페이지 이미지
PDF

pie à son mari Petus homme Consulaire qui s'étoît engagé dans le parti de Camille fous l'Empire de Claude. Nous avons deux Tragédies fur ce sujet, la premiere aussi intitulée les amours de Neron , composée par M. Gilbert en 1660. la seconde de Mademoiselle Barbier representée en 1702. c'est son premier Ouvrage de Theatre, quequelquesuns attribuoient à M. Pellegrin ; ce qui fait crier cette Demoiselle à l'ihjustice dans fa Préface , où elle tèmoigne son dépit, de voir qu'on voulut lui ravir le Fruit le plus précieux de son travail: quoi qu'il en soit , c'étoit loiier fa Piéce que de la trouver au desius de la portée d'une femme, cette » Dame native d'Orleans a depuis donné trois au»tres Tragédies , qui sont Corne lie mere des » Gracques. Thomiris. la mort de Jules- Cesar. *, une petite Piece intitulée le Faucon , & trois » Opera ,s sçavoir, les Fêtes de PEtct le Jugement » de Paris, & les Fêtes de la Campagne.

Jirion Lxxxiij. Opera dont le Poëme est de M. Fuselier , & la Musique de M. Mathau , il fut representé en AvriJ 1714. le Prologue est entre Venus , la Victoire & un Guerrier ;Te sujet de la Piece qui est en cinq Actes, est l'Amour d'Arion

f)our la fille de Periandre Roi de Corinthe; M. e Brun avoit aussi composé une Tragédie d'Arion pour être mise en Musique, ce qui n'a pas été executé , cette Piece est imprimée dans le Recueil de ses Oeuvres. Aristene. Pastorale de Pierre Troterel sieur d'Aves. Aristoclêe. Ou le mariage infortuné. T C. de Hardy. 'jiristodeme. Tragédie de Claude Boyer en 1 649. Aristotime. T. de M. le Vert en 1 642., il a encore donné la Tragédie d'Aricte , & la Comedie dit Docteur Amoureux.

'jtrieqttito. C'est un Personnage masqué de la Cofne» aie Italienne , les derniers Acteurs qui ontrern» plis ceRollë fur l'ancien Theatre ltalien , sont *, le célébre Dominique Biancollely mort ed » I 6X8. après lui le sieur Evarifte Guerardy mort » au mois d'Aoust T 700. & fur le nouveau Thea*, tire Italien , le sieur Thomaffin V enitien soutierit » apresent ce Rolle avec des graces merveilleu» ses; fa femme auflì Comedienne se nommoit » Marguerite Rusca ; comme sous le nom de » Violette , elle joiioit les Rolles de suivantes "avec beaucoup de feu, elle mourut le derniëf * Fevrier 17^1; la Demoiselle Catherine Tho» massin leur fille joue les Rolles d'Amahtesî Comme le Catalogue imprimé chez Briasson con" tient les Comedies Italiennes , nous nous Contenterons de rapporter les Piéces Françoises qui ont pòur titre Arlequin , & qui ont été joiiéëS sur l'ancien & le nouveau Theatre. Arlequin amoureux par enchantement, Comedie eil trois Actes de Ptose avec des divertissemens páí M. de Beauchamp,joùée en Decembre 1722. nost imprimée.

Astrologue Comedie en trois Actes de Prose1 paf M. Delisie representée au mois de May 1727.

,—Aux Champs, Elizée representée fur l'ancierì Theatre Italien

"1— Camarade du Diable en trois Actes , avec des divertissemens par M. de S. Gorry , represeritée en Mars 1721.

Arlequin Chevalier du Soleil. C; de M. de Fátotí* ville, joiiée en Fevrier 1687. les Pieces de cet Auteur toutes jouées fur l'ancien Theatre Italieíl , font les Arlequins avec les hpitetes furvarìtes « Lingere Au Palais, Mercure Galant, Graptgnant ou la Matrone d'Ephese. Prothee. Empereur dans la hune. Jason Chevalier du Soleil, & les Comedies fous le titre de Colombine ; sçavoir , Colombine Avocat pour & contre , & Colombine femme vangée , il a encore donné la Comedie de Isabelle Aíedecin.

Deffenseur du beau sexe, du fieuf B. jouée en May 15p4.

Dragon de Moscovie , Piece de l'ancien Theatre Italien jouée fur le nouveau , fous le titre d'Arlequin persecuté par le Bafilic.

Empereur dans la Lune. C. de M. Fatouville en Mars 1684. cette Piéce fit un grand fracas , tout Paris y courut, & à chaque représentation, la Salle de l'Hôtel de Bourgogne se trouva trop petite s Isabelle & Colombine actives nouvellement. reçues , y jouerent des Scenes toutes Françoises.

En deuil de lui-même. Comedie en un Acte de M. de S. Jorry, jouée en 1721.

Esope. Voyez Esope.

Gentilhomme par hazard. C. en trois" Actes du sieur Dominique en 171 2. imprimée.

Grapignan. Comedie presentée sur le Theatre Italien de M. Fatouville.

Homme à bonne fortune. C. de M. Renard en Janvier 1600. cette piece fut faite pour l'opposer à celle de l'Homme à bonne fortune du sieur Baron , M. Renard fit la Critique de sa Piece en un Acte , qui fut joiiée aumois de Mars 16po.

Huila. Comedie en un Acte des sieurs Dominique &Romagnefy en 1728. ily aun Opera Comique fous le même titre.

Jason ou la Toison d'or.C. de M. Fatouville, joiiée aumois de Septembre 1684.

Lingere Palais. Comedie de M. de Fatou

ville en trois Actes, joiiée au mois d'Octobre 1682.

- Misantrofe. C. du sieur B. joiiée en Decembre Jéíoís. composée d'un Prologue & de trois Actes avec des agrèmens de chants & de danse; quoique cette Piece soit assez bonne, elle n'eût pas grand succès.

- Poli par l'amour. C. en un Acte par M. Marivaux , joiiée en Octobre 1700. cette Piece est « souvent donnée au Public ; M. Marivaux Au» teur vivant, a donné huit pieces en Prose au a Theatre Italien , qui sont cet Arlequin poli par » l'amour. La Jurprise de l'amour, la double in» confiance. le Prince travefiy. la faujse suivante. » /' f/le des Esclaves. PHeritier de Village. & le n Triomphe de l'amour ; il a aussi donné au Theatre » François la Tragédie d' Annibal & les Comedies M du Dénouement imprévu, des Petits Hom» mes, oui'//le de la Raison. & la surprise d'A*, mour • differente de celle qu'il a fait representer » au Theatre ltalien, il a encore composé une au» tre Comedie sous le titre da P ere prudent & équi» table , qui n'a été representée sur aucun Thea» tre ; outre ces Pieces de Theatre, il a donné au » Public P Homere Travefiy en vers Burlesques en » deux volumes , 5c plusieurs autres Ouvrages.

- Pluton. Çomedie en trois Actes de M. Geulette, joiiée en Janvier 1719. le fils du sieur Thomassin âgé de cinq ans , y parut fous l'habit d'Arlequin.

- Protbée. Comedie en trois Actestde M. Fatouville , joiiée en Octobre 1683.

- Sauvage. Comedie en trois Actes de Prose par M. Delifle, joiiée eu Juin 1721. c'est le Contraste de nos mœurs opposez à celles des Sauvages , cette Piece est souvent donnée au Public j c'est la I B I S I, I P X K í Q Us H

*, premiere, Piece de Theatre de cet Auteur qui est w, vivant, ses autres Pieces sont tmon Mtjantrow pet le Banquet des Jept'S Jgss, U Banquet ridtcun le. le Faucon Oh les Oyes de Bocace. le Berger a, d'Amphrise. Arlequin\ Astrologue, & la Tragé» die de Dana'ns.' . — Tou]ours sirlequ.tn. C. en uq Acte parles sieurs Dominique Romagnesy , & Lelio fils en 1726. 'ymUe '&, tien ma Chevalier du camp de Godefroy de Bouillon xxe Opera , les Vers de M. Quinaut &. la Musique de M. Lully, representé en 1 6H6. imprimé, puis gravée in-folio ; la Gloire & la Sagesse font le Prologue, les machines & décorations étoientordonnés par M.Berain ; cet Opera est un de, plus estimez de ceux de M. de ÏA,lly,Ce fut le triomphe de Mademoiselle Rochois.

M. Bailly a fait une Parodie de cet Opera çn un Acte de Vaudevilles , avec un divertissernent qui fut joiiée au 1 he^tre italien au mois de *, Janvier 1125. cet Opera d'Armide est le dêr- . ,,nier sorti de la plume de M. Quinaut, il se nom» moit Philippes Quinaut, on dit qu'il étoit fils j? d'un Boulanger de Paris ; Bayle danç son Dic*, tionnaire à l'article de Tristan, dit qu'il avoit été ,? domestique du Comedien Mondory, & que c'éw toit sous ce Maître qu'il avoit appris à faire des •, Vers ; si cela est il n'en est que plus louable, m d'avoir sçu après des commencemens si bas faire » fortune , St acquerir l'usage du monde., » & la politesse qu'on lui a toujours connue; il se m mit Clerc chez un Avocat au Conseil, ou il fit ? ses premieres Pieces de Theatre qui furent fort *, applaudies , & un Marchand qui aimoic la Co» medje , eonçut tant d'estime pour lui qu'il P07 3? b%ea de prendre un appajíeinent dan§ & wai-.

« 이전계속 »