페이지 이미지
PDF
ePub

fuscité dans ces derniers tems , pour retirer plusieurs de l'iniquité, pour enseigner à tous la pieté, pour conduire à la véritable & solide perfection les ames que Dieu y appelle. Je juge que la lecture de ce Livre sera utile aux Fideles, & qu'elle ne peut pas leur être trop recommandée. A Paris en l'Archevêché le dernier jour d'Août 1726.

F. VIVANT, Chanoine , Chancelier

de Paris, Vicaire Général.

[ocr errors]

APPROBATION de M. LEGER, Docteur de Sorbonne , Chanoine de la Sainte Chapelle

de Paris, Abbé de Belozanne.

L , de

'Ouvrage que l'on se propose de donner à l'ESales, en nous representant l’Esprit de ce Saint Evêque , nous représente celui de Dieu même. Dieu est esprit, dit l'Evangile : Il faut que ceux qui Joan. 4. 24 l'adorent , l'adorent en esprit den vérité. Les-saintes maximes de faint François de Sales qui étoient dispersées dans plusieurs Livres sont ramassées dans celui-ci , & arrangées sous un point de vûë à portée des grands & des petits. C'est le lait des enfans & be pain des forts. La fimplicité du stile & l'usage Eliquabatur des comparaisons les plus communes, ne diminuent veritas in cor rien de la grandeur & de la beauté des sentimens, bet inde affecIl n'est pas possible qu’on lise ce précieux Recueil et spiration avec l'attention qu'il mérite, fans que l'on ne res- lacrymą, s. fente quelque goût de cette douceur celeste que le cose : 2: Saint-Esprit répand dans les cours. Lorsque l'on entend ces paroles de grace, la vérité s'insinuë dans

l'ame comme une liqueur précieuse , l'on se ferit touché des mouvemens d'une piecé aulli tendra qu'elle est folide , jusqu'à répandre des larmes, C'est le témoignage que nous nous croyons obligés de rendre au lublic.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

*Ay l

ordre de Monseigneur le Chancelier un Livre qui a pour titre, L'Esprit de saint François de Sales. C'est le précis d'un Ouvrage beaucoup plus ample composé par un pieux Evêque, qui avoit cu des liaisoris intimes avec celui dont il vouloir nous transinettre les saintes maximes. On y retrouve, la même simplicité de ftile & quelques expressions un peu surannées: Mais elles ne diminuent rien de la grandeur des sentimens, Faic en Sorbonne le 3. Sep

tembre 1738.

DE LOR ME.

[ocr errors][merged small][merged small]

ORD R'E
ANCIEN.

1.

Page 1

2.

L'on a cru devoir distinguer cette Edition en

autant de Parties que l'ancienne d'où elle
est extraite ; & il a paru nécessaire de met-
tre à la marge l'ordre ancien , pour l'uti-
lité des personnes qui désireront le con-
fronter avec le nouveau.

ORDRE NOUVEAU.
Tom. I.
SECTION.

PREMIERE PAR TI E.

HAPITRE I. Vérité charitable.
CH

II. Comment on connoît si la vérité procede de.

la charité. 3. &

4. III. Autre marque de la rérité procedant de la charité. 4 so IV. De la charité & chaferé.

6 6, V. Force de la douceur.

8 7.

V1. Patience notable.
8. & 10. VII. Son adresse à excuser le prochain.

II
9.
VIII. De la répréhension.

13 IX. Sa charité envers les Eccléfifiques. X. Son talent pour encourager.

16 13. XI. Des paroles d'humilité. 14. XII. Sentiment de défiance du Bienheureux.. 15. XIII. De l'obéisance des Supérieurs.

19 16.&17. XIV. Son attachement à la justice, a fon mépris des

choses temporelles.

II.

14

12.

17

18

21

22

[ocr errors]

20.

[ocr errors]

29

18.

XV. Déference merveilleuse.
19.
XVI. Douceur charmante.

23 XVII. De la préparation à la sainte Messe. 25 21.& 22. XVIII. Ne point se rebuter des peines attachées aux fonctions du Ministere.

27 23. XIX. M. de Belley veut imiter le Bienheureux dans

sa maniere de prêcher. 24. X X. De la charité de la chasteté, & de la chasteté de la charité.

31 25 XXI. Le cas qu'il faisoit de la douceur.

33 26. XXII. On lui demande si les Apôtres alloient en caroße.

34 XXIII. Le Bienbeureux accepte le défi d'un Ministre.

36 28.

XXIV. Les égards du Bienbeureux pour un Ecclé

fiaftique qui avoit été fon Précepteur. 29.

XXV. De la perfection. 30.

XXVI. Suite du même sujet.
31.
XXVII. Suite du même sujet.

43 34. & 7. XXVIII. De l'amour des ennemis. 33.

XXIX. Du concours aux Bénéfices. 34.

XXX. De la mémoire & du jugement. SECTION.

SECONDE PARTI E.

37

40

41

44 46 46

I.

CHAPITRE I. De l'humilité des de la chaste.

49 3. II. De la longue vie.

so 4.5.& 6.III. Comment il se comportoit avec les malades. 7.

IV. Grande confiance en Dieu.
8.
V. La solitude a ses peines, a les dangers.

57 9. VI. Bien faire de laisser dire.

VII. Son jugement sur une Prédication.
VIII. Sur le même sujet.

61 IX. Combien il étoit ennemi des louanges.

S2 S4

[ocr errors]

IO.

59

[ocr errors]

12.

63

.

18.

20.

73

13
X. Son humilité,

64 14. XI. Des Ecrivains hatifs.

65 S. XII. Du souvenir des Trépassés.

66 17. XIII. De l'Ecriture sainte.

68 XIV. Duzéle.

69 19.

XV. Des Prédications fertiles en fleurs, stériles en fruits.

71 XVI. Sa résignation. 21.22.23. XVII. Son amour de la pauvreté.

74 25. XVIII, Des importunités.

77 26. XIX. Des tentations,

78 27

XX. De la célébration de la Sainte Messe tous les jours.

79 28.& 29. XXI. Grande circonspection avec les femmes quand on leur parle 014 quand on leur écrit.

82 XXII. De ceux qui s'humilioient devant lui.

84 31.

XXIII. De la meilleure disposition pour bien

mourir, 35.

XXIV. De la politique. 36. XXV. Grande charité du Bienheureux pour une

89 37. XXVI. Erre court en prêchans.

94 38.

XXVII. Du petit nombre des Auditeurs. 95.

30.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

SECTION.

TROISIEME PARTIE.

[ocr errors]

3. & 4. CHAPITRE I. Bui de la Prédication.

97 s. II. D'u danger des dignités.

98 6. & 7.111. Charité industrieuse.

100 8. IV. Le B. arrête une plainte de M. de Belley. 9. V. Des Prédications fréquentes.

102 VI. De l'obscurité d'un Ecrivain.

103 VII. Du livre du Combat Spirituel.

104 13. VIII. Remontrances de bonne grace.

Ibid. 18. IX. D'un Prédicateur qui parloit contre les absens. 105

II.

12.

« 이전계속 »