbitre, par un Auteur qui ne voulut pas fedemasquer, cette Parodie fut jouée au mois de Juil

let 1728. Progné. par Jacques de la Taille en 1573. Les Promenades de Paris, C. presque toute en Vers

par M. Mongin jouée au Théâtre Italien au mois de Juin 1695. cette piece a beaucoup de bon

mais eft peu propre au Théâtre. Les Promenades du Cours & des champs Elizées.

Comédie imprimée in 12. Proserpine. xii. Opera , dont les Vers font de M.

Quinaut & la Musique de M. Lully, cet Opera est imprimé en diverses façons & fut représenté à Fontainebleau en 1680. dans le tems de l'arrivée de Madame la Dauphine de Baviere, les décorations en furent fuperbes & les habits magnifiques. La Paix dechainée par la Victoire fait le sujet du Prologue dans lequel chanta Mademoiselle Louison Moreau. : dans la piece Mademoiselle Rochois commença à se diftinguer dans le rolle d'Arethuse, & le sieur du Menil dans celui d'Alphée.

vi vicoli Ce sujet de Proferpine a aussi été traité en Tragedie par Hardy & Claveret. Voyez le Ravitse

ment de Proferpine. Prothée. Voyez les Amours de Prothée. Les Proverbes. Ballet de M. Benserade dansé par

le Roy en 1654, la Scene changeoit à tous les

Proverbes. Le Prude du tems, C. de M. Palaprat. Pfichée Ce fujet à été mis en Ballet., en Comédie

& en Opera. Le Ballet de Pfichée est de M.Benserade , il fut dansé par le Roy en 1656, & eft

, divisé en deux parties, dans la premierę font rez

1/

présentés les délices du Palais de l'Amour & dans la seconde l'Amour lui-même y divertit la belle Psichée par la représentation des merveilles qu'il produit.

La Comédie de Pfichée fut représentée devant le Roy dans la Salle des machines du Palais des Thuilleries durant le Carnaval de l'année 1

1670 & fut donnée au public sur le Théâtre du Palais Royal le 24. Juillet 1671 : M. Quinaut composa les paroles qui s'y chantent , à la reserve de Ia Plainte Italienne, M. Moliere regla le plan & la disposition de la piece , où il s'est plus attaché à la pompe du spectacle qu'à l'exacte regularité ; quant à la versification il n'eut pas le tems de la faire feul, l'approche du Carnaval & les ordres pressans du Roy le mirent dans la necesfité de souffrir un peu de secours , ainsi il n'y a que le Prologue , le premier A&te , la premiere Scene du second & la premiere du troisiéme dont les Vers soient de lui; M. Corneille l'aîné fit le reste en quinze jours , & par ce moyen le Roy se trouva servi dans le tems qu'il l'avoit demandé; cette piece est en cinq Actes avec des Intermedes de chants & de danses : elle fut remise au Théâtre & donnée au public avec tous ses agremens & ses décorations le premier Juin 1703 : le fieur Baron fils & la Demoiselle Desmares qui faisoient Psichée & l'Amour s'y firent admirer par un jeu si naturel & fi tendre , qu'on ne doutoit point qu'ils ne ressentissent ce qu'ils représentoient.

L'Opera de Psichée, est le x. des Opera , les Vers font de M. Thomas Corneille & la Musique de M. Lully , il fut représenté d'abord à Paris en 1678. il n'en fut imprimé en Musique

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

qu'un recueil d'airs. Les Divinités du Ciel, de la Terre & des Jardins forment le Prologue: quoi qu'on dise que les Vers de cet Opera ayent été faits & mis en Musique en trois semaines , rien neanmoins ne donne lieu de s'appercevoir de

cette précipitation. La Pfichée de Village. C. en quatre Attes & un

Prologue , jouée en May 1705. Ptolomée: de M. Charenton qui a ausfi donné la Tras: gedie de Baltazar. La Pucelle d'Orleans, par un Anonime en 1611.

imprimée à Paris en 1643. in 4o. l'Auteur n'y est point nommé: Samuel Chapuseau dans son Théâtre François la donne à la Mesnardiere, & Paul Boyer dans la Biblioteque universelle la donne à

Benserade. "Pulcherie. C. heroïque de M. Corneille l'ainé en

1673. cette piece ne repondit pas deur ni aux traits magnifiques de l'Histoire de cette Imperatrice fille de l'Empereur Arcadius fæur de Theodoze le Jeune , & épouse de Martian ; cependant le carattere de Pulcherie eft de ceux que le seul Corneille sçavoit faire , & il s'est depeint lui-même avec bien de la force dans

Martian vieillard amoureux. Pyrenie, ou la Pastorale amoureuse. par François

de Belleforest en 1571 Pyrrhus. Nous avons trois Tragedies fous ce titre,

une ancienne intitulée Pyrrhe, de Jean Heudon Parisien en-cing Attes de Vers en 1598. la seconde de M. Thomas Corneille, & une derniere de M. Crebillon , laquelle fut generalement applaudie & à bon titre au mois d'Avril 1726. Il

y a aussi un Opera de pyrrhus qui est le cXIII. dont le Poëme eft de M. Fermelhuis & la

à la gran

Musique de M. Royer ordinaire de l'Academie
Royale , il fut représenté au mois d'Odobre
1730. & n'eut que sept représentations, quoi-
que relevée de trois belles décorations de M.

Servandoni.
Pythias & Damon, C.

par Samuel Chapuseau , ses autres pieces font , iAcademie des Femmes, le Eulin Maillard, Pythias, Armerzard & le Riche mecontent.

Q.

Le Quartier d'hyver. petite Comédie de M. Granval jouée à Lyon en 1696. » L'Auteur de cette

piece qui l'est aufli du Poëme de Cartouche , est » neveu de deffunte Mademoiselle Raisin cette » illustre A&trice qui a fi long-tems charmé Pa

ris par ses talens & ses graces ; il a pour soeur » la Demoiselle Dangeville la mére épouse du » Comédien de ce nomy

&
pour

fils le sieur
» Granval jeune Comédien qui a tout ce qu'il
faut
pour

réussir au Théâtre où il debuta le » 19. Novembre 1719. n'ayant que dix-huit ans. Les Quatre Medecins. Voyez l'Amour Medecin. Le Quiproquo. C. pár Rofimond en 1673. La Quixaire. TC. de M. Gillet en 1640.

[ocr errors][ocr errors]

Radegonde. T C. de du Souhait en 1599. il a fait.

aussi les Loix d' Amour. Ragotin, C. de M. de la Fontaine en cinq Ades

de Vers, on sçait que ce sujet est tiré du Roman

Comique de M. Scaron.
La Raillerie, Ballet de M. Benserade, dansé par

le Roy en 1659,

N

Le Railleur, ou la Satyre du tems. C. de M. Ma

rechal , imprimée aux Thuilleries en 1637 Ramire e Zaide. T. représentée une seule fois

le 14. Janvier 1728 , le public voulut l'attribuer à M. de Boissy qui justifia qu'elle n'étoit pas de lui, mais de M. de la Chazelle; le P. 'Porée a traité le même sujet dans une belle Tragedie qui fut représentée il y a quelques années au

College de Louis le Grand. Les Ramoneurs. C. de M. Lambert jouée à l'Hôtel

de Bourgogne en 1662. le sieur de Villiers a aussi donné une Comédie sous ce titre des Ramo

neurs en la même année 1662. La Rapiere. C. de M. R... Auteur des Hazards

du feu de l'Ombre en 1675. La Rapiniere. Voyez l'Interessé. Le Ravissement de Cephale. C. de M. Chrétien des

Croix en 1603. Le Ravissement de Florise. C. de M. Cormeille en

1632. aussi: Auteur de Gelidore. Le Ravissement de Proferpine. deux Tragi-Comé

dies sont fous ce titre, l'une de Hardy & l'autre de Clayeret, cette derniere a cela de remarquable , que l'Auteur met la Scene de fa piece au Ciel, en Sicile & aux Enfers, l'imagination du Lecteur se peut représenter une espece d'unité de lieu en concevant une ligne perpendiculaire tirée d'un point du Ciel passant par la Sicile aux

Enfers. La Reconciliation Normander C. en cinq Actes de Vers par M. Dufresny, jouée & aplaudie au Théâtre François en Mars 1719. cette piece fut remise au mois d'O&obre 1731; l'Auteur avoit d'abord donné à la piece le titre du Procès de Famille qui femble flui mieux convenir que celui qu'il lui a substitué.

« 이전계속 »