페이지 이미지
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Mais que vois - je ? à la Mort le cruel Monstre échappe:

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Nos paroles , nos mains s'entre - jurent la pa1x ; Mais nos cœurs divisez n'y consentent jamais.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors]

Déplorez, ô Mortels ! déplorez à ma voix, ' L'humilant appui que vous prêtent les Loix. Recourez à Thémis, dans toutes vos alarmes :

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

Comment elle a tiré du fonds de nos forfaits,

Le juste châtiment dont nous sentons les traits?
· Jadis , pour arrêter les crimes de la Terre,
Jupiter, malgré lui, s'arma de son tonnerre.
Son bras depuis long-tems levé sur des ingrats,
Pouvoit les écraser; mais ne les changeoit pas.

Quoi ! des Mortels , dit - il , l'audace devient pire :

Sous mes coups redoublez en vain le crime expire.

Un attentat puni, dans l'horreur du tombeau Reproduit à l'instant un attentat nouveau.

Que dis - je ? un Criminel dont j'étouffe l'audacé,

Trouve cent Criminels qui reprennent sa places

[ocr errors]

Et qu'enfin l'Univers rentre dans le Néant.
Il retiroit déja sa main toute - puissante,

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

- - - \ La mort des criminels trahit votre courroux :

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« 이전계속 »