페이지 이미지
PDF
ePub

hauteur d'une étoile fixe: Combien de liecles s'écouleront avant qu'il arrive à la terre! Où commence donc? où finit ce vafte édifice? Où s'élevent les derniers murs qui, dominant sur l'abyme du néant, enfermenr dans leur enceinte le séjour des êtres ? A quel point de l'espace, le Créateur s'est-il arrêté, a-t-il terminé les lignes de son plan, & déposé la balance ? Quel eft le lieu extérieur à la création, où celiant de peser les mondes & de mesurer l'infini, il planta la colonne majestueuse qui en étoit le terme, & dit aux esprits de la Cour : » Je m'arrêre & je pose » ici la borne de mon ouvrage. Ma tâche » est finie, & la création consommée. Ef

prits qui connoillez, êtres qui respirez, » êtres insensibles que j'ai mis en mouve» ment, ou fixés dans le repos, applaudila » fez tous à votre Auteur ».

O Nuić, dont la clarté pure & tempérée ne répand qu'un éclat adouci sur le tableau du inonde', toi qui de ta clef d'argent nous ouvres les trésors de notre hémisphere, qui crées sous nos yeux un nouvel univers , & étales à nos regards ces mondes innombrables cachés pendant le jour, derriere l'é-' toile jalouse du midi, ne peux-tu me laisler voir dans l'enforcement le Monarque puil

L'occhio mio errante ne va in cerca nelle tue profondità. Deh possa io vedere un raggio del magnifico Iddio, che è adorato dall'anima mia! Dimmi , propizia Dea, ave risiede la di lui Corte, ove risplende l' igneo fuo trono. I sacri libri m' insegnano che tu distendi l' oscuro tuo velo innanzi allo sfavillantissimo di lui baldacchino. Non accade egli mai. che alcuna delle Stelle di tua comitiva, il, di cui volo è fi rapido, é l'orbita così vasta lo incontri nel suo. cammino ? Voi Plejadi, e voi Stelle attaccate all' infiammato carro del: polo; e tu brillante Orione , il cui occhio è ancor piú scintillante ; aftri favorevoli, che guidate l'uomo smarrito fu l'immensità de' mari, e 'l riconducete dal: feno della tempesta nel porto , additatemi da : qual parte abbia io da dirigere il mio corso per trovare il luogo ove alberga il mio Autore. Ma indarno io veglio ogni notte ; indarno io fo iftanza agli altri, per isveller loro il segreto del loro padrone, essi nol tradiscon giammai.

L'universo, che io veggo, è egli sua opera ? Ovvero ha egli, lungi dagli occhi miei , fecondato. con

un Coffio il seno dello spazio ? Ha egli ancora cavato dal caos un'infinità d' altri mondi? Si é egli posto in mezzo a quelli fil

Cant qui a déployé devant son trône ces pomreules merveilles ? Mon qil errant le cherche dans tes profondeurs. O puissé-je voir un rayon du Dieu magnifique que mon amne adore! Dis-inoi, déesse favorable, où résde la Cout, où brille fon trône de feu ? Tu le sais, tu és près de lui. Les livres. sacrés in’apprennent que tu étends toir obscur ri deau devánt fon dais éblouissant. Quelqu'une des étoiles de ta suite, dont le vcl elt fi rapide, & l'orbire fi vafte, ne le rencontre-ta elle point dans la route? Vous, Pleïades; & vous, étoiles attcllées au char enflammé du pole; & toi, brillant Orion, dont l'æil eft encore plus vif; astres favorables, qui guidez l'homme égaré sur l'immensité des mers, & le ramenez du sein de la tempête dans le port, enseignez-mci do*quel côté je dois diriger ma course, pour découvrir où habite mon Auteur; mais je veille en vain toutes les nuits, en vain je les follicite, pour leur arracher le secret de leur inaître; elles ne letrahissent jamais.

L'UNIVERS que je vois est-il foi seuf ouvrage? Ou bien a-t-il loin de mes yeux fécondé d'un souffle le sein de l'espace A-t-il encore tiré du chaos une infinité d'autres mondes? Er s'est-il placé au inilieu de ces

temi diversi, come un sole centrale, che tutti gli penetra co' raggi suoi , se gli vede ondeggi. d'intorno come atomi ne torrenti della sua luce , e ricadere nella notte del caos, s'egli ne arresta i luminofi loro sprazzi ?

La brama di giugnere all'ultimo termine degli enti îi desta in mio cuore. Io voglio innalzarmi di sfera in isfera, e tucta scorrere la raggiantc fcala', che presentata mi viene dalla notte. Effa s’abbassa fino all' uomo affinch' ei salga : io più non sono irrefoluro ; io m'abbandono al mio pensiero. Innalzato fu l' ali fue di fuoco, io mi Nancio dalla terra come da' ritegni , che mimpedivano di prender. le moje. Oh com' io già veggo allontanarsi il di lei globo, e diminuire a' miei occhi! Con quale rapidità io mi sento portato in alto! Io ho oltrepassato l' astro della notte. Io giungo a toccare l'azzurro' velo. de' Cieli. Io son già più oltre : io ho penetrato ne' spazj rimoti. Qui è il luogo ove arriva il dotto occhio dell'Astronomo: questi sono i limiti della di lui vista, allungata dal maraviglioso suo tubo. Io mi fermo ad ogni pianeta, che incontro nel mio cammino, io l' interrogo circa .colui che fa fplendere , e girar il suo orbe. Dal vasto anello di Saturno, in cui migliaja di terre come la nostra si perderebbono, io m' innalzo ancora , e audace tengo dietro all'ardito volo della cometa. Io giungo con ella in mezzo a quelli

[ocr errors]

fyltêmes divers comme un soleil central qui les pénetre tous de fes rayons, les voit flotter autour de lui comme des arômes dans les torrens de la lumiere, & retomber dans la nuit du chaos, s'il en arrête les jets" brillaris

LE desir de toucher au dernier terme des êtres, s'éveille dans mon ame. Je veux m'é lever de sphere en sphere, & parcourir l'é chelle radieufe que la nait une présente. Elle s'abaisse jusqu'à l'homme, c'est pour qu'il monte : Je ne balance plus; je me livre à la pensée. Enlevé sur son aile de feu; je m'élance de la terre comme de 'nta' barriere: Comme je vois déjà son globe s'éloigner & décroître à mes yeux ! Avec quelle vîrefie je me fens monter! J'ai passé l'astre de la nuit. Je touche au rideau d'azur des Cieux. Je. lai palfé: j'ai pénétré dans les espaces recu? lés. C'est ici qu'atteint l'æil savant de l'ar tronome: c'est ici que se borne fa vue alongée par son tube merveilleux. A chaque planete que je trouve fur:ma route , je m'arrête, je l'interroge sur celui qui fait briller & rouler fon orbe. Du valte anneau de Saturt ne, où des milliers de cerre comme la nôtre feroient perdues, je m'éleve & fais avec au-dace le vol hardi de la comete. J'arrive avec

[ocr errors]
« 이전계속 »