페이지 이미지
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Ne ris point des Sonnets, 6 critique moqueur!
Par amour autrefois en fit le grand Shakspeare;
C'est sur ce luth heureux que Pétrarque soupire,
Et que Le Tasse aux fers soulage un peu son cœur.

Camoins de son exil abrège la longueur.

Car il chante en Sonnets l'amour et son empire;

Dante aime cette fleur d'amour et la respire,

Et la mêle au cyprès qui ceint son front vainqueur.

Spencer s'en revenant de l'Ile des féeries
Exhale en longs Sonnets ses tristesses chéries;
Milton, chantant les siens, ranimait son regard.

Moi, je veux rajeunir le doux Sonnet en France:

Du Bellay le premier l'apporta de Florence,

Et l'on en sait plus d'un de notre vieux Ronsard.

Sainte-beuve.

[graphic][merged small][merged small]

Un Sonnet sans défaut vaut seul un long poëme.

Telle doit être la première ligne de la première page d'une Histoire du sonnet, ou, moins ambitieusement, d'une Étude comme celle que j'ai entreprise sur les Sonneurs de sonnets ; car, pour l'histoire, elle est faite et parfaite par Guillaume Colletet, qui n'a rien laissé à glaner après lui — même à l'ingénieux Charles Asselineau,

« 이전계속 »