페이지 이미지
PDF
ePub
[ocr errors]

ment.

[merged small][merged small][ocr errors]

, pour être

[ocr errors][merged small]

utile. 399. 403.425. Celles correction severe à un jeudu B. étoient très - abon ne homme endurci.

33. dantes. 297. remercier Dieu Coucher. Se coucher modestequand il nous accorde des

426 consolations sensibles, ou Cour. Elle n'est point contaqu'il nous en prive. 287 gicule à ceux qui y sont

par Contradictions. Leur utilité. devoir , & qui s'y conser

46. c'est parmi elles où le vent purs. 434. exemple du montre la vraie vertu. 299.

Bienheureux,

435 ne contredire personne sans Crainte. Elle doit être animée raison & qu'avec douceur.

de la charité. 109. Moyen 332

pour vaincre la crainte des Controverses de la Religion, esprits.

493 Méthode pour les traiter Créancier , qui presse avec avec succès.

353. 355 injure le B. avant le princiConversations. Comment s'y pal débiteur

comporter. 326. 379. n'y payé d'une fomme dont il point parler tous ensemble. s'écoit rendu caution.

9 104. Elles sont compatibles Creatures. Comment le B. se avec la pieté. 385. prati servoit d'elles pour s'éleques du B. pour la converver à Dieu.

157 sation.

ses Crêche de Jesus, combien efa Conversion. Ne jamais déser timable. 467. La lumiere y pérer de celle des pécheurs. brilloit au milieu des téne.

bres.

164 Convoitise. Celle des dignités Criminel qui désesperoit de

& des richesses trouble le son Calut , rafluré par le B. repos & le contentement. 123. Quelquefois le B. aflif

231.446.

toit les criminels au suppliCarrection fraternelle. Son uri. ce & les aidoit à bien moulité lorsqu'elle est faite à rir.

53 propos. 13. il n'est

pas

tî- Croix. Estimer celles qui nous jours nécessaire ni expé viennent de la part de Dieu dient de la faire. 33. 188.. même. 456. elles sont plus 379. elle est un des plus Croix , quand elles sont grands témoignages d'ami viles & abjectes. Ibid. Ché. tié que l'on puifle donner.

rir beaucoup les vertus peu 13.16.quelle fin l'on doit fe éclarauites qui croisfent au proposer en la faisant.

3• pied de la croix : n'aimer comment la faire. 2. 3. 4. 5. ses illustres qui sont au 436. 474. comment la re haut , qu'à cause de la chacevoir. 421. 499.pourquoi

rité qui les accompagne. le B. s'abstint de faire une 219. honorer ceux qui sont

[ocr errors][ocr errors]

IIO

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

D

tre elles.

436

attachés à la Croix. 498

ennemi capital. 195. 248, Curés. Ils sont les Pasteurs im

268. 286 médiats des Peuples. 208 Diamans sur une Croix. 135. c'est d'eux que procéde tout

Quels sont les diamans que le bien ou tout le mal qui se J. C. donne ici aux Chrétrouve dans les Paroifles tiens.

485 ibid.

Dieu. Comment nous pouD

vons lui vouloir le bien

qu'ita, & celui qu'il n'a pas. Anses. Préservatifs con 43. il est le Dieu des armées

462 & des batailles aussi bien Découragement. Il est la plus que de la paix ; il hait la

lâche de toutes les tenta paix de ceux qu'il a destinés tions.

à la guerre.

28 Défiance de nous-inêmes. Elle Dignités. Qui les défire avec

doit être continuelle. 419. convoitise, n'a jamais de y joindre la confiance en

repos. 231. 446. n'estimer Dieu.

78. 84. 114 celles de l'Eglise qu'autant Démons. Ils vont par

les lieux qu'elles donnent moyen de deserts aufli bien que par

servir Dieu & d'avancer la mi les villes.

56 gloire. 142. 144. 145. 157 Désespoir d'un criminel con Directeurs célébres qui arri

damné à mort , dissipé par roient les ames à Dieu

les exhortations du B. 123 par différentes conduites. Désirs. Le progrès en la per

fection dépend de leur bon Disette. Sçavoir la souffrir. usage. 291. on ne sçauroit

165 trop avoir de désirs célel- Dispense. Le B. en refuse poc

de terref injuste. 409. M. de B. éroit tres. 132. le désir & la joiiil difficile à accorder des dilfance se trouvent toûjours penses. 162. Des Capitaines dans les Bienheureux. 361. lui en demandent une pour desirer d'aimer Dieu , c'est des soldats.

160 avancer dans son amour. Domestiques.

Domestiques. Comment les

464 traiter ; comment notre B. Dévotion. Moins elle est sensi les traitoic lui-même. 187.

ble, plus elle est excellente, déférence merveilleuse du 403.la dévotion sans la cha B. envers un des liens qui rité, est morte & informe. lui parloit brusquement, 22. 307. la véritable con Gifte à sa tendresse en vers un autre remplir saintement tous les qui le vouloit quitter. 23. devoirs de son état. 309.

grande bonté d'un Maître 316. l'empressement est son

375

412

res,

ni trop peu

pour les siens.

!

[ocr errors]

E doi

Dotes Religicuses. 488 homme qui le conduit à une
Douceur. Sa force & fa puis mauvaise fin.

33
sance. 4. 4.8. 1S. 108. 210.

Ennemis. Mocifs qui engagent.
332. il vaut mieux faire des

à les aimer. 47. les aimer
pénitens par la douceur que parce que cela plaît à Dieu,
des hypocrites par la sévé c'est les aimer d'un amour
rité. 16. douceur du B. 358. vraiement surnaturel. 459.
373.: 438. il craint d'épan-

moyen pour s'exciter à les
cher en peu de tems celle aimer. 494. le B. les aimoit
qu'il avoit recueillie depuis avec tendrefle & suavité. II.
long-tems.

33 44. 213. souvent après s'ê-
Duplicité. Son caractere. 221. tre reconcilié avec eux, l'a.

33 1. l'éviter. 192. le B. l'a mitié se redouble.216. fou-
voit en horreur. 87 vent après avoir rénoncé à

la haine qu'on leur portoit
E

on conserve une secrette

averfion contre eux. 334.
Cclesiastiques. Ils ne doi.

heureux succès d'un pardon
vent pas se plaindre

charitable accordé à un en-
la pauvreté. 368, ils doivent nemi.

405
en parlant des femmes fe Entreprises. Il y en a que Dieu
servir de termes modestes.

veut que nous
217. Des Ecclésiastiques cions & que d'autres ache-
scandaleux étant confondus
par la force de la douceur

Equivoques. Les avoir en hor-
du B. deviennent des exem-

331
ples de vertu. 8. 14. le B. Esprits. Moyens pour en vain.
après en avoir converti un,

cre la peur.

493
fe confesse à lui. 366 Eftime des hommes. Par quel
Ecriture Sainte. La respecter

motif la rechercher. 277.
foit en écrivant, soit en 411. le B. craignoir la gran-
parlant, soit eu lisant. 68. de estime que l'on avoit de
l'expliquer d'abord littera lui.

364. 446
lement, ensuite morale- Etat. Chacun loit se perfec-

ibid.

tionner dans le sien. 198.
Egalité d'esprit & de cæur nous devons nous plaire &

parmi la varieté des événe être contens dans celui ou
mens de cette vie. 165. 247

Dieu nous a mis. 206. 371.
Empreffement. Il est l'ennemi

382
capital de la vraie dévotion. Etablissement de Filles pour
19F. 248. 268. 286

l'instruction, qui gagnal-
Emprunts faits au B.

sent leur vie de leur travail.
Endurcissement d'un jeune

Qq iiij

[ocr errors]

commen-

vent.

220

reur.

50

ment.

W

100

488

428

Eternité. Tout ce qui n'eft pas l'Eglise.

206
pour l'éternité", n'est que Examen de conscience. Eviser
vanité.

1.52. 559

de le faire avec trop ou trop
Evêchés. Ne les

pas

estimer peu d'attention. 383. il eft
par le reveuu, mais

par

le fort utile de le faire soir &
plus grand service que l'on marin.

264
y peut rendre à Dieu & aux Exemples d'édification , com-
ames. 142. 144.157. le far bien estimables. 245. l'exe-
deau en est pesant , mais ple qui appuye la doctrine
J.C. aide à le porter. so. le

ett très efficace. 342. l'e-
B. frislonnoit quand il fai xemple qui supplée au dé-
soit réflexion qu'il en avoit

faut de science est toujours
été chargé.

231

eftimable & utile. 227. 366
Evéques. Ils sont indispensa- Exercices. Les plus pieux doi-

blement obligés de résider vent quelquefois être inter-
dans leurs Diocèses. 142. la rompus par condescendan-
Cour leur est nuisible. 390. ce. 148. dans les exercices
leur table doit être frugale spirituels l'unité & la lim-
& toute leur maison éloi plicité sont préférables à
gnée de la vanité du siécle. la multiplicité.
237.ils doivent bien (çavoir Exil de cette vie. Comment
leur Cérémonial. 182. les le regarder.

si
bons Evêques gouvernent Extérieur. Il est utile à l'in
leur temporel par des eco térieur & doit y être joint.
nômes , & leur spirituel par

192.425
eux-mêmes. 283. leur zele

F
pour le salut des ames doit Autes. Comment s'en re.

lever.
leur salut en travaillant à releve les justes de celles où
celui du prochain. 206. ils ils tombent. 383. comment
sont redevables à tous. 39.

excuser nos fautes; com-
leur foin principal est de

ment les accuser. 442. 474.
veiller sur les Curés & les comment considerer celles
peres de famille. 208. ils du prochain. 12. 110. les
doivent joindre au soin de amis doivent réciproque-
leurs Diocèses la sollicitude, ment se reprendre de leurs
de toutes les Eglises.401.ils faures.

13. 199
font de droit & suivant l'an- Felicité éternelle. Son excel-
cien usage les véritables lence. 351. l'attendre avec
Supérieurs des Conventuels. tranquillité d'esprit. 448
491. pourquoi l'on trou. Femmes. Les voir sans les re-
ve dans leur état plus de garder. 217. parler d'elles
Saints qu'en aucun autre de en des termes modestes, 218.

[ocr errors]

toutes

leur parler & leur écrire a humeur gaie. 242. allusion
vec grande circonspection. sur son nom. 63. sa devise.
82, reparties agréables du 450. ses égards & fa re-
B. au sujet des femmes qui connoissance envers son
s'adressoient à lui en grand Précepteur. 37. rude renta-
nombre. 38. 205. gracieuse tion dont il fut agité ache-
remontrance qu'il fit à plu-

vant ses études à Paris. 172.
sieurs Dames qui lui par-

il refuse la pension qu'Hen-
loient

ensemble. ri IV. lui offrit. 157. sa ma-
104. quoique les femmes ladie lorsque M. l'Evêque
soient naturellement foibles de Geneve longeoit à le
& infirmes, leurs bons exem faire fon Coadjuteur. 73. à
ples sont très utiles.

275

quel âge il fut promu à l'E-
Fermeté du B. à refuser d'ac piscopat. 38. avec quelles

corder des demandes injuf dispositions il accepta cel-
tes. 21. 361.

409

te dignité. 144. circons.
Fidelité aux petites choses. tances de la Consécration,

183. fidelité envers Dieu 145. 170. 392. Con Diocèle
dans les petites occasions. étoit des mieux policés &

230

des plus exeinplaires. ss.
Foi. Qu'est-ce que marcher logeant à Annelly dans une

selon l'esprit de la foi, & belle maison, il s'y retiroit
en la foi vive. 273. oppofi dans une petite chambre ob-
tion des maximes de la foi scure.

75: il sçavoit se con-
à celles de la prudence hu-

peu

de revenu qui
maine.

274

lui restoit. 74. 184. 231. il
Foibleffe. Le B. fe défioit de la avoit l'esprit de magnifi-
sienne.

cence dans la pauvreté. 235.
Fondations de nouveaux Mo la gravité & sa douceur le

nasteres. Souvent l'amour faisoient respecter & ai-

propre y a part. 254 mer. 358. fa grande appli-
Fortune. Son nom même est cation à tout ce qu'il fai-
indigne du Christianisme. soit & écoutoit. 222. 286.

392

souvent il veilloit pour
François. ( S.) le Séraphique. prier & travailler. 22. ses

Son ardeur pour les souf lumieres & fa vigilance
frances.

449 pour le bien de l'Eglise uni-
Francois (S.) de Sales. Jour verselle. 401. Prêchant à

& année de sa naissance. Grenoble l'Avent & le Ca.
169. sa taille , la comple rême , il eur à son auditoire
xion, son régime de vie. so. un tel concours de Catholi-
son naturel. 31. 365. son

ques & même de Protestans
grand jugement. 47. fon que les Prêches étoienr dé-

tenter

du

18

« 이전계속 »